AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BRDNT] Découverte et premières analyses.

Aller en bas 
AuteurMessage
Garand
Prosélyte
avatar

Messages : 150
[IRL] Surnom : Enguy

Feuille de Personnage
Guilde:
Niveau: 8
Espèce:

MessageSujet: [BRDNT] Découverte et premières analyses.   Mer 15 Juil - 19:00

Me'a s'assit sur le fauteuil roulant derrière son bureau. Elle dégrafa les dossiers et les exposa tous devant ses yeux. Elle allait devoir tout lire si elle voulait reprendre les dossiers de son prédécesseur ... Elle lut d'abord tous les titres.

Citation :
1. Armement Actuel
2. Techniques de Combat
3. Composition et Utilisation des Matériaux Industriels
4. Utilisation de Composants Humains dans l'Armement [Théorie]
5. Croisement de l'Homme et de la Machine [Théorie]
6. Intégration de la MANA au Corps Humain
7. Comment augmenter les capacités maximales du Corps Humain [Théorie]
8. Couplage des gènes
9. Utilisation de la MANA dans l'Armement.
10. Intégration de la MANA dans la Machine [Théorie]
11. Analyses de la MANA.
12. Impact de la MANA sur la Flore.
13. Impact de la MANA sur la Faune.
14. Faunae ad Registrum [Vierge]
15. Florae ad Registrum [Vierge]
16. Changements remarqués [Vierge]
17. Evolution Industrielle Possible [Théorie] [Vierge]
18. Expériences sur l'Intégration de la MANA à la Machine [Vierge]
19. Intégration de la MANA à la Machine, puis de la Machine à l'Homme. [Vierge]
20. Conclusion sur une évolution de l'armement, voire de l'être Humain. [Vierge]

Me'a prit le premier dossier. Un quart de ce qu'on lui avait donné était vide et à remplir ... Bien. Le Manuel de l'Armement Actuel glissa sous ses yeux, et ses doigts de monstre soulevèrent la couverture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garand
Prosélyte
avatar

Messages : 150
[IRL] Surnom : Enguy

Feuille de Personnage
Guilde:
Niveau: 8
Espèce:

MessageSujet: Re: [BRDNT] Découverte et premières analyses.   Mer 15 Juil - 20:23

Me'a connaissait par cœur, ou presque les trois premiers registre. Elle en avait rédigé une bonne partie ... Elle ne les parcourut alors qu'en diagonale et ouvrit le quatrième registre. L'intégration d'hommes dans l'armement. Utiliser la puissance de l'homme, sa vitalité, son intelligence, la solidité de ses os, l'élasticité de sa peau ... Tout. En Théorie, une arme faite avec les os d'un homme était plus résistante que la normale, seulement, il était impossible de tailler l'ivoire aussi facilement qu'on pouvait modeler l'acier, le fer, ou n'importe quel métal. Le sang était il un si bon conducteur que ça ? Tous ces globules qui flottaient dans le liquide ... Me'a lisait des choses qui lui paraissaient absurdes. La Sephiroth n'eut même pas le courage de finir le dossier. Elle créa une autre pile. Dossier Finis. Dossier à Lire. Dossier Stupides. Les doigts du Monstre vinrent saisir le Cinquième dossier.

Celui là paraissait plus intéressant. Il voulait croiser l'homme à la machine. Intégrer des pièces mécaniques dans un corps humain par exemple. Plusieurs exemples précis avec croquis à l'appui était expliqués. Me'a porta premièrement son attention sur l'amélioration du cerveau humain. Remplacer un œil par un rubis, de couleur rouge donc, et relier cet œil au cerveau par un câble électrique. Un émetteur à la base de l'œil et à la base du cerveau transformerait tout ce que verrait l'œil en information cryptées lisibles par le cerveau et une machine extérieure au corps de l'hôte. Dans la théorie, les nerfs seraient aussi reliés à ce faux œil, ce qui permettrait de le bouger. De faire tourner son regard. Une amélioration possible de cet œil parfait qui veillait jour et nuit était la capacité de voir à la perfection, et loin. Un œil permettant de zoomer à distance. Me'a changea d'expérience. Elle passa sur un bras métallique.

Le squelette avait ici été remplacé par des barres métalliques. Non, pas un simple métal. Il s'agissait d'un alliage inconnu qui serait plus résistant que l'acier trempé ... Possible ? Réalité ? Fiction ? Des engrenages au niveau du poignet faisaient bouger celui ci. Mais selon tous les angles, même des angles impossibles à obtenir avec une articulation humaine. De plus, apparemment, la paume de la main cachait une trappe dans laquelle un pistolet serait dissimulé. Une arme meurtrière, et fourbe qui plus est. Une peau synthétique, un matériau élastique et solide, non conducteur pour résister à l'électricité ... Dans la Théorie ce bras était parfait. Dans la pratique ... La Branche du Sephiroth mettrait au moins une année, voire bien plus pour le mettre en place.

Le même produit était crée pour la jambe, avec une lame se dépliant au niveau du tibia de sorte que la jambe aussi devienne une arme. Des crochets aux orteils permettaient une escalade aisée ... Me'a venait d'avoir une idée. Une main d'escaladeur parfait ... Elle devrait trouver un cobaye. Dans sa branche ou non, mais un cobaye. La Sephiroth referma son dossier et une femme, sans doute la seule de sa branche pointa le nez dans son bureau avec des dossiers en main.


-Bonjour, Dame Me'a.
-Alunae, tu n'as pas changé.
-Je ne peux malheureusement vous retourner le compliment, maitresse.
-Effectivement ... Que viens tu me raconter, ma chère amie ?
-Je vous amène les dossiers que vous aviez demandé. Le registre des Ëjids, présents et passés avec les dates de naissance, d'entrée, de sortie et de mort. Les raisons officielles des morts sont également notées.
-Merci bien. Alunae ...
-Oui ?
-Pourrais tu aller me chercher un nettoyeur ? N'importe lequel, cherche juste un spécimen agile. Frêle, mais pas trop. Quelqu'un qui semble avoir du potentiel.
-Je vais voir ça ...
-Dis leur qu'ils vont voir le Troisième Sephiroth. Je ne suis pas encore présentée officiellement ...
-Bien. Je reviens le plus vite possible.


Alunae sortit après avoir posé son registre sur le bureau de sa maitresse. Me'a l'ouvrit et parcourut rapidement le tableau des yeux. Rien n'avait vraiment changé depuis qu'elle était partie. Les autres Sephiroth avaient changés de nom. Peut être d'identité ? Elle le saurait bien assez vite ... Le registre vint trouver sa place dans l'un des tiroirs de son bureau et elle se pencha sur le dossier suivant. Les yeux du Monstre étaient bien habitués à la lumière maintenant et les couleurs revenaient peu à peu.

Le Sixième dossier parlait de l'intégration de la Mana dans un corps humain. La théorie était très peu abordée ici, beaucoup d'expériences en revanche. On avait intégré de la Mana pure dans plusieurs corps Humains, pour la plupart des détenus ayant reçu la peine de mort ... On ne pouvait se permettre de prendre des personnes n'ayant rien fait pour pourrir la société et risquer de les perdre. En parlant en pourcentage, 3,7% des personnes testées avaient montré des réactions positives. En tout cas, à court thermes. La BRDNT avait décidé de ne garder aucun spécimen en vie plus d'une semaine après injection. Tout d'abord pour les risques, et ensuite car il aurait pu maîtriser son nouveau pouvoir et tenter de s'enfuir. Beaucoup des testés étaient donc morts dans d'affreuses souffrances. Une grande partie avait implosée, l'autre s'était flétrie, et quelques exceptions avaient simplement perdus le contrôle de leurs corps, la seule guérison devenait donc la mort. Des premières expériences peu concluantes donc ... L'injection de Mana s'était faite à partir des fruits de Nêchu. Un Mana pur, Naturel, non raffiné, non décanté ... Bref. L'injection avait été brutale, le corps peu préparé, et peu résistant. Les condamnés à mort ne sont pas souvent bien nourris.

Septième dossier, les Théories d'augmentation du corps Humain. Une série d'entraînements pour les adultes était décrits. Mais, les 3/4 du dossier parlaient du fait qu'on pouvait créer un homme soldat en faisant subir l'entraînement le plus ardu possible à un enfant. Vraiment hein ? Dans ce cas, Me'a allait monter un projet qui la rendrait célèbre au cœur de l'Ëjid, elle allait devenir la favorite de Wingel. La meilleure Sephiroth avec son garde personnel. Un entretien avec Wing' s'imposait. Les Dossiers qu'elle venait d'éplucher donnait de magnifiques perspectives d'étude ... Et l'amélioration de l'être humain, et ce, plus que nécessaire. Un enfant ... Rapidement, le Monstre prit le Sixième Dossier. Les personnes ayant survécu à l'opération d'injection était pour un quart plus jeune que 25 ans. Pour un autre quart, elles avaient moins de 20 ans. Et pour la moitié restante, moins de 15 ans ... En ce cas, l'enfant est plus apte à recevoir de la Mana ? Oui ! Voila pourquoi tous les vieux étaient morts. Tous, ou presque ... Bien. Me'a allait avoir un guerrier parfait.

Les autres dossiers étaient peu intéressants, on décrivait les changements à l'échelle mondiale ... Bref. Quelque chose que la Sephiroth savait déjà et qu'elle trouvait totalement inutile. En revanche, beaucoup de dossiers étaient vierges ... Elle allait devoir les remplir. Et elle avait déjà son projet pour le dernier Dossier. Elle saisit un stylo et le dernier des dossier. Au dessous de l'intitulé, elle écrivit ces quelques mots : "Projet Génome 3. New". Me'a classa ses dossiers et les posa en piles sur son bureau. Elle se leva et sortit de sa chambre, sans fermer la pièce à clef. Le ménage n'était pas terminé. En se dirigeant vers les appartements de Wingel, elle croisa Alunae, sa petite elfe chérie. Elle trainait derrière elle un Nettoyeur, sale, fatigué et qui avait, vu son aura, assez faim.


-Renvoie le, il ne m'est plus d'utilité. Va te reposer un peu, ma belle. Nous allons avoir du travail pendant les années à venir.

Garand refit surface un instant. Me'a changea de corps et devint le petit garçon qu'il avait toujours connu. Il fit un grand sourire à l'elfe et au nettoyeur, tous deux éberlués. Comment cette femme magnifique pouvait elle se transformer en petit garçon ? Garand, sans doute un peu suicidaire emprunta pour quelques secondes la voix de Wingel.

-Bonne journée.

Le petit garçon repartit dans les couloirs obscurs des sous-sol en sautillant. Cette forme était plus simple à contrôler pour Me'a. Elle comportait beaucoup de souvenirs, certes, mais elle était moins puissante physiquement. La voix redevint celle du petit garçon. Et Me'a continua son voyage, son projet toujours en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serziel
Suedel - Administrateur - Espace
avatar

Messages : 417
[IRL] Surnom : Yan'

Feuille de Personnage
Guilde: Ordre Ëjid
Niveau: 32
Espèce: Elfe Sombre

MessageSujet: Re: [BRDNT] Découverte et premières analyses.   Ven 17 Juil - 22:04

Il était tard. Dehors, le Soleil s'était depuis longtemps dissimulé derrière la ligne d'horizon. Les deux astres nocturnes brillaient haut dans le ciel noir parsemé d'étoiles. Une brise légère parcourait les ruelles d'Ithaf où régnait alors un calme tout relatif. Cependant, pour ceux qui vivaient dans l'ombre, au coeur même de la Basilique Ithafan, ces sensations du quotidien, ces impressions du grand air, étaient toutes bien loin. Inaccessibles en apparence. Il en était ainsi pour tout ceux qui avaient choisi de travailler à la solde de Théran Azhar. Leur repaire était souterrain.

Nÿm commençait à se sentir à l'étroit au QG de l'Ordre. Il avait besoin de mouvement, et depuis trop longtemps on le privait de sorties. Les dernières qu'il avait eu l'occasion d'effectuer avaient toutes été couronnées de succès, à savoir par la mort d'hérétiques, de stigmatisées, ou la destruction de technologies jugées inutilisables. Malgré tout cela, il devait encore et toujours attendre un nouvel ordre de mission, dans le but que l'épuration de Terra se fasse doucement, pour ne pas effrayer trop la population, et qu'elle n'ait pas de doutes vis-à-vis de la religion alors dominante. Pour se contenir, il allait de ci de là dans les couloirs, passant d'un endroit à l'autre sans réel but sinon que de passer le temps. A quelques rares occasions, quelqu'un venait le quémander, tantôt pour une information d'ordre administrative, tantôt pour juger les aptitudes au combat de jeunes initiés. Mais cela ne pouvait combler ce manque cruel d'action qui rongeait peu à peu le Sephiroth. Alors il se plongeait aussi souvent que possible dans la lecture d'ouvrages concernant la Mana, assimilant des connaissances qu'il ne réutiliserait probablement jamais.

La nuit était donc bien avancée, et il ne restait que de rares équipes d'Ëjids, bien réparties et chacune s'adonnant à la mission qui lui avait été confiée. Nÿm avait beau avoir visité ses nouvelles recrues, il n'y avait eu aucun spécimen intéressant. De désespoir, il avait nonchalamment tranché la jambe d'un d'entre eux lors d'une botte maladroite de son adversaire. Le réflexe avait été tel qu'il n'avait pu stopper son geste. Ou plutôt qu'il n'avait pas réellement voulu. Les groupes de soin n'avaient rien pu faire. Le gamin serait handicapé et, à moins d'un miracle, il ne pourrait plus rejoindre la branche des Nettoyeurs. Cet événement fit réfléchir le Sephiroth, qui songea à l'arrivée d'un ancien camarade. Enfin, dans les univers éthérés du moins. Une nouvelle divinité gardienne venait de faire son entrée à la basilique. Elle y était arrivée la veille, avec pertes et fracas. Pourtant Wingel lui avait accordé sa confiance au point de lui accordé la direction du BRDNT.

Le tout fit que le maître d'armes se retrouva bien vite devant la porte du bureau de ladite Me'a. Il ne portait pas la toge réglementaire, l'ayant retiré pour la soirée, et avait pris soin de déposer son holster et l'arme qu'il contenait dans son propre bureau. Seuls son trio de sabre était porté au flanc, comme à l'accoutumée. Un poing gantée vint toquer à la porte de bois. Une voix étouffée par l'épaisseur des murs l'invita à entrer. Nÿm abaissa la poignet et poussa délicatement la porte, avant de porter instinctivement la main à la garde d'un de ses sabres.

La jeune femme qui se trouvait là tourna vers lui un regard terrifié. Son balais à la main, elle tremblait de tout son corps. Le Sephiroth haussa un pâle sourcil, avant de reconsidérer la situation. Ce n'était pas celle qu'il s'attendait à voir. Et visiblement, le ressenti était réciproque. Soupirant, il se dirigea vers le premier siège qu'il aperçut, à savoir celui en face du bureau, et s'y installa confortablement. Devant lui, divers dossiers, répartis en plusieurs piles.

"Euh... je crois que... j'ai fini... Je vais..."

"Bien."

L'homme n'accorda aucun regard à la jeune femme. Il prit un amas de feuilles et commença à lire, attendant que son hôte revienne. Il savait qu'elle était de garde ce soir et qu'elle ne tarderait pas. Intégration de la Mana au corps humain. Le projet était aussi intéressant que dangereux. Mais surtout infructueux. Pendant quelques semaines, Nÿm avait participé à des expériences dans un centre éloigné au coeur du Ruchaneim. Toutes les tentatives s'étaient avérées êtres de lamentables échecs. Et pourtant on continuer à utiliser des cobayes. Peut-être était-ce simplement là un choix de Sued ? Ceux qui devaient survivre avaient survécu. Quand aux autres, ceux ne méritant pas d'obtenir de nouveaux dons périssaient eux aussi. Le plus souvent dans d'atroces souffrances. Un léger sourire étira les lèvres du Sephiroth. Il referma le dossier.

Avant de refermer son emprise sur la poignée de son katana. La lame effilée, gravée de divers psaumes religieux, présentait alors son tranchant à la gorge d'un magnifique modèle féminin, à l'aura étrange. Mi-divine, mi-bestiale, Nÿm ne l'avait pas immédiatement perçue. Pourtant, juste avant que ses ongles manucurés ne touchent sa nuque, il avait pivoté souplement, se retrouvant derrière le nouvel arrivant. Menaçant. Il siffla.

"Qui ? Comment ? Pourquoi ?"

Le regard se faisait dur. Le coeur battait doucement. Nul crainte n'habitait le Sephiroth. Il avait seulement manqué se faire avoir par un inconnu. Toutefois, il pressentait que cet individu là était d'une toute autre trempe que ceux qu'il avait croisés auparavant. Quant à savoir exactement de qui il s'agissait...


Dernière édition par Surë le Dim 26 Juil - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garand
Prosélyte
avatar

Messages : 150
[IRL] Surnom : Enguy

Feuille de Personnage
Guilde:
Niveau: 8
Espèce:

MessageSujet: Re: [BRDNT] Découverte et premières analyses.   Sam 18 Juil - 7:12

Me'a était partie faire un tour chez Wingel, à son retour, la porte de son bureau était ouverte et quelqu'un était assis là. Cet "homme" lisait des dossiers. Ses dossiers à elle. Les dossiers de la Maîtresse. Comment pouvait il ? Ce n'était visiblement pas sa section, il n'en avait pas la carrure. Encore heureux pour lui, il avait l'habit d'un Ëjid. Garand reprit un peu le dessus pendant la colère de la Sephiroth. Dommage pour toi, petit intrus. Le monstre, sous son apparence féminine quasi-parfaite s'avança vers Surë. Sans un bruit, sans un mot. Sans rien qui puisse la trahir. Un large sourire barra son visage lorsqu'elle fut prête à le morde. Elle approcha ses mains des épaules et baissa la tête. Sans doute son odeur la trahit-elle car Surë se leva, se retourna et dans le même geste sortit son Katana qu'il plaça sans plus de cérémonie sous la gorge de l'intrus ... Même si à vrai dire, il était l'intrus ici.

"Qui ? Comment ? Pourquoi ?"

Me'a devait reprendre le contrôle à tout prix, elle avait un intrus à chasser. Wingel la tuerait si elle essayait de le chasser à la façon du Monstre ... La tuerait ou pire, l'exilerait ... Aucun moyen de revenir auprès de son maître, et condamné à retrouver un nouveau corps sur Terra à chaque tentative de suicide. C'était sans doute l'une des pires punition pour un Sephiroth accompli ...

-Tu me demandes qui ?

Garand et Me'a se côtoyaient à présent. C'était un état qu'ils n'avaient jamais connus auparavant. Le danger, la peur de la mort faisait s'allier les esprits. Garand proposait de continuer le combat, pour cela, il fallait le rompre puis le tuer. Me'a elle proposait de savoir qui il était puis d'aviser ... Il fallait rompre le combat pour savoir qui était l'intrus, et peut être le tuer selon ses réponses ... Le visage de la jeune femme se modifia du tout au tout. Son corps changea également, et ses habits de même. A sa ceinture se trouvait un Katana. celui de Surë. En fasse de l'elfe noir, il y avait un miroir. Il se voyait trait pour trait. Sauf que son reflet était extrêmement souriant ...

-Je suis toi, comme je suis moi. Je suis la maîtresse de ces lieux et la servante de Wingel. Je suis ton supérieur car je suis d'essence divine. Tu me dois le respect car je régis avec mes frères ce monde. Alors baisse ta lame, petit. Tu me demandes ensuite comment ? Comment suis-je arrivé si près sans que tu le remarques ? Écoute mon jeune ami, écoute chaque bruit, écoute le vent et la pluie, écoute l'ombre et la lumière, et alors tu saisiras mes mouvements. Quand au pourquoi ... Je n'aime pas les fouineurs.

Discrètement, mais pas assez pour qu'on ne le remarque pas, Me'a regarda les schémas de la page ouverte que lisait Surë. Elle avait lu ces dossiers une fois, et ça suffisait pour graver en elle les schémas. Elle savait dire à quel dossier elle correspondait ... Maintenant, les questions changeaient de bouches. Les réponses allaient également changer, mais surtout, les raisons de ces réponses allaient intéresser Me'a. Ou Garand ... Peut être les deux ? Enfin une chose sur laquelle les deux esprits étaient d'accord. Ils se dressaient peu à peu. Et mutuellement ... Me'a devenait un peu plus bestiale, Garand un peu plus subtil ... Une parfaite Alliance.

-Et toi, petit idiot. Que fais tu ici ? Une explication sur l'étude de la Machine et du croisement avec l'être Humain ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serziel
Suedel - Administrateur - Espace
avatar

Messages : 417
[IRL] Surnom : Yan'

Feuille de Personnage
Guilde: Ordre Ëjid
Niveau: 32
Espèce: Elfe Sombre

MessageSujet: Re: [BRDNT] Découverte et premières analyses.   Sam 18 Juil - 10:35

Au son de ces paroles, les connections logiques se faisaient dans l'esprit de Sephiroth. La personne, dont l'aura meurtrière avait envahi la pièce quelques minutes auparavant, n'était autre que celle en charge de ce bureau et de cette branche même de l'Ordre. Nÿm ne put retenir un léger sourire amusé. En coin, minuscule, mais perceptible. Il ne portait pas son masque ce jour-là, puisqu'il n'y avait pas lieu de le faire dans l'enceinte de la Basilique Ithafan. Reculant d'un pas, il laissa sa lame se pointer vers le sol avant, que dans le silence le plus total, elle ne rejoigne son fourreau, au côté de ses soeurs. Le maître d'armes ne pouvait qu'admirer les aptitudes de sa collègue quant à la réplication de formes. Elle avait parfaitement copier son physique, sans omettre aucun détail. C'était simplement surprenant. Mais quand bien même cela était des plus étonnant, les sens du Sephiroth restaient tous aux aguets. Cette femme. C'était un danger potentiel.

"Tu as raison. Mon seul supérieur est d'essence divine et régis ce monde avec ses frères et soeurs. Je ne sers que l'Azhar. Quant aux pseudo-déités en ton genre, je n'ai aucun ordre ou remontrance à recevoir d'elles. J'avais bien remarqué que tu avais une aura bien différente de celle des simples mortels."

L'homme s'avança vers le bureau, avant de reprendre le siège qu'il avait délaissé, et de s'y assoir de nouveau, face au bureau. Me'a, puisque visiblement c'était d'elle qu'il s'agissait, se trouvait toujours derrière lui, mais sa personnalité sombre risquait de la trahir une nouvelle fois si elle tentait de s'en prendre à sa vie. Pianotant sur la surface du meuble devant lui, Nÿm songeait à ce qu'il pourrait répondre, ou même prétendre pour satisfaire au besoin de domination de sa compagne du moment. Ne trouvant rien d'intéressant, il résolut de s'en tenir à la stricte vérité.

"Le petit idiot que je suis se trouve être le dirigeant de la B.E.H.M.P. Ni plus, ni moins."

Tranquillement, il se pencha en avant et reprit sa lecture là où il l'avait laissé. L'Intégration du Mana à l'Humain, voilà ce qu'il avait commencé à lire. En ce cas, pourquoi Me'a lui parlait-elle de croisement entre homme et machine ? Peut-être les découvertes récentes dans le domaine avaient permis une progression rapide de la fabrication d'armes ? De toutes façons, Nÿm avait besoin d'informations, et rapidement. Ils faisaient tous partie d'une même organisation, et la communication devait rester mot d'ordre entre chaque branche, sans quoi l'Ordre finirait par tomber, croulant sous ses propres défauts.

"En revanche, j'aurais quelques petites questions à poser. Je suis au courant des résultats concernant l'intégration de la mana au corps humain. Cependant, il s'avère que des quotas ont été mis en place pour ne pas prélever trop de jeunes gens, au risque de voir la population dépérir. Ce qu'il faudrait, ce serait pousser les familles à faire plus d'enfants."

Tout était logique. Si l'Archevêque amenait le peuple à augmenter son taux de croissance, certains familles pauvres ne pourraient s'offrir les moyens de prendre en charge leur progéniture par la suite. Cela donnerait lieu à des abandons, ou à l'organisation d'orphelinats. Tous ces fils de la rue serait des proies faciles pour en faire des cobayes ou des guerriers, dont l'esprit serait aussi malléable que l'argile.

"Et, puisque ma branche use des armes, j'aimerais être tenu au courant de toutes les nouvelles avancées technologiques. Y compris celles qui ne sont que projets. Je tiens à ce que mes hommes possèdent ce qui sera le plus adapté à leur condition."

Le dossier se referma. Et le Sephiroth croisa les jambes. La discussion allait enfin pouvoir prendre un tour beaucoup plus 'classique'. Les tensions s'évacuaient peu à peu, bien l'aura de Me'a était des plus étranges. En toutes circonstances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garand
Prosélyte
avatar

Messages : 150
[IRL] Surnom : Enguy

Feuille de Personnage
Guilde:
Niveau: 8
Espèce:

MessageSujet: Re: [BRDNT] Découverte et premières analyses.   Sam 18 Juil - 11:56

Me'a contourna le bureau tout en écoutant Surë parler. Il avait raison. Une augmentation du taux de natalité augmenterait obligatoirement la population jeune. Des expériences seraient donc plus faciles à mettre en place, les cobayes ne manqueraient pas ... Il allait falloir convaincre Wingel. Lui seul était capable de mettre en place cette nouvelle loi. Il savait qui contacter, et comment parler à ces ... Gens.

-Ton idée n'est pas mauvaise. J'en parlerais.

Directeur de la BEHMP ? Le nom de ce type échappait à Me'a. Elle allait le retrouver, ce n'était pas dur ... Maintenant, la discussion allait prendre un ton plus sérieux. Garand prit la forme du docteur Xar. Petit homme chauve à lunettes. Un vrai scientifique. Sa blouse blanche montrait son savoir, ses connaissances, et à vrai dire, son métier. Il fit glisser ses doigts sur les différents dossiers étalés. Celui du croisement Homme/Machine vint se poser devant lui, il l'ouvrit à la dernière page écrite. Il n'y avait que deux mots. Il allait continuer ... Me'a revint 3 pages avant. L'automail ...

-Prêtez moi l'un de vos hommes, parmi ceux auxquels vous ne tenez pas, prêtez moi le plus doué. Cette expérience consiste à créer un bras totalement de métal, un bras relié au système nerveux, et donc que l'on peut contrôler à sa guise. C'est à long-terme un équipement qui se révèlera novateur. Mais pour le moment, j'ai d'autres projets. Il faut bien y aller petit à petit ...

Me'a, sous l'oeil attentif de Surë, car il n'avait que ça à suivre saisit un stylo à sa blouse et tourna les pages pour arriver aux pages vierges. D'un clic elle fit sortir la mine de carbone. Le crayon à papier était prêt à dessiner. Les traits s'enchaînèrent rapidement, bien vite le dessin fut prêt. On voyait d'un premier côté le squelette d'un doigt. Ni plus, ni moins. D'un geste expert, et agile, Me'a retourna le crayon pour utiliser sa gomme.

-Voyez ce doigt, il est tout à fait normal. Je ne parle que du squelette, bien sur.

Trois coups de gomme vinrent enlever une partie de chaque phalange. En dessous du squelette de ce doigt, Garand dessina une sorte de harpon, une lame apparemment métallique à laquelle étaient rattachés de nombreuses autres lames permettant de déchirer la chair d'un animal marin, par exemple.

-En apparence, on ne peut pas ajouter de façon permanente la capacité à un être humain d'escalader aussi surement qu'un insecte. Sauf que l'homme a toujours regorgé d'idées. Il suffirait d'ôter la peau l'histoire d'une petite heure, et de creuser l'ivoire. Pas trop, mais suffisamment pour que l'attache tienne. De petits crochets pourraient être ensuite fondus dans l'os et maintenus en place par la reconstruction de ce même os. Ainsi, on obtiendrait une main de laquelle sortiraient plusieurs crochets assurant les prises lors de l'escalade. Pendant un combat à main nue, il deviendrait également possible de déchirer littéralement la peau de l'adversaire ... Une opération chirurgicale un peu risqué, mais pas nécessairement dangereuse.

Me'a réfléchit un instant et termina son dessin. On y voyait trois phalanges rattachées à des crochets. Ou l'inverse ... Quand bien même, la théorie était parfaite et sur le papier, l'opération était possible. Autant en cout matériel qu'humain. Ce n'était pas vraiment dangereux. Tout ce qu'on risquait était de perdre un doigt. Comparé aux gains possibles ...

-Subsistent quelques désavantages. Chaque arme portée aura une poignée rayée, sauf si on y creuse de petits emplacements permettant de ne pas endommager la poignée, et d'avoir une meilleure prise. Il devient impossible de serrer la main de quelqu'un, étant donné que les crochets se trouvent dans la main, et pour se servir d'une arme à feu, il ne faudra pas appliquer de crochets sur l'index, ou modifier l'arme. Je pourrais la modifier, bien entendu ...

Me'a avait exposé la totalité de son plan. Elle avait même demandé au Sephiroth un cobaye, alors que Wingel n'était pas vraiment au courant de ce plan ... Le choix revenait au cobaye, à Surë et à Me'a. Lorsque l'opération serait terminée, et couronnée de succès, alors, on pourrait annoncer la nouvelle à Wingel qu'une partie des Ëjids allaient se voir dotés de nouveaux équipements ... Si ils le voulaient. Dernier désavantage à ne pas exposer ... Briser un de ces crochets était impossible à réparer. Il aurait fallu refondre l'acier bloqué dans l'os, ce qui serait revenu à détruire totalement la phalange ... Mais l'autre Sephiroth n'y penserait pas obligatoirement ... Me'a n'avait pas parlé de l'alliage utilisé. Peut être était il rare et indestructible ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serziel
Suedel - Administrateur - Espace
avatar

Messages : 417
[IRL] Surnom : Yan'

Feuille de Personnage
Guilde: Ordre Ëjid
Niveau: 32
Espèce: Elfe Sombre

MessageSujet: Re: [BRDNT] Découverte et premières analyses.   Sam 18 Juil - 21:38

Nÿm écoutait attentivement. Bien que la discussion avait mal débuté, il s'avérait que les sujets engagés étaient de plus en plus intéressants. Les tensions avaient été évacuées, et le travail reprenait ses droits. Enfin, le Sephiroth retrouvait l'envie de lancer des projets. Il allait mener sa branche dans une voie dangereuse, emplie encore de doutes et où la mort avait d'ores et déjà semé de nombreux pièges, mais il savait au fond que cela aboutirait à des conclusions plus que convaincantes. Il fit pivoter de nouveau le dessin face à lui, et en examina les différents attributs. L'idée était bonne, et tout à fait réalisable. Sur le papier.

"Le premier problème consiste à posséder des gens suffisamment qualifier pour jouer avec les nerfs de la main. A savoir que c'est une des parties du corps qui en compte le plus."

L'homme s'enfonça profondément au fond de son siège, croisant les jambes et ses mains devant son visage. Celles-ci cachaient alors ses lèvres, et seul son regard émeraude surplombait les dix doigts. Son cerveau tournait à toute allure. Le projet paraissait fou, et il y avait forcément des points sensibles qui entraveraient sa réussite complète le moment venu. Le genre d'incident gênant qu'il fallait absolument éviter. Réfléchir avant d'agir était de l'ordre de la Branche de Me'a. Toutefois, comme cela engendrait la mise en jeu de Nettoyeurs, Nÿm devait faire de son mieux pour qu'il y ait un minimum de pertes à déclarer. Un point sauta alors aux yeux du Sephiroth. Il posa son index sur la base des attaches, creusées dans l'os.

"Certes les crochets seront solidement fixés. Mais quand bien même la masse du corps sera répartie sur tout les crochets, est-ce que l'os autour de l'attache ne risque pas de rompre ? Le corps humain n'est pas conçu pour subir de telles pressions sur des points aussi réduits. Il faudrait alors combiner la mise en place des attaches avec un renforcement de tout le squelette de l'individu ?"

Effectivement. Le détail soulevé n'allait pas du tout dans le sens des attentes de Me'a. Elle avait songé au métal utilisé et au fait de briser un crochet. Mais qu'en était-il de rompre le support même de ces nouveaux équipements ? Nÿm rebascula en arrière, plongé dans les méandres de son esprit perturbé. Il voulait pousser ses hommes au sommet de la pyramide, malgré son antipathie à leur encontre. Il n'aimait pas les gens en général, mais sa mission avait été de les prendre en charge, auquel cas il s'attèlerait à sa charge jusqu'à ce que tout soit terminé dans les termes du contrat. Dans la journée, il avait travaillé auprès de ses maîtres d'armes, ce qui ne lui permettait pas de disposer de renseignements utiles, mais plusieurs jours auparavant, il avait assisté à un cours de maîtrise avancée de la Mana, pour certains élèves uniquement. Et si ses souvenirs étaient bons, certains membres développaient des aptitudes analogues à celles désirées par Me'a.

"Je connais des Nettoyeurs qui ont acquis cette même capacité avec le Mana. Mais cela ne concerne que l'escalade, et ne permet pas de posséder des crochets à long terme. C'est une technique assez épuisante de ce que j'ai pu en juger, et un équipement ayant les mêmes effets serait toujours judicieux. Pourquoi ne pas examiner le fonctionnement de la Mana dans leur organisme au moment de cette technique ? Ils forment des crochets d'énergies, et non pas une masse adhésive dans leur main. Ils doivent donc sûrement modifier la constitution de leur squelette."

Décidément, les événements prenaient des tournures qui amusaient le Sephiroth. Il se sentait à l'aise, perdu dans d'hypothétiques projets. Le scientifique qui se tenait en face de lui semblait tout aussi motivé, sinon plus. Peut-être s'agissait-il de ce genre de bras droit totalement absorbé par son travail et la satisfaction d'être reconnu par son supérieur comme le meilleur ? Nÿm s'en contrefichait. Il respectait Wingel, bien entendu, mais n'avait aucunement l'intention de faire des efforts supplémentaires pour lui plaire. Il faisait son travail. Point. Et cet entretien aboutirait probablement à un accord entre les deux branches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garand
Prosélyte
avatar

Messages : 150
[IRL] Surnom : Enguy

Feuille de Personnage
Guilde:
Niveau: 8
Espèce:

MessageSujet: Re: [BRDNT] Découverte et premières analyses.   Dim 19 Juil - 8:32

Me'a réfléchissait tout en ajoutant les informations données par Surë. Peu à peu, sa théorie était démontée par les arguments du Sephiroth. Cependant, il y avait toujours une alternative. L'alternative du fait qu'on n'était sur de rien. Me'a vivait sur Terre depuis plus longtemps que Nym sans doute, et elle avait vu certaines choses ...

-Il existe des gants d'escalades. Des gants munis de crochets, c'est donc mon idée, mais de façon temporaire, ou plutôt, non définitive. Le problème de ces gants, c'est qu'au bout d'un moment, de 5 à 10 mois, le cuir se casse et le gant est alors déchiré. On ne peut plus l'utiliser. Seulement, le cuir ne refait jamais les liaisons qu'il possède. Je m'explique. Les fils sont tous attachés entre eux, les molécules se tiennent. C'est pareil pour l'os. Seulement, le cuir lui ne refait jamais ses liaisons, contrairement à l'os qui est en constante régénération. Il ne se brisera pas, sauf si l'effort demandé, ou le poids à soulever est trop important.

Nym parlait de nettoyeurs possédant cette capacité avec le Mana ? Intéressant, certes, mais pour cette fois, Me'a ne voulait pas trop s'étaler. Elle allait se concentrer sur son projet. Simple, basique. De la forge et de la chirurgie. Elle devrait apprendre un peu mieux la médecine, elle ne connaissait que les premiers soins et deux trois trucs : Remettre une épaule en place, faire les atèles et plâtres ... Bref, des trucs basiques, aucune réelle opération ...

-Renforcer le squelette hein ? Ce n'est pas une mauvaise idée, seulement, le coût serait trop élevé. Nous ne sommes pas sur de la réussite d'un tel projet, et le fait de renforcer le squelette doit se faire sur Tout le squelette. Autrement, le corps ne serait pas équilibré. Plus lourd d'un côté que de l'autre ... Et tout serait perdu. C'est une bonne idée, je lancerais nos expérimentiens sur cette théorie. Ils la mettront en pratique sur des animaux, histoire de voir leur évolution.

Me'a reprit son dossier et le ferma. Elle le posa sur la pile de "Intéressants". Dans un coin du bureau, une araignée se baladait. Juste au dessus de la porte ... Elle tissait sa toile, et Me'a la voyait. Garand revint au galop. Il pouvait prendre la forme d'humains, il l'avait testé. Quand aux autres races ? Pouvait il en faire des corps permanents ? En théorie oui. Quand aux animaux ? Pouvait il les absorber aussi aisément que des Hommes ? Garand fit retomber son regard sur son interlocuteur, il n'était plus pareil, derrière ses lunettes rondes se trouvaient la faim, une faim insatiable. La soif de sang ... Il n'en pouvait plus ... Garand devait se reposer pour faire passer cette faim. En attendant, le dossier était fermé, et la Sephiroth avait la bouche ouverte. Depuis tout à l'heure, les dents s'étaient modifiées. Toutes étaient devenues plus pointues, et plus lisses ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serziel
Suedel - Administrateur - Espace
avatar

Messages : 417
[IRL] Surnom : Yan'

Feuille de Personnage
Guilde: Ordre Ëjid
Niveau: 32
Espèce: Elfe Sombre

MessageSujet: Re: [BRDNT] Découverte et premières analyses.   Dim 19 Juil - 12:04

Il fallait avouer que, si Nÿm abordait un côté plus poussé de la situation, peut-être trop par rapport aux résultats escomptés d'ailleurs, sa collègue s'avérait être bien plus terre-à-terre en cela qu'elle pensait aux coûts de revient de chaque tentative, ou expérience. Et il était vrai que chaque branche disposait d'un budget spécifique, calculé selon l'importance des diverses actions dans le trimestre, les dons des croyants et les impôts qui avaient pu être mis en place. Malgré tout, la construction de centre de recherches, ou l'amélioration des laboratoires revenait extrêmement cher, et il serait impossible de mener à bien plusieurs projets de front. Le Sephiroth fit une moue dubitative. Songeur.

"En ce cas, la meilleure solution serait, via la Mana, d'améliorer considérablement la capacité de régénération des os humains. Il faudrait donc analyser le génotype de nombreux monstres pour pouvoir en comparer les séquences et retrouver celle qui nous intéresse. La multiplication cellulaire avancée serait alors intéressante, mais sachant que les cellules ont des durées de vie limitées, cela induirait que le squelette vieillirait plus vite que la moyenne."

C'était du moins les conclusions que l'on pouvait tirer de quelques études en sciences humaines. Malheureusement, on ne savait pas exactement à quel point cela accélèrerait le vieillissement de l'individu. Il pourrait être considérablement fragiliser et perdre tout intérêt en combat de proximité. Cela pourrait en effet développer une situation assimilable à la maladie qu'on nommait celle des 'os de verre', auquel cas il faudrait réduire au minimum les déplacements de ces Nettoyeurs. Ils deviendraient inutiles. Et tout ce qui était inutile était généralement éliminer, pour ne pas entraver la marche de l'Ordre. Hors, perdre des hommes c'était perdre de l'argent. Et aucun des deux n'était illimité.

Son interlocutrice ferma alors le dossier avant de le déposer dans un coin du bureau. Pour cette fois, on pouvait considérer l'entretien comme terminé. Mais les projets communs amèneraient les deux êtres à se rencontrer de nouveau à l'avenir. C'était un fait. Nÿm se redressa. En face de lui, Me'a semblait en proie à des tourments intérieurs. Le regard était fixe, le visage légèrement crispé. L'autre fronça les sourcils.

"J'ai entendu parler de ce genre de crises. Tu ne maîtrises pas totalement ton corps d'emprunt, visiblement."

Faisant-volte face, le Sephiroth prit le chemin de la sortie. Posant sa main gauche sur la poignée de la porte, il laissa son bras droit ballant, le long de son flanc. Un dernier regard en arrière. La main libre dégaina et la lame effectua un arc de cercle lumineux avant de se cacher dans son sombre écrin. La porte s'ouvrit sans bruit. Les deux sections de l'araignée touchèrent le sol. Nÿm était dehors.

"Apprends à les contrôler."

Le battant se referma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garand
Prosélyte
avatar

Messages : 150
[IRL] Surnom : Enguy

Feuille de Personnage
Guilde:
Niveau: 8
Espèce:

MessageSujet: Re: [BRDNT] Découverte et premières analyses.   Mar 4 Aoû - 12:49

Surë sortait lorsque la crise se termina. Il n'avait pas mangé depuis quelques temps, le monstre qu'était Garand était désormais accro au sang humain, au flux qu'il aspirait souvent. Qu'il avait aspiré souvent. Depuis sa naissance, depuis qu'il avait émergé de son aquarium, le monstre avait mangé plus que de raison. Maintenant, il avait besoin de sa dose de "vie" sans quoi il allait mal se porter. La petite araignée lâcha son fil et descendit, toujours accroché au plafond. Elle se posa sur le bureau, n'ayant pas peur du Sephiroth, elle se glissa sur un dossier. Garand posa sa main devant elle, elle y grimpa. D'un geste banal il la porta à sa bouche et la bloquant entre deux dents perça sa carapace et aspira sa vie à elle. Théoriquement, il pouvait prendre la forme de cette petite bête. Il fit agir la Mana de son corps. Ses membres devinrent plus petits, de plus en plus petits, il émanait de son corps une lumière et une chaleur à laquelle un humain aurait pu succomber. De petites étincelles de mana sortirent de son corps, il devenait de plus en plus petit, ses yeux se multiplièrent, ses membres se modifièrent et se dédoublèrent.

Après presque deux minutes de mutation, Garand avait pris la forme de l'insecte. Ca avait été long et douloureux, mais maintenant, il était tranquille. Et il avait appris qu'il pouvait prendre la forme de ce qu'il voulait de vivant ... En tout cas, d'animaux. Pouvait il, devait il, tester sur les plantes ? Non, les plantes n'avait même pas le moindre petit cerveau, il risquait de rester coincer à l'état de plante pendant longtemps ... Jusqu'à ce qu'il meure en fait, si jamais il tentait l'expérience. Alors qu'en araignée ... Le monde était près de 150 fois plus grand, son corps n'était pas plus grand que les lettres sur les devantures des dossiers. Les lettres calligraphiées étaient plus grandes que lui, et lui, il était invisible. Son Aura avait presque disparue. Un corps si petit ne pouvait pas créer autant de Mana que le faisait son ancien corps. Ses pattes s'agitèrent et il s'approcha du bord du bureau. Il savait ce que pouvait faire une arachnoïde : tisser une toile. Mais comment s'y prendre, il n'en avait pas la moindre idée. Comme pour expulser les déjections d'un humain, il fallait relâcher certains sphincters. Cependant, Me'a savait que les araignées gardaient leur fil sous forme liquide. Fallait il donc le transformer ? Elle posa son abdomen sur le bois et relâcha les dits sphincters. Elle sentit le liquide la quitter. L'un de ses yeux tenta de regarder. Le fil était bien là, relié à elle. Au contact de l'air, il se solidifiait donc ... Intéressant.

Me'a descendit du bureau en "rappel". Ses pattes aidaient à la descente. C'était risqué car elle maîtrisait mal son petit corps. Une fois le sol touché, elle se glissa sous la porte de sa chambre et reprit apparence humaine une fois sur les lieux. Cette fois, l'opération prit presque trois minutes. Plus elle resterait sous forme modifiée, plus l'opération durerait ... C'était la logique qui régissait ce monde. Et Me'a était là pour ajouter sa propre logique aux choses. Elle s'assit en tailleur sur son lit, position de Méditation de certains combattants. Ils pouvaient ainsi réfléchir et sentir le monde qui les entourait mieux qu'en étant simplement debout. Afin de visualiser ses idées, Garand ferma les yeux. Il fallait améliorer l'armement actuel, et ces bras de métal étaient une idée merveilleuse. Mais d'abord, pour perfectionner ses qualités de Chirurgien, Me'a devait s'exercer, trouver des cibles malades en ville et les opérer. Pour leur ajouter quelque chose ou leur enlever. C'était une bonne solution. L'entretien avec Surë avait mené la Sephiroth à réfléchir. Il fallait penser aux problèmes qui pouvaient se poser. Elle se leva et franchit le pas de sa porte, se rendant dans son bureau. Elle attrapa une feuille et un stylo. Ses mains humaines gribouillèrent une note.


Citation :
"Aujourd'hui, parti exercer chirurgie en ville."

Elle glissa, posa, la feuille sur sa table de chevet et quitta la basilique. Elle avait à faire en ville, et les enfants malades d'Ithaf feraient des cibles parfaites. La sephiroth n'adressa la parole à personne en chemin. Alunae saurait attendre si elle avait des nouvelles à lui donner. Elle connaissait bien sa maitresse. Cette dernière pouvait se montrer capricieuse. Garand se rendit dans la bibliothèque qui donnait accès au monde du dessus. Une idée lui revint en tête. Comment être sur qu'il n'allait pas faire de nouvelles victimes ? Les pensées de Me'a reprirent le dessus pour lui répondre.

*Pars en ville, cherche un enfant malade, et seul. Cherches en plusieurs même. Lorsque tu en auras trouvé un, cherche un endroit à l'écart. Une maison abandonnée, une ruelle ou Personne ne passe ... Et appelle moi, je saurais contrôler ton corps, mais avant mon esprit doit se reposer.*

Les deux esprits cohabitaient de mieux en mieux. Garand obéissait à Me'a, et Me'a savait prendre en considération les exigences du Monstre. Le duo d'esprits allait faire un bon guerrier, un bon savant, un bon Sephiroth. Bref, quelqu'un de bien aux yeux de Wingel. Car désormais, lui seul comptait. Pour atteindre le sommet, il fallait satisfaire ses supérieurs et endormir leur confiance. Me'a n'était pas un assassin chevronné, sans la confiance d'être supérieurs, jamais elle ne pouvait les tuer, ou les manipuler à sa guise. Elle allait bientôt, si ses plans étaient achevés devenir Suedel à la place du Suedel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BRDNT] Découverte et premières analyses.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BRDNT] Découverte et premières analyses.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Une étrange découverte
» La découverte de l'équipe Aura (privé Trecko)
» Une découverte effrayante
» Aux premières lueurs du matin... [Pv Joshua]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novus Genesis - Redemptio ::  :: Continent de Digmard :: Canton d'Ithaf :: Cité d'Ithaf :: Sous-sol de la Basilique-
Sauter vers: