AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Eneshka en Total Réédition... - Ne pas valider -

Aller en bas 
AuteurMessage
Eneshka
Néophyte
avatar

Messages : 14

MessageSujet: Eneshka en Total Réédition... - Ne pas valider -   Mar 3 Nov - 17:21

Spoiler:
 
Spoiler:
 

~~~~ Identité ~~~~

Nom (facultatif) : Inou
Prénom : Eneshka
Surnom (si le personnage est connu) : Aucun.
Age : (en année) Inconnu, l’âge véritable d’Eneshka est pratiquement impossible à calculer, même pour elle, cette dernière ne pouvant mesurer le temps passé au manoir.
Taille : (mètres) 1m97
Poids : (kilogramme) : Inconnu.
Race : (à voir) EGM (chimère « lunaire »)

~~~~ Description ~~~~

Profil physique : Comment ne pas détourner le regard d’Eneshka, il faut dire qu’elle est assez hypnotique elle, ses mouvements et ses formes ont franchement tendance à vous attirer dans les pires problèmes. Essayons de rester sobre et décrivons le corps de cette créature. Tout d’abord, ses cheveux sont d’un blanc éclatant, on décèle difficile les oreilles qui sont pourtant très grandes, pointant vers le ciel, son visage est ovale (dans les grandes lignes en tout cas), de grands yeux couleur bois, son nez légèrement aquilin et sa bouche ourlée en font un visage très agréable. Un cou fin soutient cette tête, les épaules sont légères et les bras tout aussi fins que le cou sont masqués par un kimono large au couleur chatoyante, ce vêtement est le seul d’Eneshka, seul sa caractéristique magique l’empêche de s’abimer, prenant un malin plaisir à la couvrir juste ce qu’il faut pour ne pas la rendre impudique – enfin question de point de vue – Ainsi ce kimono moule son corps avec justesse, laissant ses formes bien en vue, ses hanches apparaissent clairement, le vêtement s’évase une nouvelle fois pour arrondir les fesses et enfin s’étrécir une ultime fois le long de ses longues jambes. Elle porte des chaussettes en laine allant jusque mi-mollet et des chaussures type d’un pays lointain : des getas.

PS : Contrairement à l’image qui illustre ce topic, la feuille n’est pas présente sur la tête d’Eneshka

Caractère : Que dire de plus que son physique ait pu laisser passer ? Eneshka est un être trompeur et use de subterfuge tellement évident que tombé dedans en devient presque un bonheur. Mais ne vous y fiez pas, les bons moments que cette femme vous propose vont rapidement devenir vos plus terrible cauchemars, des souvenirs qui vous marqueront au fer rouges tant cette être peut se montrer cruelle et vicieuse. Et la cruauté, cela est le fond de commerce d’Eneshka, cette espionne récolte des informations sur l’oreiller et pas toujours dans une ambiance romantique. Manipulatrice, elle saura facilement vous amenez à faire ce qu’elle désire quitte à user de mots doux et de menaces voilées.

Idéologie : Aucune idéologie digne de ce nom, Eneshka semble ne désirée qu'une chose : son propre bonheur et ce dernier ne consiste pas à fonder une famille et avoir des enfants...

~~~~ Style de combat ~~~~

Equipement :
L’équipement d’Eneshka est assez simple, puisqu'elle ne possède rien, sa bourse vide et ses vêtements sont seules possessions...

Style de combat (Facultatif) :
Eneshka ne possède pas de style de combat typique, sa seule arme étant sa nature hybride et donc sa capacité à se transformer. Pourtant si ses métamorphoses de bases sont uniquement physique, le temps nous apprendra qu’elle est capable d’instiller son mana durant ses transformation amplifiant parfois ces dernière jusqu’à l’incontrôlable.

Magie (si le personnage utilise de la magie/Facultatif) :
La magie d’Eneshka prend plusieurs formes, la première et la plus utilisée celle de l'apparence, car sa nature première – celle d’EGM – lui permet de se transformer selon certains prédisposition. Après son passage dans cet étrange manoir, la voilà désormais dotés d'un corps pouvant devenir bestial et inquiétant.

~~~~ Technique de combat ~~~~

[1 Slot] – Griffe féline : Eneshka peut changer ses ongles (pied comme main) en griffe à volonté, ces derniers sont solides mais la force nécessaire pour blesser gravement n’était pas à portée de l’Hybride, elle ne peut que griffée superficiellement.

[4 Slots] – Essence spirituelle : Telle une succube, Eneshka peut dévorer le mana d'une personne qui la cotoie (une seule uniquement), cela lui permettant d'augmenter temporairement ses capacités physiques et au passage d'embellir son corps encore davantage (bien que les effets ne soit plus très voyant désormais). La transformation étant définitif, les autres effets sont progressive, et potentiellement infini, car tant qu'Eneshka dévore du mana, ses capacités grimpent. La technique est assez simple à mettre en place puisqu'elle consiste simplement à être à porter de la personne - deux mètres pour créer le lien, la distance faisant varier l'efficacité de la technique.
2m = 1%/2min.
3m = 1%/3min.
4m = 1%/4min.
Etc... Et ce jusqu'à la portée maximum : 10m, distance qui brise le lien, ce dernier devant être recréer pour recommencer à se nourrir.

Technique spéciale.
[5 Slots] – Nature lunaire : Lorsqu’Eneshka à été créée, les scientifiques ont décrété que les expérience génétiques, c’était bien, mais que ce n’était pas suffisant. L’un d’eux à du trop étudier les lycanthropes, car il inséra lors de la création de cette créature un brin de cette race. Ainsi le corps d’Eneshka réagit fortement à la Lune, comment ? C’est bien simple, plus la lune est présent dans le ciel (qu’il fasse jour ou nuit) plus le corps de cette dernière change, perdant sa beauté hypnotique, ce dernier semble se nouer, les muscles deviennent plus apparence, les ongles et les oreilles s’allongent, s’effilent son visage se durcit, la pupille se fendent et enfin son corps tout entier finit par se couvrir d’une fine couche de poil roux. Si Eneshka n’est pas très pudique en tant normal, la pleine lune la désinhibe complètement. N’ayez crainte créature chastes, vos yeux ne seront pas bruler, difficile de voir une quelconque intimité chez cette créature.
Les effets de cette techniques sont assez varier, ils se résument néanmoins à un accroissement des caractéristiques physiques (sens, force et vitesse) et de l’usage de la violence systématique.
Stade 1 : Quart de lune : Le corps se noue légèrement, ses cheveux s’allongent (ils poussent un peu à chaque stade), les ongles s’effilent et ses sens se développent légèrement.
Stade 2 : Demi-lune : Ses yeux se fendent, ses oreilles s’allongent et grandit de quelques centimètres, sa conscience diminue et développe une certaine apathie.
Stade 3 : Trois quart de lune : La peau se couvre d’une fine couche de poil roux, le corps se cabre vers l’avant et grandit encore d’une dizaine de centimètres. Les ongles se transforment en griffes.
Stade 4 : Pleine lune : Le corps atteint sa masse maximale, sa force et sa vitesse atteignent leur paroxysme.

~~~~ Biographie ~~~~

Histoire du personnage

On ne sait presque rien de l’histoire de cette être, personne ne sait quand elle est née, ni même qu’elle est son pays d’origine, voyageant au gré de ses envies, il lui arrive de rester quelques jours, dans ville sans intérêt, voir d’y rester des mois sans raison apparente. Il n’est pas rare que ses passages soient rythmés de disparitions ou de meurtre affreux, mais on ne trouve jamais de quoi la rendre responsable, encore faut-il faire le lien. Eneshka n’avait rien d’anormal lorsqu’elle à quitter son village natale, seulement une envie impérieuse de découvrir le monde. Son voyage originel fut malheureusement court puisqu’elle se retrouva bien vite sans moyen ni même personne pour l’aider. La chance – ou la malchance – fut telle qu’elle trouva refuge dans une grande maisonnée en pleine montagne, bien son hôte ne soit pas très humain, il se montra très aimable envers elle, jusqu’à qu’elle s’endorme. Lorsqu’elle reprit connaissance, plus aucune porte ne menant vers l’extérieur ne lui fut accessible, devenant son prisonnier. Au départ, la créature qui l’emprisonnait se contenter de la nourrir et d’essayer de la connaître, Eneshka ne fit rien pour partir, profitant de ce moment de repos pour se préparer au mieux pour le reste de son voyage, réaction un peu naïve, mais Eneshka n’est pas habituer au comportement étrange de son hôte. Le sixième jour, son hôte décida de passer aux choses sérieuses, et pour l’être commença la période la plus dure de sa vie. Il faut comprendre qu’Eneshka n’était pas non plus véritablement prisonnière, après tout la demeure en elle-même était immense (c’était un manoir, un de ceux qui sont fait pour les grandes familles). Lorsque son hôte décida véritablement de s’occuper d’elle, il ne l’attaqua pas directement, mais commença à jouer avec elle, tout d’abord en cessant d’apparaître directement. Il devint pour Eneshka une vulgaire illusion, un peu comme quand on croit avoir sentit un mouvement derrière soi. Sauf qu’au d’une, ou deux fois dans une journée. L’être fut « victime » de ces impressions pendant plusieurs jours et de manière continuelle. Bien qu’au départ elle se contentait de se tourner vers le « bruit » ou le « mouvement » qu’elle pensait avoir sentie, mais bien vite, elle s’énerva de ce jeu. Son hôte ne se laissa pas intimider par cette être qui au bout de quelques jours, vociférait à son égard des propos peu élogieux, continuant son manège jusqu’à rendre Eneshka extrêmement nerveuse, très colérique et surtout apte à la destruction, nombre de couverts, vaisselles et meubles finirent en miette après que l’être se soit acharnée dessus, se causant au passage des blessures plus au moins graves : os des doigts brisés, blessures à la tête, mutilation, bref, il la rendait folle. Puis il réussi enfin à atteindre la première phase de son petit plan. Malheureusement pour cette histoire, lorsque Eneshka devint trop faible psychiquement pour réagir au jeu de son tortionnaire, ce dernier l’emmena dans les sous sols de la demeure et…
Ba, c’est tout, faut dire qu’Eneshka ne se souvient pas de grand-chose après ça. Pour les plus tordus d’entre vous, vous l’aurez compris, la rendre folle n’était que secondaire, l’étrange hôte n’avait qu’un seul but, la rendre malléable. Il aurait pu utiliser de la drogue, ou alors des moyens plus subtil… Mais les démons, la subtilité, ils ne connaissent pas.Pour en revenirà Eneshka, cette dernière à repris connaissance à la porte d’entrée de cette demeure qui l’avait accueillie lors de sa période de perdition. Elle n’avait aucune idée du temps passé, mais sentait qu’elle était différente, sans vraiment savoir en quoi. Les premières manifestations de ces différences furent lié à son corps, bien qu’elle soit toujours une être, elle se sentait moins gracieuse, moins libre dans ses gestes et son esprit. Elle déambula pendant quelques temps dans les montagnes avoisinantes, se nourrissant à peine. Elle découvrit qu’elle n’était plus aussi agile qu’autrefois, comprenez que même à travers ces souvenirs flous qui lui restaient, elle était encore capable de savoir ce qu’elle était avant. Nous allons donc décrire un peu les différences entre l’ancienne et la « nouvelle » Eneshka. Donc en premier lieu, elle était nettement moins à l’aise dans la nature, ses mouvements étaient moins gracieux, les êtres sont connus pour être capable de se fondre dans la nature, et bien Eneshka se sentait horriblement raide. En réalité, c’est surtout que l’être avait non seulement grandie d’une vingtaine de centimètre, mais la raideur de son corps était aussi du un accroissement de sa musculature – combiné à une activité quasi inexistante pendant on ne sait combien de temps –, bref elle était empotée. Cependant, les quelques jours d’errances ont finalement eu quelques effets, perdant cette impression de lourdeur qu’elle ressentait au départ, elle pu donc commencer à chasser. Cette idée choqua l’être, pourtant c’était elle qui l’avait eu, pas une voix dans sa tête ou une apparition, elle avait tout simplement eu envie de chasser. Le plus horrible, ce n’est pas d’avoir cette idée, ni même d’en être choquer (ce qui, pour une partie d’elle, est normal), mais surtout qu’elle s’est effectivement mis à chasser. La question du moyen de tuer sa proie ne se posa même pas, pourtant l’être ne portait qu’une tenue certes étrange, mais aucun équipement en vue. Eneshka entra dans une forêt qui bordait une partie de la chaîne montagneuse et chercha du gibier. Malheureusement pour elle, son incapacité à se fondre dans l’environnement eu vite raison de ses efforts. La moindre piste devenait un calvaire et même les animaux les moins malins avaient largement le temps de fuir avant qu’elle puisse ne serait-ce que s’approcher.
Dépitée par ses échecs, et affaiblie par la faim qui devenait vital, Eneshka retourna à la demeure où elle espérait que le propriétaire lui donnerait de quoi se nourrir. Un tel comportement manque de dignité direz-vous. En fait, vous n’avez pas tord, mais Eneshka à une excuse, elle n’était plus vraiment maîtresse de ses pensées, ni même de ses idées. Bien que le concept de lavage de cerveau n’existe pas encore, Eneshka était devenu mentalement dépendante de ce démon, seulement elle ne s’en rendait pas compte. L’impressionnant manoir était grand ouvert et lorsqu’elle arriva dans ce qui pourrait passer pour le salon, un repas l’attendait, pas un repas classique : entrée – plat de résistance – dessert. Mais une table grande comme celles qu’on utilise pour un banquet, remplies de nourriture : viandes, légumes, fruits, pain. De tout et surtout du n’importe quoi que l’être s’empressa d’ingurgiter jusqu’au mal de ventre. S’endormant à même le sol. La faim avilie le corps et l’esprit dit-on.
L’hôte n’apparu plus du tout au sein ou à l’extérieur de la demeure, mais chaque soirs durant plusieurs mois, à chaque retour de l’être, un repas l’attendais. On pourrait presque comparer Eneshka à un vulgaire animal de compagnie, celle-ci partant dans les montagnes ou la forêt des environs dans la journée et rentrant pour manger. Mais même le conditionnement devient évident lorsqu’il est trop évident, l’être se découvrit une bestialité dont elle ne souvenait pas. Elle se souvenait de ses périodes de colère lorsque l’hôte jouait avec elle, mais jugeait cela normal, cependant depuis sa « libération », elle avait tendance à penser à la violence, à s’en servir à la moindre occasion. Cette violence s’accompagna aussi de capacités physiques assez étranges. En effet, lorsque Eneshka s’énervait, elle avait l’impression de changer physiquement, l’impression devint réalité quant elle réalisa qu’elle se retrouvait souvent les doigts et les lèvres en sang. Un jour l’être réussie par chance à attraper une proie, un animal lourdaud qui n’avait pas eu les réflexes de fuites habituel. Eneshka exultait – sentiment nouveau mais qui sur le moment lui sembla tout à fait normal -, elle n’essaya même pas de transportait la bête, la tuant à coup de pierre, puis lacérant les chairs à coup de griffes et d’arracher de la viande sanglante avec ses crocs.
Vous avez bien lus.
En effet, Eneshka avait changée, et ce n’était pas une simple lobotomisation. On avait changé la nature même de l’être, pas pour créer une nouvelle race – quel intérêt ? – mais surtout pour en ternir la nature même. On ne peut pas dire comment il (ou même ils) a procédé, ni même pourquoi précisément, seulement c’est un fait. Et Eneshka s’en rendit compte, baignant à moitié dans le sang de sa victime, elle découvrit l’étrange être qu’elle était devenue.
Depuis ce jour, l’être est devenu une sorte de malice vivante. Avide de chair, non pas pour manger (ce qui était secondaire chez elle, puisqu’elle se satisfaisait très bien de la nourriture normale), mais d’infligé des supplices à la chair. Douleur, torture, ces éléments sont rapidement devenus une manie chez Eneshka qui se sentait obliger de faire souffrir son environnement de manière très physique. Torturé l’esprit ne l’intéresse pas, ce qu’elle recherche, ce sont les traits de votre visage qui se tordent sous la douleur physique.

Réputation (facultative) : La réputation ne concerne que les personnages important dans le rp, un simple voyageur n’a pas de réputation à l’inverse d’un roi. La réputation, c’est ce qu’on dit de votre personnage, cela peut être aussi vrai que faux, flatteur ou calomnie. (Inexistante au départ à moins d’avoir un post rp.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Eneshka en Total Réédition... - Ne pas valider -
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Expédition vers le Harad.
» Belle-Mere total War
» Napoleon Total war.
» Nouvelle édition du Hobbit
» Third age total war

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novus Genesis - Redemptio ::  :: Fiches technique-
Sauter vers: