AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [5 ans auparavant] Luminescente poursuite.

Aller en bas 
AuteurMessage
Serziel
Suedel - Administrateur - Espace
avatar

Messages : 417
[IRL] Surnom : Yan'

Feuille de Personnage
Guilde: Ordre Ëjid
Niveau: 32
Espèce: Elfe Sombre

MessageSujet: [5 ans auparavant] Luminescente poursuite.   Dim 14 Juin - 20:18

Les éclaboussures claquèrent et les gouttelettes retombèrent avec légèreté sur le sol pavé. Une flaque, puis une autre. La pluie qui tombait drue depuis des heures avait rapidement transformé les ruelles de Sorahp en une sorte d'aire aqueuse au beau milieu de laquelle les crevasses pouvaient aisément emporter une cheville. Les nuages étaient tout d'abord montés, tous aussi noirs les uns que les autres, avant que n'éclate l'orage. Les éclairs fendaient les cieux en hurlant, leur longue et sourde plainte se répercutant dans les venelles, oppressant les passants autant que la masse d'eau déversée par les déités. La plupart des habitants étaient rentrés chez eux, et pourtant un individu vêtu de haillons s'était désespérément élancé sous les intempéries, poussé tant par l'espoir que par la peur. Le Sraman s'était libéré il y avait de cela quelque jours, et avait fui le chantier auquel il était associé. Surë se trouvait par hasard dans la région, et en suivant le fil de diverses conversations, il avait fini par se mettre sur la piste de sa nouvelle proie. Sued l'avait envoyé en mission. Il ferait selon ses directives.

Le stigmatisé zigzaguait de manière désordonnée entre les piles de détritus. C'était un quartier pauvre, et il s'était auparavant réfugié dans un ancien débarras industriel, après être parvenu à changer d'île pour brouiller les pistes. Il n'avait pas rejoint directement le continent, de peur d'être immédiatement repéré. Cependant, plusieurs témoignages concordaient quant à l'apparence de l'individu recherché. Grand et élancé, maigre pourrait-on dire, un visage émacié et marqué par le temps et la malnutrition, ses vêtements étaient plus proches du pagne déchiré que de la tunique originellement portée par les esclaves. Et même en portant des poches à détritus imperméable, il était possible de distinguer ses traits caractéristiques. Alors pourquoi avoir décidé de reprendre la route malgré la météo ingrate ? Pour cacher des traces ? Bien que cela paraissait tout à fait honorable, la raison en était tout autre ; le Sraman savait. Il avait ressentit les ondes meurtrières qu'émettait régulièrement le Sephiroth à sa poursuite. Il percevait cet être divin, supérieur, qui se rapprochait peu à peu de lui. Ce poids douloureux sur son âme. Il devait fuir. Tout son être le réclamait.

Le ciel pleurait toujours. Ses larmes inondaient tout. Nÿm se trouvait sur un toit. Bondissant de l'un sur l'autre, il avait pris de l'altitude, jusqu'à pouvoir obtenir une vision d'ensemble sur les rues avoisinantes. Pour le moment, aucun indice ne signalait la position de sa proie, mais il ne désespérait pas : un sixième sens lui disait que non loin de lui, sa victime était devenue un corps imbibé de terreur. Derrière le masque, un sourire carnassier étira ses lèvres. Lui, d'habitude si calme, retrouvait de primaires instincts lorsqu'il chassait. C'était ainsi. Passant sa langue sur ses incisives, il s'agenouilla. Masse noire, informe, parmi les ombres. Tout ses sens étaient en éveil. Il se concentrait. Sur le fond ténébreux de ses paupières, de vagues lueurs bleutées firent leur apparition. Tâches luminescentes. Une pour chaque être vivant possédant un minimum de Mana. Et sur sa gauche, un regroupement de tâche avec une plus grande intensité. Aucune en mouvement. Le Sephiroth se redressa. Les grandes ailes noires de son vêtement le suivirent quand il se laissa choir dans la rue.

"Lequel est-ce ?"

La voix de la divine créature claqua dans la hangar, son grinçant écho faisant sursauter tous les esclaves alors présents. Les stigmatisés, quels qu'ils fussent, étaient tous enchaînés à des poteaux métalliques, espacés chacun de cinq à dix mètres. Le rayon de leurs entraves ne leur permettaient pas de se joindre et les obligeait à rester éloignés les uns des autres, dans une perpétuelle obscurité. Le lieu était empli d'une atmosphère déjà pesante, et l'entrée de Nÿm alourdit davantage encore la pression spirituelle qui régnait dans l'enclos, contraignant les plus faibles à se courber. Devant le silence qui suivit sa question, le Sephiroth reprit, calmement. Froidement.

"Lequel n'a ici pas sa place ?"

Une nouvelle fois, la masse inférieure se tut. Décidément, ils ne comprendraient jamais. L'être supérieur cligna des yeux. Quand il les rouvrit, ce fut en ton de gris que le monde s'offrit à son regard. Scrutant les alentours en percevant chaque détail comme en plein jour, il progressa dans le hangar. Le Mana emplissait l'air alentours, et certains tentaient de pénétrer son esprit. Ils reculèrent bien vite : la seule pensée qu'ils percevaient était celle d'une traque impitoyable qui se solderait par la mort. Les stigmatisés devenaient de plus en plus téméraires. C'était regrettable. Nÿm scrutait les pieds des sramans, vérifiant qu'ils étaient tous bien rattachés à un pieu. Un 'clong' sonore éclata dans son dos. Faisant volte-face, il aperçut le battant d'acier de l'entrepôt ouvert et une ombre qui en filait. S'élançant à sa poursuite, il fut stoppé net. Un éclair illumina le voile de la nuit. L'aveuglant.

"Fuis. Fuis tant qu'il est temps." siffla-t-il entre ses dents.

Une fois une vision normale retrouvée, toutefois nettement supérieure à la moyenne dans une telle situation grâce à sa condition partielle d'elfe, le chasseur repéra rapidement sa proie. Elle avait pris la direction des quais, en s'éloignant vers une partie reculée de la ville. Flottant au-dessus du sol, le Sephiroth se mit sur la piste encore fraîche. Les yeux étaient écarquillés. Un regard fou. Désir ardent d'étreindre l'âme, de trancher les liens spirituels, de rompre ces flux vitaux et de mener l'esprit hérétique jusqu'au jugement de Sued. Sued voulait. Nÿm exécutait. Le ciel pleurait toujours.


Dernière édition par Surë le Ven 19 Juin - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serziel
Suedel - Administrateur - Espace
avatar

Messages : 417
[IRL] Surnom : Yan'

Feuille de Personnage
Guilde: Ordre Ëjid
Niveau: 32
Espèce: Elfe Sombre

MessageSujet: Re: [5 ans auparavant] Luminescente poursuite.   Ven 19 Juin - 11:11

Les oreilles taillées en pointe de l'elfe sombre frémirent délicatement. Le bref mouvement palpitant des extrémités de chair symbolisait l'impatience qui venait d'envahir le corps de l'être divin. Le son qui venait de l'atteindre avait déclenché en lui une poussée d'adrénaline bienfaisante. Il se sentait bien. Le cliquetis provenait du fait que le sraman n'avait pu retirer ses menottes complètement et que les résidus de ses entraves d'acier venaient percuter le sol pavé. Le choc métallique régulier semblait doux au chasseur. Il le suivait à la trace, voguant de rue en rue, glissant avec une légèreté surnaturelle au-dessus de la terre ferme. Où qu'il allât, cet être chassée serait retrouvé. Inlassablement, le serviteur de Sued accomplirait son travail de sape, d'exécution. Il n'aurait d'autre solution que de mettre la main sur le stigmatisé et le tuer, pour le purifier de ses actes. Aucune autre voie ne s'ouvrait à lui.

Le ciel pleurait toujours. La nuit se faisait plus noire, plus profonde, comme si elle avait décidé de replier ses mortelles serres sur l'échappé. Nÿm pivota, changea de ruelle, et ferma momentanément ses paupières. La tâche bleutée se déplaçait toujours, mais bientôt elle s'arrêterait. La fatigue et la peur le mèneraient tôt ou tard dans les filets de l'elfe sombre. En quelques minutes à peine, la funeste influence du Sephiroth dirigea imperceptiblement l'esclave dans ce qui ressemblait fortement à une impasse. Il voulut faire demi-tour, mais son bourreau se tenait dans l'entrée de la venelle, droit. Un éclair fissura la voûte céleste, et le craquement se fit pareil à l'explosion de ce même dôme, dont le sang humide venait inonder le monde des hommes. Le monde des Hommes en réalités. Des Hommes, des Elfes et des Nains. Mais Sued n'avait prévu de place pour des 'choses' telles que les stigmatisés, et encore moins pour ces sramans arrivés lors du Redemptio. Ils n'étaient là que pour racheter leur pêché. Leur péché d'hybris qu'avait été celui de simplement naître.

La lumière de la foudre illumina un instant la scène. Dans le dos de Nÿm, elle parut étirer son ombre en avant, comme si celle-ci désirait agripper le fuyard apeuré de ses mains griffues. L'autre jetait des coups d'oeil de droite et de gauche, craignant pour sa survie de ne pas trouver d'issue. Le chasseur fit un pas en avant. L'autre en fit quatre en arrière, manquant trébucher dans les piles de détritus environnant. Tout son corps, couvert d'une crasse immonde, suait la terreur. Les effluves d'effroi venaient entourer le Sephiroth, qui s'en délectait, ressentant les vibrations épouvantées qui pulsaient dans les airs. Les pupilles s'affinèrent, sous la poussée d'adrénaline. Le souffle s'accéléra. L'instinct primaire reprenait le dessus. Secouant la tête sous sa capuche, il reprit contenance. Sa main gauche se porta au fourreau de son sabre. Les doigts le maintenaient fixe tandis que le pouce repoussa délicatement le manche, pour faciliter une prise ultérieure. Il fit un nouveau pas. Voix suave.

"Sued attend. Je t'offre le renouveau. Songe à tes transgressions. Songe à ton absolution. Et songe pour l'éternité."

Le sraman recula davantage encore, jusqu'à atteindre la paroi du fond, dos plaqué sur les parois grisâtres. Glissantes. Le cul-de-sac venait de mettre une ultime limite à sa fuite. Du moins en apparence. Tendant les bras droit devant lui, dans un ultime élan d'espoir, il exulta un râle rauque.

"Raaaaaah !"

La Mana se concentra dans son corps et fut expulsée hors de lui, emplissant la ruelle. Les particules flottaient autour de chaque objet, entrant rapidement en résonance avec eux. Télékinésie. De vieilles et épaisses planches de bois se levèrent en tremblant, comme hésitante, puis filèrent en direction de l'elfe. Poussées par une même envie : celle de tuer le prédateur pour pouvoir vivre.

Nÿm laissa échapper un soupir. Il avait oublié que ces créatures avaient aussi des affinités avec la Mana. Tandis que les morceaux bruns s'approchaient dangereusement de son visage, il resta immobile. Sa lame vint se placer devant lui, comme instinctivement, animée par un poignet souple. Fendant avec une aisance déconcertante le bois, il trancha net les projectiles et fit pivoter l'axe de son fer pour en écarter les résidus. L'un passa au-dessus de son épaule gauche, le second sous son aisselle droite. Il en fut de même pour les assauts suivants, tous parés avec grâce et légèreté. Toutefois, en reportant son attention devant lui, le Sephiroth s'aperçut que sa cible s'échappait via une échelle de secours rouillée et grinçante qu'aucune d'eux n'avait remarquée de prime abord.

Le Grand Phare de Sorahp. Il était certain qu'il méritait l'adjectif dont on l'affublait. Immense, il surplombait tous les bâtiments environnants de son imposante stature. D'architecture remarquable, tout en courbes échancrées et arches à sa base. En lignes droites et splendides sur sa hauteur. Au sommet de la tour, régnait la salle des lumières, de laquelle la gigantesque lentille venait irradier la nuit des ses faisceaux laiteux. Le phare était ainsi visible à des kilomètres à la ronde, signalant comme une remarquable bouée la présence de l'archipel Latrenc à proximité. C'était aussi le première repère visuelle nocturne qu'assimilaient les marins, et eux le prenaient régulièrement comme point central sur leurs cartes. Centre du monde ? De monde aquatique peut-être. Le Grand Phare de Sorahp.

C'était en ce lieu qu'avait fui le sraman.

Ayant grimpé les marches quatre à quatre, aidé en cela par les ailes de la peur, l'ex-esclave fit une pause en pénétrant d'une énième salle. Plus grande, il y faisait tout aussi sombre que dans les précédentes. Il n'y avait pourtant pas eu d'autres volées de marches et il ne comprenait pas comment il avait pu rater la salle de la lentille. Cependant, l'heure n'était pas aux interrogations, et il se hâta à tâtons, cherchant une recoin quelconque pour se cacher. Sur les bords de la pièce, une rambarde derrière laquelle se tenait de multiples baies vitrées, laissant apercevoir les lumières éparses de la cité qui, des centaines de mètres en contrebas, apparaissaient alors comme de minuscules bougies. Des bougies comme celles que l'on pouvait déposer sur des tombes.

Un claquement. La porte se refermait. Lumière. Flash douloureux. Aveuglement.

Déjà le monde replongeait dans le néant. La lentille luisait encore de la soudaine luminosité qui l'avait traversée. Pour aussitôt s'arrêter. Le Sephiroth était entré, et sa main se déposa sur la nuque de sa proie. Un murmure. Et la vie qui fuyait.

"Il était inutile de fuir."

Le stigmatisé se débattit, tant et si bien qu'il parvint à repousser l'emprise de son bourreau, malgré la pesanteur qui s'emparait de ses membres, cette lourdeur nouvelle dans son âme. Il perdait pied. Totalement.

La vitre se brisa. Le corps chuta. Le tonnerre gronda, comme un coup un peu plus sourd dans le bourdonnement perpétuel de l'eau tombante. La tension qui reposait auparavant sur les épaules du Sephiroth se relâcha. Ce besoin irrépressible d'ôter la vie qui l'avait momentanément traversé durant la chasse était reparti. Il était seul, face au ciel étoilé. Le calme revenait et le ciel pleurait toujours. Les cieux se larmoyaient sur le mort.

En haut, sur son perchoir, semblable à un oiseau de proie, rapace nocturne, Nÿm fit de la main le signe de Sued, pour que l'esprit hérétique soit mené à bien aux portes de la déité. Son travail était terminé. Le lendemain, le corps serait retrouvé, peut-être. Mais personne ne s'en soucierait. Ce n'était qu'un stigmatisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[5 ans auparavant] Luminescente poursuite.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Course-poursuite entre magiciens [PV:Eva,Nagi,Daisuke]
» Course-poursuite sur les toits
» [cal. event] : a la poursuite des Amis
» Course poursuite sur les toits d'Oshibana [pv Layle]
» Nuage Rouge fait une course poursuite avec Griffe de Panthère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novus Genesis - Redemptio ::  :: Utopie-
Sauter vers: