AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Viray

Aller en bas 
AuteurMessage
Viray
Néophyte
Viray

Messages : 54

Feuille de Personnage
Guilde:
Niveau: 1
Espèce: Sramans

Viray Empty
MessageSujet: Viray   Viray I_icon_minitimeLun 17 Aoû - 17:11

[c
Viray [Prononcé « Vira »]

Viray 2442500131_small_10

IDENTITE :
Nom : Reste encore aujourd’hui Inconnu.
Prénom : Viray
Sexe : Féminin
Race : Stigmatisé
Espèce : Sramans
Age, Taille, Poids : Viray pense avoir entre 17 et 20 ans.
Autre (facultatif).

Fiche Technique:

Équipement : Elle possède un glaive qu’elle aime particulièrement. Mais également toute sortes d’armes, principalement des couteaux et des poignards. Pour ce qui est de sa tenue, c’est à voir dans la partie physique.

Style de combat : Au corps à corps. Il est très rare qu’elle utilise à distance.
Style magique : Viray n’utilise aucune magie.
Techniques :
Télékinésie 1ST
Un stigmatisé maîtrise cette technique instinctivement elle lui permet d'interagir directement avec son environnement. Il ne contrôle pas l'air, ni les phénomènes gravitationnels. Mais en produisant des ondes de mana aux fréquences juste il parvint à entrer en communion avec les objets l'entourant et ainsi les diriger avec son esprit.

Télépathie 1ST
Cette faculté est délicate et à utiliser précautionneusement. Un stigmatisé peut à son gré traverser ce qui lui apparait comme un voile, celui de l'esprit et ainsi espionner l'esprit adverse. Cependant, cette immersion nécessite une grande concentration pour bien peu d'information. Vous pouvez simplement entendre la pensée la plus assujettie de votre cible. Par conséquent, inutile d'espérer explorer son passé, d'en connaître d'avantage sur ses capacités ou bien celle de ses collègues au mieux vous percevez un mot une parole qu'il s'apprêtait à prononcer. C'est aussi un moyen de communiquer en silence avec ses alliés, ou encore avec une personne dans le coma.

Technique Spéciale (TS) : Ce n’est pas un don d’attaque, ni de défense : Il fait les deux. Celui-ci consiste à lire l'histoire des gens en les regardant simplement dans les yeux. Si la personne (ayant le don) se concentre elle peut lire leurs futurs, les événements les plus marquants, les sentiments, les êtres plus chers, de la personne qu’elle regarde dans les yeux. C’est comme si elle pénétrer l’âme de la personne. Par conséquent cette partie est très désagréable pour la personne. Lorsque l'attaque se fait, la victime la perçoit quand les douleurs commencent. Si la personne refuse cette entrée et que l'utilisateur insiste la personne peut en souffrir. [Automatiquement la victime le sent et par un réflexe d'auto-défense le cerveau veut se protéger et lutte, et lors de cette lutte "mentale" cela provoque des douleurs physique et morale au deux personnes.] Il faut être bien sûr d'un niveau supérieur pour la pratiquée (mais également d'un niveau supérieur pour la repoussée), et ça peut mettre un certain temps. Proportionnellement à ce temps, la victime et l'utilisateur souffre physiquement du lien que vous érigez entre les deux âmes. Inconvénient de cette technique pendant que l'utilisateur "pénètre l'âme" de la victime, elle droit rester immobile et donc vulnérable.



PROFIL:


Description physique :

Viray a l'apparence d'un ange déchue qui revient du royaume des morts.

• Viray est une jeune fille qui ne possède pas un corps très original. Grande, fine, avec un corps élancée, et apte au combat. Elle à un corps plus musclée qu'une femme normale mais pas excessivement : Pas assez pour que cela déforme son apparence. Une marche souple et gracieuse que possède Vira ne fait qu’accentuer sa beauté. Sa peau n’est ni trop blanche, ni trop bronzé mais elle révèle une extrême douceur. Son corps, comme toutes les femmes, est révélatrice de formes avantageuses mais elle ne les mets jamais en valeur et n’y prête aucun attention.

• Sa tenue reste toujours la même. Une tenue en cuir et des bottes de cuir dans laquelle elle se sent particulièrement alaise, autant pour combattre que pour courir dans la vie de tous les jours. Elle ne met jamais de robes ou de jupes, sauf dans les grandes occasions. Cette tenue aux apparences anodines révèle beaucoup de secrets. Il existe beaucoup d’endroits dans sa tenue où elle puisse ranger ses couteaux, glaives, et armes en tous genres. Pour Viray, le confort passe toujours avant l’esthétique.

• Ses cheveux bruns, sont tout le temps ébouriffés, chose dont elle ne s’occupe jamais mais sans vraiment savoir pourquoi, ils ne sont jamais abimés pour autant. Son visage est aussi fin et gracieux que son corps. Ses yeux sont sans conteste la partie la plus belle et importante de son corps. Ils sont d’un bleu océan tellement clair que très peu de personne ose la regarder en face. Mais le plus impressionnant est sans doute que quand elle se met en colère, ses yeux prennent la couleur rouge. Rouge sang. Viray a pour le reste, un nez et une bouche normale.

• La seule partie qui peut être ne fait pas la beauté de Viray, ce sont les cicatrices qu’elle possède partout sur le corps et sur le visage. Dû à tous ses exercices, aux nombreux combats, à ses ballades dans la forêt, elle possède à présent un corps et un visage criblée de cicatrices en tous sens. Mais comme d’habitude elle n’y prête aucune espèce d’intérêt, bien qu’elle aime bien ces cicatrices. Quelques parts cela lui rappelle sûrement tous les efforts qu’elle a faits pour avoir son niveau actuel. Elle en possède une spécialement sur la cuisse droite : Ca représente un serpent qui s’enroule autour d’un glaive. Cette cicatrice est toujours d’origine inconnu, mais Viray est sûre de ne pas se l’être fait à un combat.


Description mentale et morale:

La Méfiance a un prénom désormais : Viray.

- Général: Viray est un exemple type de la femme la plus compliquée du monde. Elle est versatile et extrêmement susceptible. Versatile : Changeante d'humeur comme l'heure change de minutes. Elle ne cherche pas l'amitié et ce suffit à elle-même, mais si quelqu'un vient l'aborder pour cherché son amitié, elle est toute a faite capable d'entretenir une relation correcte avec un elfe, ou tout autre sorte de "gens". Mais jamais elle ne fera entièrement confiance. Même si cela fait plus de dix ans qu’elle connaît une personne, elle ne dira jamais tout sur elle. Elle se protège toute seule. Elle rate sûrement beaucoup de choses, en ne connaissant pas l’amour ou l’amitié, mais quand on est éduquée avec la méfiance même si l’envie y est, on ne change pas. Elle eût dans le passé un ami, un seul. Il l’a trahi et cela blessa profondément Viray même si elle ne le montra pas. Mais cela renforça encore plus l’idée de la méfiance et que tout le monde étaient ses ennemis. Elle aime ce fondre dans la masse passer inaperçus aux yeux de tous, se faire oublier, et observait les autres. Les dessinait, remarquait chaque détails, observait leurs réactions mais par dessus tout : Leur yeux. Ces yeux est la chose qu'elle aime le plus chez elle. Viray est fascinait par les yeux des gens. De toutes sortes, toutes couleurs, toutes formes : Ils leur transmettent tous un message, selon Viray…Si un animal devait résumer son mode de vie, de penser, de tout les jours au combats les plus risqués ce serait sans aucun doute le Loup.

- Dans la bonne humeur: C’est une femme très curieuse. Quand elle est de bonne humeur, ou d’humeur exhibitionniste, elle pose tout le temps des questions et adore analyser les réponses des gens pour les comprendre. Son but dans ses questions étant de savoir ce que l’autre lui interdit de savoir, mais surtout d’arriver à connaître la personne sans que lui la connaisse.

- En combat: Elle a une capacité à réfléchir très vite dans une situation très dérangeante. C’est sûrement ce qui désarçonne le plus ses adversaires: Elle est capable d’avoir un très bon humour dans une situation très pesante et gênante. Elle prend une apparence très calme et calme mais au fond elle réfléchit à toute vitesse, à toutes les solutions. Viray est quelqu’un de très très calme. Quoi qu’il arrive elle restera toujours, silencieuse, discrète, et calme. Il en faut vraiment énormément pour qu’elle se mette en colère, mais si cela arrive son adversaire a peu de chance de survivre.


Dernière édition par Viray le Dim 3 Jan - 14:28, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Viray
Néophyte
Viray

Messages : 54

Feuille de Personnage
Guilde:
Niveau: 1
Espèce: Sramans

Viray Empty
MessageSujet: Viray [Suite]   Viray I_icon_minitimeLun 17 Aoû - 17:17

< Désoler par avance pour les fautes =S >


BIOGRAPHIE

Histoire :

*Et maintenant? Merde…*

Le sang sur ses mains lui donnait la nausée. Elle partit. Où ? Elle-même ne le savait pas. Loin de tout, pour fuir il fallait courir. Alors qu’elle ne le sentait même pas des longues gouttes roulés sur ses joues. Les branches lui fouettaient le visage, elle ne marchait même pas droit : Ça non plus elle ne le sentait pas. D’ailleurs elle avait l’impression de flottée. Ces jambes, elles, avançaient dans un rythme rapide et régulier, alors que son cerveau était restée là-bas. Coucher près de l’homme qu’elle avait tué. Coucher près de l’homme mort qu’elle avait aimée.

-Come-Back-

- VIRAY !!

Il agrippa le bras de Viray et l’attira avec elle avec une violence hors du commun. Elle tomba par terre mais ne se démonta pas pour autant. Elle releva son visage et lui cria :

- Ta gueule!

Avant même qu’il est eu le temps de réfléchir, elle était déjà repartit courant comme une damné pour échappé à ses griffes. Et tout d’un coup elle s’arrêta. Il manqua de trébucher et se reprit à temps avant de se prendre Viray. Elle se retourna et le regarda droit dans les yeux. Tout d’un coup, l’homme blêmit. La jeune fille avait les nerfs de tous le corps en contraction, ces yeux étaient devenus rouge, Elle serrait les poings au point de se faire saigner. Comme dans ses films d’horreurs, elle avait les cheveux électrisés comme si elle était devenue la Colère en elle-même. Viray n’étai plus Viray. Elle s’approcha doucement. Elle prit le visage de l’homme entre ses mains et dépose ses lèvres sur les siennes. L’homme quelque peu surprit l’embrassa fougueusement. Elle se détacha de lui et lui demanda d’une voix mielleuse :

- Tu as aimé ?
- Ohh oui…


Elle fit un sourire carnassier et lui dit en se rapprochant de lui :

- Tant mieux… Parce que c’était la dernière fois !

A partir de là, tout se déroula très vite. Viray avait l’impression qu’une autre personne la contrôlait, et surtout qu’elle voyait toute la scène comme une spectatrice d’un film, pas comme l’actrice principale. Elle lui donna un coup dans le corps et le fit tombait a terre. Elle immobilisa ses membres et le regarda dans les yeux. Elle se concentra et entra dans son âme. Celui-ci se refusant, luttait mentalement pour ne pas qu’elle entre. Il hurlait comme un possédait, et Viray ne faisait aucun bruit. Il commença à avoir de plaies sur les bras. Comme si des couteaux invisibles le sectionnaient de partout, c'était Viray qui le frappait à mort aveuglait par sa colère meurtrière. Ses vêtements se déchirait, et au fur à mesure se corps fur couvert de marques. Viray voyait tout son passé. Elle le survolait mais n’y prête guère d’attention. Quand dans sont passé, elle arriva à ce qu’il lui avait fait. Elle se revit attaché par les mains et les pieds, sur son lit et lui qui avait doucement comme un serpent venimeux. Grâce ou à cause, de son Don, l'homme tomba dans l'inconsciente mais elle continuait de le frapper. Se fût tout. C’est ainsi que mourût l’homme en question. Toujours dans son élan de violence, Viray avait saisit ses glaives et ses couteaux et frappait l’homme Il était morte, il ressemblait à une poupée de chiffon, mais elle continuait à le frapper avec tous ce qu’elle pouvait, partout où elle pouvait. Elle poussait des cris enrageait et les larmes coulaient toutes seules. C’était comme si elle était possédé par une deuxième personne a la folie meurtrière, mais que les larmes lui appartenait. Elle lui transpercé le corps de coups. Et pour finir, elle lui arracha le cœur et le lécha. Elle lâcha le muscle mort et l’écrasa avec son pied dans un rire diabolique.

-Fin du Come-Back-

Suite à quoi elle avait eût un flou, puis elle avait « repris » ses esprits étendu a côté du corps avec le sang partout autour. Elle avait déposa un doux baiser sur les lèvres froides de son violeur qu’elle aimait malgré tout. C’était peut être cette aventure qui changea complètement Viray. Elle était devenu méfiante, timide, rancunière, et surtout capable de tout. Elle n’avait plus rien. Elle ne savait même pas pourquoi elle continuait à vivre, comment pouvait-elle encore tenir debout après ce qu’elle avait vécu et fait? Le bon côté dans tous sa c’est que Viray avait retirait une leçon de tout sa, et en avait retenu une certaine sagesse et une endurance a toute épreuve. Courant toujours, tout d’un coup elle s’arrêta. Elle venait d’entendre un bruit. Viray sentait la peur l’envahir. Comme si c’était une activité qu’elle avait pratiquée depuis toute petite, elle grimpa à un arbre très facilement et s’allongea sur une branche en surveillant ce qui se passait en dessous d’elle. Elle se mit une main devant la bouche pour s’empêcher de crier quand elle vit un homme en dessous d’elle. Il regardait a droite et à gauche et possédait une fourche. S’il regardait en l’air… En principe, ce n’était même pas sûr qu’il soit là pour elle, mais elle était pleins de sang et ce genre de meurtre ne passe pas inaperçus. Alors que faire?!... Elle se jeta sur lui et elle le tua. Elle planta son poignard et lui souffla un «Désoler» sincère. Elle le laissa là et partit s’enfonçant un peu plus profondément dans la forêt.

Elle avait était abandonnée sur sa planète d’origine. Esclave sur la nouvelle planète. Amoureuse d’un type qui la violait. Elle se dit alors que le pire était passé, qu’elle était au fond et qu’à présent elle ne pouvait que remonter.

Au cours de ses six ans de fuite, elle tua plusieurs hommes toujours à sa recherche ou simplement pour sa protection. Elle apprit à vivre la nuit et dormir le jour. A être discrète, à aimer la solitude, et à vivre sans argent. Elle y était tellement habituée que tuer des hommes ne lui procurait plus aucune sensation, un peu comme une poupée donc on arrache la tête. Rien de plus. Alors qu’elle se promenait dans une forêt (Seul endroit ou elle se sent chez elle, mais surtout en sécurité), un homme lui tomba dessus. Avec les années, elle possédait une technique de combat exceptionnelle pour son âge, mais l’homme était bien plus fort. Il la plaqua contre un arbre et lui demanda d’une voix grave :

- Que serait tu prête à faire pour de l’argent ? Et une conscience…

Elle se retourna face à l’homme. Il devait avoir une cinquantaine d’années, crâne dégarni, mais grand et très robuste. Elle lui cracha à la figure. La réponse ne pouvait être aussi claire. Il la lâcha et elle lui mit un poing. Elle lui dit méchamment :

- Je ne marche pas pour ce genre de trucs…
- Pourtant vu tes habits les économies n’ont pas l’air d’aller très bien… Ni les marques sur ton corps d’ailleurs…


Elle l’immobilisa par terre et lui demanda :

- Pourquoi vous voulez m’aidez ? Et pourquoi moi ? Je suis une criminelle vous le saviez ça aussi ?
- Règle n°1 avec moi : Ne pose jamais de questions. Tu prends ta chance, si tu ne sais pas la saisir c’est ton problème mais elle ne se représentera pas deux fois ! C’est à prendre ou à laisser ?


Son Sensei ? Ce type voulait être son Sensei ? C’était tentant, elle avait beaucoup à apprendre si elle voulait survivre… En même temps, elle sait jurée de rester seule, d’apprendre seule et de ne rien devoir à personne.

Finalement elle lui parla le reste de l’après midi, et elle découvrit un home remplit de sagesse et de savoir à donner. Viray ne le savait pas mais elle restera quelques années avec cet homme. Il lui apprendra tout ce qu’il sait. Il lui apportera autant de conseil physique que moraux. Il restera à jamais dans la tête de Viray et il sera surtout le seul homme en qui Viray est confiance. Un jour qu’il regardait la mer au loin, son Sensei lui annonça qu’il devait la laisser et que son apprentissage était finit. C’est a ce moment là que Viray comprit qu’elle avait grandi. Elle n’avait pas le droit de lui pleurer dessus pour le supplier de rester. Elle versa une larme et celui-ci s’envola chuchotant au vent de la réconfortait. Elle resta une nuit à contemplait la mer.

Quelques semaines après elle reçut la visite d’un homme qui venait sur les conseils de son Sensei qui avait recommandé Viray comme… Mercenaire! Elle fit un sourire et accepta. Il lui avait apporté une conscience, et maintenant lui apportait l’argent. Elle se sentait à l’aise dans son corps, sa vie et son âme. Elle lui devait tout, même si elle ne m’aimait pas trop sa. Elle hocha la tête et l’homme lui donna un dossier contenant la personne a tué. Ce fût son premier client. Oui elle continua, d’ailleurs elle était aujourd’hui renommée Même si les nouveaux clients avait du mal a ce que ce soit une femme et surtout une Stigmatisé.

Puis un beau jour, en ayant marre de la lassitude que prenait sa vie. Elle prit le premier bateau au levé du soleil et partit de son continent natal, plantant ses clients. Elle s’était en quelques sortes reconverties en « Aventurière-Mercenaire », si on peut dire. Et elle partait sûrement pour se faire encore accourser par les autorités du pays, ou se faire insulter et mal menés par des hommes, mais cela faisait partit de son tempérament. De sa vie. Malgré tout, le montre qui sommeillait en elle ne demandait qu’à sortir et elle devait faire attention aux hommes. Ceux qui selon elles sont encore plus dangereux qu’un peuple de monstres réunis.

Elle fit un bateau sur le port du nouveau continent, encore inconnu pour notre jeune aventurière. Elle se fit soufflait et elle se retourna. Deux hommes s’approchaient. Ils n’inspiraient pas confiance, et sentait l’alcool à trente kilomètres à la ronde. Elle sortit deux poignards et leur planta, ils tombèrent à terre mort. Elle continua sa route en monta sur les corps comme de simples tapis. Elle se retourna une dernière fois vers la mer, et rigola avant de s’éclipser dans le vent…



Dernière édition par Viray le Dim 20 Déc - 19:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Viray
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novus Genesis - Redemptio ::  :: Fiches technique :: Fiches Techniques en Activité-
Sauter vers: