AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Expédition dans les ruelles

Aller en bas 
AuteurMessage
Garand
Prosélyte
avatar

Messages : 150
[IRL] Surnom : Enguy

Feuille de Personnage
Guilde:
Niveau: 8
Espèce:

MessageSujet: Expédition dans les ruelles   Mer 5 Aoû - 17:26

Viens de "[BRDNT] Découverte et premières analyses."

Garand quitta le nid, le foyer qu'était la Basilique Ithafan et s'aventura dans les ruelles sombres et dangereuses d'Ithaf. Il prit pour se balader l'apparence d'un homme. Les femmes ici étaient mal vues. Ou plutôt, il était risqué pour une femme de se balader dans les rues malpropres de la cité. Surtout si elles étaient seules ... Les proxénètes étaient nombreux ici. Même si après le Redemptio la civilisation était revenue, les instincts primaires des Hommes étaient encore présents. Le Sexe en faisait partie. Et certains ne possédaient pas le charisme, et le charme nécessaire pour emmener peu à peu les femmes dans leur lits ... En revanche, ils avaient l'argent et la force.

Sous l'aspect d'un passant, Garand progressa dans les rues. Il ne pourrait plus reprendre cette apparence, il n'avait tué personne, mais l'apparence qu'il avait pris passerait ici inaperçu. Son habit gris l'aidait à se mêler à la foule. Son aura était masquée par celle des autres, et même si à elle seule Me'a dégageait autant de Mana qu'un groupe d'environ dix citadins elle serait tranquille dans les rues populaires de la cité. Lorsqu'elle approcha d'une grande place, la Sephiroth emprunta les ruelles de la ville. Il fallait qu'elle trouve une sorte d'orphelinat ou une bande de gamins des rues qui ne vivaient que grâce au vol. Me'a se retira. Garand avait ses instructions. Le monstre se balada. Derrière lui, des gens.

Sur les toits de la ville, on suivait le monstre. Trois silhouettes noires le traquaient depuis quelques minutes, et la Sephiroth incarnée n'avait encore rien remarquée. Elle n'avait pas fréquentée de gens depuis longtemps, et l'alerte de Garand était bien moins bonne que celle de la Sephiroth. Elle, elle les aurait peut être remarqués, mais le monstre n'en avait rien à faire ... Ils n'étaient que des repas vivants pour lui. Le Monstre marchait sur les pavés sombres. Une légère pluie se leva, dans ces ruelles, le peuple n'était que peu présent. Par temps de pluie, il était quasiment absent. En 10 minutes, Garand ne croisa que trois personnes. C'était peu. Vraiment peu. Les habits qu'il portait actuellement possédaient une capuche. Encore heureux ... Le Monstre put se couvrir la tête, et ainsi se faire passer bien mieux pour un citadin. Il marchait, la tête baissée et ses pieds glissant sur le sol. L'eau qui ruisselait sur les pavés créait de petites rivières. Me'a se serait crue revenue à la nature la plus sauvage, des torrents dans les montagnes ... Mais ici, elle croisait des gens.

La ruelle qu'emprunta ensuite le Monstre était longue. Beaucoup plus longues que les autres. Lorsqu'il arriva environ au milieu de cette dernière, deux hommes habillés de cuir et avec une cape à capuche étaient arrêtés. En plein milieu de la rue. Derrière lui, sous la pluie battante, deux silhouettes étaient également présentes. Une cinquième et dernière était encore sur les toits, mais ça, Garand n'en savait rien. L'un des types s'approcha de lui, par devant. Il releva la tête sans ôter sa capuche.


-Alors Uruk, comment ça va depuis le temps ?

Garand ne répondit rien. Ainsi, le type dont il avait pris l'apparence avait eu des ennuis auparavant. C'était ... Ennuyeux. Il regarda droit dans les yeux son interlocuteur. Celui ci en parut choqué. Une cicatrice à la mâchoire indiquait qu'il s'était déjà battu, et bien ... Car il en avait réchappé. Peut être de justesse, mais les faits étaient là. Le brigand continua de s'approcher du monstre silencieux.

-Tu nous dois encore de l'argent. Beaucoup d'argent. Et je pense que te briser un ou deux os devrait t'aider à te dépêcher.

Le bandit avança. Il était sur la droite de Garand. Il approcha sa main droite de l'épaule du monstre et y posa ses doigts, l'autre main dissimulée, sans doute près de la garde d'un couteau ou d'une arme quelconque. Garand n'avait pris aucune arme, un combat à main nue allait donc avoir lieu ... Lorsque le gant noir du 'méchant' toucha le tissu fin de la chemise de Garand, Me'a entra en action. Un être impur, un être cruel et sans mercis osait toucher le corps saint qu'était le sien sans autorisation ? D'un mouvement rapide, presque invisible pour les êtres présents elle lui saisi le poignée et d'une torsion de ce dernier se plaça derrière le brigand, sa main ferme vint se glisser vers le poignard dissimulé. Éberlué, le brigand n'avait rien pu faire. La voix de Mme Xar résonna dans la ruelle.

-Tu oses t'attaquer à un être divin ? A un être pur ? Pour qui te prends tu ?

Tous les brigands écarquillèrent les yeux et regardèrent avec avidité la scène. Comment cet homme, Uruk pouvait il avoir une voix de femme ? C'était impossible ... Que se passait il ? C'était la première fois qu'il agissait ainsi. Une flèche vola, rebondit contre la carapace de Garand et tomba inerte au sol. Les trois brigands libres restant s'avancèrent, épée au clair. Le poignard vint se placer sous la gorge du chef.

-Un pas de plus, et il meurt, compris ?

La menace ne sembla affecter personne, ils continuèrent d'avancer. Même si ce type était leur leader, ils n'en restaient pas moins des brigands, avides de pouvoir et de richesses. Si ils pouvaient récupérer le butin de leur chef, et celui de l'inconnu(e) alors pourquoi ne pas le faire ? Le monstre les regarda tour à tour, son sourire s'étirant. Il poussa en avant son prisonnier et l'assomma d'un coup sur la nuque. Il avait trouvé sa cible pour l'opération. Armé du poignard, le monstre croisa le fer avec le brigand qui était seul de son côté. Il tournait le dos à deux de ses congénères mais espérait bien se débarasser de ce premier bandit avant qu'ils n'atteignent son dos ... Et au pire, ses écailles bloqueraient les premiers coups. Ils ne semblaient pas vraiment fort. Le plus dur serait de les assommer sans les tuer ... Garand écarta la lame de son adversaire et lui fit un croc en jambe. Glissant sur le pavé, il ne put se retenir. Sa tête heurta le sol et il perdit connaissance. 3 restants. Le Monstre jeta un coup d'œil au type sur les toits. Juste à temps pour éviter une flèche supplémentaire. Utilisant ses ventouses il grimpa le long du mur et vint à la rencontre de l'archer. Celui ci lui avait jeté son carquois et son arc pendant l'escalade sans réussir à le déstabiliser. Le Monstre planta son poignard dans la jambe de l'archer. Il s'accroupit ensuite près de lui et aspira tout le flux vital qu'il possédait. Une victime de plus. Se dépêchant de prendre l'apparence de ce type, il regarda en bas. Les brigands n'étaient plus visibles.

-Les gars, je l'ai eu. Un moment d'inattention et je lui ai planté mon arme dans ... L'entrejambe. Montez voir ça.

Garand observa les environs. Une échelle menait aux toits, à partir d'une ruelle parallèle à celle qu'il avait emprunté. Il s'approcha de cette échelle et regarda les deux pigeons monter. Lorsqu'ils furent tous deux suffisamment hauts, il poussa l'échelle et les regarda s'assommer au sol. L'un eut seulement la jambe brisée, mais il ne pouvait tout de même plus s'enfuir. Le Monstre descendit jusqu'à lui et se pencha sur son corps endommagé. Il avait pris une apparence de femme, et la voix de son chef.

-Dis moi où est votre base, et je jure sur ma vie de te laisser la tienne. Je ne chercherais plus de mon existence à vouloir te tuer.
-... Sous l'échelle que vous ... avez fait ... tomber se trouve une porte, c'est là qu'on entrepose tout le butin ... Et qu'on dort.
-Il y a donc des lits ? Parfait !

Garand s'écarta un peu et assomma le brigand. Il tira ensuite ses 4 victimes dans le bâtiment désert. Il les posa chacune sur des lits et les attacha. Il les bâillonna également, qu'elles ne puissent pas crier à l'aide. Il fit ensuite le tour de la cache et récupéra quelques pièces. Il sortit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Expédition dans les ruelles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Expédition vers le Harad.
» Expédition dans le marais
» Expédition dans le desert Ourou
» INTRIGUE 1 ☩ L'expédition dans les tréfonds
» Expédition dans le labyrinthe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novus Genesis - Redemptio ::  :: Continent de Digmard :: Canton d'Ithaf :: Cité d'Ithaf :: Quartier résidentiel-
Sauter vers: