AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Mission] Les caravanes qui volent

Aller en bas 
AuteurMessage
Azariel
Suedel - Fondateur - Tempérance
avatar

Messages : 1491
[IRL] Surnom : Bia

Feuille de Personnage
Guilde: Ordre Ëjid
Niveau: 32
Espèce: Infans Deum

MessageSujet: [Mission] Les caravanes qui volent   Jeu 11 Juin - 20:22

Son imminence frappa les deux portes d'une violente vague de mana, les tonnes d'acier s'ouvrant à la volée, la peur prit rapidement le dessus sur toute forme de politesse auxquelles s'associaient souvent ses entrées.

" Un peu de théâtre et on perd les bonnes habitudes ? J'aime pas ça. Saluez ! "

Une immense pression assaillit les épaules de tous les moines présents, sans qu'ils ne puissent opposer la moindre résistance, ils se retrouvèrent à quatre pattes par terre, implorant le ciel de lever ce poids insoutenable.

Cela avait beau être relativement régulier, les entrées en scènes de Wingel surprenaient toujours.

" Vous deux, suivez-moi. "

Les deux seuls à avoir résisté, Nÿm et Isiandia, acquiescèrent simplement avant d'emboiter le pas de leur mentor. Le Suedel de la tempérance, toujours en parfait contraste avec l'ambiance qui résidait dans sa sainte demeure, avait laissé son sourire dans ses appartements au toit de la basilique. C'était toujours ainsi lorsqu'il faisait soleil, il était de mauvais poil, une façon bien à lui de montrer à son père tout puissant, qu'il se soucierait toujours de l'équilibre de son univers, indépendamment de sa personnalité propre. Wingel était ainsi, prêt à sacrifier ses humeurs pour jouer des rôles conciliant... Et à fortiori, capable d'être tout l'opposé, sinon ce ne serait plus équilibré... On se perd vite.

" J'appelle ça du foutage de gueule. Comme vous me voyez là, j'suis en pétard. J'en ai plus que raz le cul de ses polices clandestines qui se veulent fer de lance d'un monde opprimé. Il y a des règles, des règles régies par une puissance qui surplombe même leur imagination, et il faut quand même qu'ils viennent nous pondre des hélicoptères. Ils ont de la chance que par soucis d'équilibre je doive rester à équidistance de tous les Suedels, car si ce monde ne se souciait de la symétrie centrale, cela ferait des lustres que j'leur aurai botté leur petit cul plein d'sable. "

Quoi de plus clair ? On se le demande.

L'inventeur même de la balance, ce noyau ferme d'un monde à la dérive était là d'une humeur plutôt convenable, finalement. Tout n'était que banale affaire de technologie, ce qui semblait par contre lui déplaire fortement c'est l'identité des coupables. Pour qu'il ait fait venir Isiandia et Nÿm, en simultané dans son bureau, l'affaire ne devait pas être des plus traditionnelles.


" Bon, calmons-nous, reprenons-nous. Par où commencer... Vous auriez une idée ? "

Il était de ces meneurs d'hommes qui préfèrent répondre à des questions claires plutôt que de cultiver l'inutilité de mots imprécis au travers d'un discours obscur. C'était bel et bien un homme de l'ombre, et pas un politicien au sourire constamment agrafé aux lèvres.

Les trois hautes sphères de l'ordre étaient maintenant installées dans le bureau d'administration générale, celui où était rapatrié toutes les informations, du premier ordre de mission (il y a 8 ans) au dernières factures de munitions. Dans un trône plus confortable encore que celui qui présidait le hall du sous-sol, le responsable : Wingel ; en face de lui derrière un bureau large de deux bons mètres ; Isiandia et Nÿm ses deux Sephiroth originels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laÿna
Sephiroth - Upper
avatar

Messages : 253
[IRL] Surnom : Chachou

Feuille de Personnage
Guilde: Ordre Ëjid
Niveau: 22
Espèce: Incandescents

MessageSujet: Re: [Mission] Les caravanes qui volent   Sam 13 Juin - 12:19

Isiandia n'aimait pas Nÿm, non pas pour son caractère mais pour ses traits physiques. Elle abhorrait tous les sombres, mais celui-ci était sous la protection de son maître. Elle ne l'attaquait pas... mais pas pour autant qu'ils deviendraient proche... pour le moment...

Par la source ? Lâcha-t-elle dans sa réflexion.

Un regard intimidé se perdit dans les yeux grave de son maître, elle se mit alors à expliciter sa brève idée.

Des rumeurs disent qu'un bâtiment produit plusieurs de ces engins par lunaisons... Si nous transformons cet endroit en ruines, ils ne pourraient plus mettre à bas cette mécanique qui défie les lois imposées par Sued.

Isiandia sortit une carte de sa robe. Elle fit une moue dubitative en posant la carte sur le bureau. Un large cercle entourait la partie Est du Ruchaneim.

Cependant, les rumeurs ne sont pas précises... Il nous faudrait des semaines pour trouver le dit emplacement... Ces objets interdit ne possède point de Mana donc nos trouveurs ne nous sont d'aucune utilité...

Elle prit une chaise et s'essaya, puis elle fixa Nÿm du regard.

Peut être que la chose à quelque chose à dire ? Depuis qu'il est ici, il ne fait que se tourner les pouces...

Elle se tourna vers Wingel, l'air grave.

Maître, permettez moi cette offense, mais cet être nous n'est d'aucune utilité ! Je suis d'avis de le renvoyer d'où il vient !

Un regard ténébreux de son maître lui indiquait de se taire... Elle prit une profonde inspiration et passa la main dans ses cheveux pour remettre sa mèche rebelle en place.

Et pourquoi nous convoquer tous les deux ? Selon moi, cette affaire aurait pu être réglée bien mieux si j'avais été seule...

Elle se releva et s'avança vers l'elfe sombre. Elle décrivit des cercles rapprochés autour de lui. Elle caressait successivement avec seulement deux doigts le masque grisâtre, puis l'épaule, la nuque, l'autre épaule pour revenir au masque. Un sourire amusait se dessinait sur ses lèvres. Alors que le choc de l'azur et de l'émeraude était à la naissance et à la mort, elle lui susurra ces quelques mots.

Si tu me retardes, je te tue.
Si tu me trahis, je te tue.
Si tu es agressif,
envers moi ou notre maître,
je te tue.


Ses menaces portaient aux oreilles de son destinataires, elle se redirigea vers le siège et y reprit place.

J'espère qu'il se montrera plus... fructueux que maintenant...

Son aversion pour son camarade étant marqué, Isiandia ne pouvait plus que se soumettre aux ordres de son maître sans relancer ses anciens conflits sur le tapis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serziel
Suedel - Administrateur - Espace
avatar

Messages : 417
[IRL] Surnom : Yan'

Feuille de Personnage
Guilde: Ordre Ëjid
Niveau: 32
Espèce: Elfe Sombre

MessageSujet: Re: [Mission] Les caravanes qui volent   Sam 13 Juin - 16:30

Nÿm avait grincé des dents en entendant Wingel le désigner en plus d'Isiandia, et une moue irritée avait été dissimulée derrière son masque. Il avait soupiré, grommelé intérieurement avant de grimper les volées de marches menant au sommet du lieu saint. Ce n'était pas qu'il détestait sa collègue, ou quoi que ce fût de la sorte, mais celle-ci lui vouait ce qui s'apparentait fortement à de la haine. Ou du moins un amour qui avoisinait le néant. Certes, c'était un elfe de lumière. Il était un elfe sombre. Mais depuis tout petit, il se fichait bien de savoir ce à quoi il ressemblait. Ce corps de nouveau-né sans âme s'était offert à lui comme réceptacle, et en apparaissant sur Terra quelques années avant le Redemptio, il avait du un moment vivre parmi ceux de 'son' espèce. Il ne s'y été jamais attachés. Il n'avait jamais assimilé les notions de races, quelles qu'elles fussent. Seulement, il semblait en avoir été autrement pour l'autre Sephiroth, qui depuis des années le considérait comme un moins que rien. Dans le bureau de leur maître, debout à côté d'elle, il ne la regardait même pas. A quoi bon ? En ce qui concernait ce sujet, il serait impossible de lui faire changer d'avis.

Comme à son habitude, Isiandia prit la parole la première. Rares avaient été les réunions rassemblant les trois personnes ici présentes, et pourtant des coutumes avaient été apparemment établies : le premier à parler était toujours l'Azhar. Et il aurait été impossible qu'il en fût autrement. Sa position le plaçait naturellement au-dessus d'eux et son statut leur imposait un respect que Nÿm voulait presque admiratif. Toutefois, dès lors que le Suedel achevait ses propos, la lumineuse embrayait, tout en dénigrant généralement allègrement son compagnon.

Quand elle l'insulta, il ne réagit pas. Quand elle lui murmura son chant de menaces, il ne rétorqua pas, pas plus qu'il ne fit quelque chose pour corriger son attitude provocante. Nÿm se contenta de prendre à son tour la parole. Une fois que l'autre eut fini.

"Si ils ont une base industrielle dans le désert, ils vont avoir besoin d'eau. Même si leurs machines n'en ont pas besoin comme carburant, ceux qui sont en charge du projet doivent forcément s'hydrater et se nourrir."

Le Sephiroth s'avança jusqu'au bureau, en face de Wingel. Il ne lui adressa pas même un regard, plongeant ses yeux sur la carte du monde. Son doigt se posa nonchalamment sur un point du globe. Xanla.

"La ville peut leur servir de point de ravitaillement. De même, s'ils sont capables d'utiliser leurs hélicoptères, ils peuvent aller jusque Driae."

Le cercle sur la carte se réduisait peu à peu, mais ces précisions fictives ne résultaient que d'hypothétiques suggestions, et ils leur faudrait bien plus de précisions s'ils désiraient être réellement efficaces. Se reculant, il se tint droit face à son mentor.

"Je propose d'aller premièrement dans une de ces deux cités en quête d'informations complémentaires. De plus, j'aimerais une carte de tous les puits connus du Désert d'Aharas pour réduire le champ des possibles."

Nÿm s'inclina et hésita. Une pique à l'adresse de la lumineuse aurait été la bienvenue, surtout quand elle parlait de la ralentir. Cela avait failli lui arracher un sourire. Mais finalement, il joua l'ignorance, pivota et alla reprendre sa place originelle. Debout. Il n'avait aucune envie de s'assoir, et moins encore à côté de celle avec qui il allait devoir coopérer. Cela faisait des années qu'ils se côtoyaient, et la distance entre eux était toujours identique. Le sombre en était venu à désespérer qu'un jour la situation évolue. Si les Elfes eux-même n'étaient pas capables de régler leur différents autrement que par la haine, alors le travail de l'Ordre au niveau mondial risquait de durer encore un peu. Après tout, il n'en était pas à un siècle près.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laÿna
Sephiroth - Upper
avatar

Messages : 253
[IRL] Surnom : Chachou

Feuille de Personnage
Guilde: Ordre Ëjid
Niveau: 22
Espèce: Incandescents

MessageSujet: Re: [Mission] Les caravanes qui volent   Jeu 10 Sep - 17:46

La Sephiroth avait attentivement écouté Nÿm. Elle savait qu'il avait sa place parmi les Ëjids, même si elle ne l'aime pas et qu'elle le dénigre à la moindre opportunité. Il répondait rarement et faisait preuve d'intelligence à ignorer les innombrables provocations... Peut être qu'un jour, Nÿm sera le sombre de l'exception, celui qui aura vaincu l'aversion d'Isiandia pour cette race. Qui sait ?

Elle avait fixé le sol, l'air vague et absente. Sa concentration s'était entièrement portée sur les paroles du sombre. Ses propos étaient cohérents, et bien pensés. Isiandia en restera donc là pour les remarques désobligeantes. Elle passa sa jambe droite sur la gauche, s'affaissa dans le fauteuil et prit la parole après quelques secondes de silence.


Nÿm a raison. Si ils ont installé une usine, alors ils doivent s'approvisionner en eau et en nourriture. Mais... si ils utilisent leurs hélicoptères... savoir dans quelle ville ou quel point d'eau ils s'approvisionnent ne sert à rien. Ils nous distanceront aisément avec une mauvaise direction et une fois hors de notre vue, ils changeront de cap.

Sentant l'agacement provenant du Sephiroth, elle reprit.

Je ne souhaite pas dénigrer tes propos... pour une fois... Innocemment, je réfléchis à voix haute. Tu as montré Xanla, je pense qu'en interrogeant des marchands là-bas, on pourrait en apprendre beaucoup. Je connais également un homme, Arnëy, il dirige un clan de mercenaire. De part sa position, si des hélicoptères sont dans le coin, il le saura.

Je suis aussi d'avis que rendre une petite visite à Xanla est une bonne idée. C'est la ville qui a le plus fort pourcentage d'être leur cité de réapprovisionnement...


Un blanc s'installa, personne n'avait mot à dire. Elle se leva doucement, en prononçant : Deux Sephiroths... Elle tourna le regard vers Théran qui la fixait de son regard aiguisé, on sentait qu'il lisait les personnes comme des livres. Isiandia soutint ce regard.

Pas que je ne veux pas collaborer, mais d'un point de vue discrétion, j'ai vu mieux.

Un sourire s'arqua sur son faciès.

Mais après tout... la population locale n'a pas dénoncé cette fabrication... Elle mérite châtiment d'avoir soutenu cette hérésie !

Tout bas, elle reprit :
C'est ça, tout opposant devra mourir.

Elle se tourna vers la porte, et se dirigea vers elle. Une fois la main dessus, elle tourna la tête par dessus l'épaule vers Nÿm avec un sourire moqueur.


Ne fais pas ta fifille et grouille toi à te préparer, je t'attends dans la cathédrale.

Elle sortit en claquant volontairement la porte, elle resterait provocatrice et insolente. Non de l'immaturité, mais un jeu... Elle ramassa ses armes dans son bureau et remonta dans la cathédrale.
Les moines étaient encore sous le choc de l'entrée violente du Maître. Elle n'attendait plus que son compagnon d'arme forcé, Nÿm.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mission] Les caravanes qui volent   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mission] Les caravanes qui volent
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novus Genesis - Redemptio ::  :: Continent de Digmard :: Canton d'Ithaf :: Cité d'Ithaf :: Sous-sol de la Basilique-
Sauter vers: