AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le plus dangereux voleur

Aller en bas 
AuteurMessage
Elestius
Néophyte
avatar

Messages : 29
[IRL] Surnom : Jahwa

Feuille de Personnage
Guilde:
Niveau: 6
Espèce: Celestin

MessageSujet: le plus dangereux voleur   Jeu 17 Déc - 20:21

La nuit était tombé depuis déjà quelques heures. Tout semblait calme sur la ville de Manasra, seules les vagues qui venaient frapper en douceur les rebords des docks et faisait tanguer les bateaux perturbaient le doux silence d'une nuit a ciel dégagé. Les gardes de nuit surveillaient les lieux comme si ils renfermaient des trésors encore inexploités. Une ombre volait au dessus d'eux, invisible, majestueuse et terriblement affamée. Elestius suivit du regard les rondes des seules personnes encore debout.

La fin le tiraillait, il devait au moins compenser ce manque. Le mana le brulait a chaque battement d'aile. Il savait que dans ces docks était entreposé une bonne réserve de poisson destinée aux cuisines ou bien même tout simplement a être jeté. Qu'importe, il trouverait surement de quoi se sustenter. S'il n'avait pas ces hommes a se méfier constamment, il y aurait longtemps qu'il se serait servi.

Mais les temps sont devenus difficile pour Elestius. Les gens d'ici semblaient s'être habitués a sa présence, quoiqu'il agissait le plus souvent au nez et a la barbe de ces derniers, et les contre-mesures pour se débarrasser de lui avaient été décuplées. Elestius mettait maintenant sa vie en jeu a chaque fois qu'il faisait une descente a Manasra, chose rare.

Le monstre profita d'un moment d'inattention des gardes pour se poser près d'un petit entrepôt. Il se posa le souffle haletant, essayant de limiter au mieux les effluves de mana de ses ailes et de faire baisser la douleur qui le rongeait. sa course fit le reste. A quatre pattes, il fila a travers les ombres et se posta sur le côté de l'entrepot, fait de bois et agrémenté de verrière sur le haut des façades et dont l'entrée semblait condamnée. Elestius jaugea la structure. Il ne pourrait pas rentrer sans faire un minimum de bruit. Il devrait surement se résoudre a casser une vitre tout en détournant l'attention de l'homme qui patrouillait une vingtaine de mètre de là, près de la jetée. Il regarda a terre autour de lui et prit une bonne pierre. Puis il commença a grimper a l'arrière de l'entrepôt jusqu'à atteindre les premières vitres. C'est alors qu'il lança la pierre en direction de l'eau, près du garde. Elestius pensait que le "plouf" de la pierre suffirait a couvrir celui de son poing brisant la vitre. Et si le garde fut bien interloqué par le bruit de l'eau, le fracas de la vitre n'échappa pas a son oreille attentive. Trop tard Elestius était déjà a l'intérieur et ne se doutait de rien.

Dnas l'obscur entrepôt était amoncelé des caisses diverses, dont certaines avaient une forte odeur de poisson. Elestius arracha le couvercle d'une comme celle-ci, qui était posé au sommet d'un comptoir. Il commença a dévorer son butin. Dans le silence et le noir absolu. A l'extérieur, il commençait a y avoir de l'agitation.


Dernière édition par Elestius le Sam 19 Déc - 13:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elestius
Néophyte
avatar

Messages : 29
[IRL] Surnom : Jahwa

Feuille de Personnage
Guilde:
Niveau: 6
Espèce: Celestin

MessageSujet: Re: le plus dangereux voleur   Jeu 17 Déc - 23:32

dans le noir, il dévorait son poisson.

dans la nuit, une file d'archer se postait tout autour du bâtiment.

dans le noir, il déchiquetait la chair.

dans la nuit, les arcs se bandaient.

dans le noir, il recrachait les os.

dans la nuit, les flèches s'enflammaient.

Les vitres tout autour de lui se brisèrent dans un fracas assourdissant, et le feu des flèches illumina l'obscurité. Elestius brandit une aile devant lui pour se protéger le visage des éclats de verre, par réflexe. Lorsqu'il contempla a nouveau le spectacle, il s'aperçut que les flèches s'étaient plantées un peu partout, répandant les flammes étonnement vite. L'entrepôt entier allait bientôt partir en cendre, et le monstre était coincé a l'intérieur.

La panique le gagna. Pris au piège, son instinct hurlait ses commandements. Décamper... fuir... trouver un abris... Le bois craquelait, l'atmosphère commençait a devenir irrespirable, l'obligeant a tousser. Désespéré, il tourna en tout sens dans l'espoir de trouver une issu. Une nouvelle salve de flèches enflammées déambulèrent, accélérant la propagation du feu. Lorsqu'Elestius leva son regard, il aperçut un petit velux, sur le toit de l'entrepôt. Il n'attendit pas plus longtemps pour déplier ses ailes et s'envoler d'un grand bon en direction de l'ouverture. Le choc défonça le verre et l'oiseau apparut au milieu des colonnes de fumée.

Les hommes hurlèrent, les arcs se bandèrent a nouveau en sa direction. Elestius, paniqué par ce qui l'attendait, tenta de fuir. fuir le plus loin possible les hommes et leur folie. Les cloches d'alarmes sonnaient a en percer les tympans. Il prit la décision hâtive de regagner son abris. Ainsi, il devait survoler la ville et regagner les hauteurs des collines. Cependant, les gardes ne comptaient pas se laisser faire. Les flèches sifflèrent et s'abattirent sur lui.

Toute manquèrent leur cible. Toute sauf une, qui vint se loger en plein milieu de l'aile gauche. Elestius poussa un hurlement de douleur, un cri si fort et terrifiant qu'il réveilla les habitants qui ne s'étaient pas encore levés sous les coups des alarmes. L'oiseau perdit de l'altitude. Son aile blessé ne répondait plus sous la douleur qui le lançait. Incapable de freiner sa chute, les maisons se rapprochaient beaucoup trop vite, et avant qu'il n'ait eu le temps de s'en rendre compte, il percuta une fenêtre et termina sa course sur le plancher d'une chambre a coucher. La pièce était austère, et comprennait seulement une table de nuit sur laquelle était disposée un chandelier et un lit. Manque de chance, il y avait un homme et une femme d'âge mur dessus, qui s'étaient réveilles en sursaut.

Le monstre était là, gisant sur le sol avec une trainée de sang rouge sombre qui retraçait son chemin jusqu'à la fenêtre. Il entachait ses plumes. Elestius convulsait sous les spasmes de douleur. L'homme prit son courage a deux mains pendant que sa femme l'exhortait de ne pas approcher. Il prit le chandelier et s'approcha d'un pas mal-assuré d'Elestius. Il faisait presque peine a voir, agonisant, souffrant le martyre. L'homme le jaugea de haut et brandit son arme.


"Sale bête. va en enfer!"

Au moment ou le coup allait s'abattre, il sentit son bras se bloquer. Elestius retenait son bras par le poignet et serra si fort qu'il contraint l'homme a lâcher son arme. Pris d'une rage folle, il resserra davantage son étreinte. Un grand crac se fit entendre avant que l'homme n'hurle de douleur en posant les genoux a terre. La femme cria d'effroi. Elestius se releva tant bien que mal, tout en gardant sa prise sur le bras cassé, serrant encore et encore. La colère et la haine pour l'être humain avait atteint son paroxysme. Sa voix rauque résonna dans la pièce.

"Hors..."

Et d'une force surprenante, il envoya l'homme a travers la fenêtre par laquelle il était arrivé, tout en finissant sa phrase en vociférant.

"... de mon chemin!!"

l'homme disparut dans une chute de deux étages la tête la première. Sa femme hurla son nom en sanglotant. Haletant, Elestius vacilla, pris d'un malaise. Le sang continuait toujours de couler le long de son aile. La flèche était toujours plantée a l'intérieur. Il l'attrapa, hésita un instant avant de la retirer d'un coup sec, lui arrachant un gémissement. Il venait d'accomplir son premier meurtre. La première victime de sa faim, et sans doute ne serait-ce pas la dernière, s'il survivait a cette nuit.


Dernière édition par Elestius le Sam 19 Déc - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elestius
Néophyte
avatar

Messages : 29
[IRL] Surnom : Jahwa

Feuille de Personnage
Guilde:
Niveau: 6
Espèce: Celestin

MessageSujet: Re: le plus dangereux voleur   Sam 19 Déc - 12:52

Elestius reprenait sa respiration, essayait de se calmer. Un silence lourd et pesant commença a s'installer tranquillement, saccadé par les sanglot de la femme pleurant son mari et la forte respiration du monstre, qui fixait la fenêtre. A l'extérieur, les cloches d'alarme continuaient de sonner. Tout le monde devait être a sa recherche. Il sentait qu'il devait partir, mais son corps tremblant refusait de bouger. Elestius tourna la tête en direction de la fille. Cette dernière se figea, craignant une attaque de la bête. les regards se croisèrent et l'espace de quelques instants, pas un mot ne sortit de la bouche des deux personnages que tout opposaient. Les traits de la filles se décrispèrent a mesure que les secondes s'égrainaient, et se transformaient en une moue intriguée, comme si elle n'arrivait pas a déceler l'animosité ou une quelconque bestialité chez Elestius. Il n'y avait que souffrance et peur. Souffrance de sa blessure, souffrance de la mana.

Qu'est ce qui s'est passé ici ?!

La voix avait retentit de la rue sur laquelle la fenêtre donnait. Elle capta l'attention des deux êtres restés dans la chambre. Cette fois, l'instinct prit le pas sur la raison. Le monstre couru vers la sortie et sauta d'un bond disgracieux. C'est alors qu'il vit un garde près du corps du défunt marri. Celui-là même qui s'était exclamé quelques instants auparavant. Le monstre amortit sa chute sur le cadavre et s'enfuit dans la direction opposée du garde. Surpris, il donna l'alerte.

Qu... il est là!

Si Elestius avait pu s'envoler, il l'aurait fait depuis longtemps. Mais a la première tentative, une violente douleur lui lança l'épaule. Il ne pourrait rien faire durant quelques minutes.

Courant a en perdre haleine, il fonça a travers les rues dalonnées de Manasra. Lorsque soudain, un cortège de gardes en armure et armés de lance lui barrèrent la route. Le monstre opta pour changer de direction par un des nombreux croisements qui s'offraient a lui. Les gardes maintenant a ses trousses, il cherchait a regagner le plus vite possible l'usage de son aile blessée. Dans une nouvelle tentative, il put se rendre compte qu'elle le faisait moins souffrir. En un battement, il se propulsa pour aller plus vite, provoquant une violente bourrasque derrière lui, qui eut tôt fait de renverser et soulever des débris et éventuels détritus.


Il va s'envoler! tuez-le!

Un autre cortège de garde, cette fois armée d'arc apparut au bout de la rue. Elestius écarquilla les lieux a la vue des flèches pointées dans sa direction. Il s'agrippa plusieurs fois aux dalles sur le sol pour se freiner. Ne faisant que les érafler bruyamment, emporté par sa vitesse, des étincelles jaillissaient de ses griffes. Il entendit les flèches se décocher et fuser vers lui. Dans un ultime effort, il parvint a trouver une accroche et s'engouffra in extremis dans une autre ruelle en se propulsant une nouvelle fois a grand coup d'aile. Il sauta d'un petit bond et escalada le mur d'une maisonnette, balafrant ce dernier de ses traces de griffes. Il gagna en toute hâte le toit et déplia ses ailes. Il ne pouvait plus attendre que la douleur s'atténue davantage. Il fallait fuir maintenant ou c'en serait fini de lui. Maladroitement, il prit son envol et prit autant d'altitude que possible pour rester hors de portée des archers. Il disparut dans les nuages, laissant l'entrepôt au proie des flammes et un mort, derrière lui.

La caresse du vent faisait frémir les plumes d'Elestius, qui survolait le pays. Pas un seul instant il ne tourna la tête pour regarder derrière lui. Il était bien trop occupé a penser, songer a ce qu'il avait fait, songer a son devenir, a son destin. Il était condamné a errer sans but, a survivre. Il ne comprennait pas ce qu'il faisait ici, pourquoi sa vie était si injuste. Depuis qu'il s'était éveillé, il n'y avait eu que malheur et tumultes. Si bien qu'il ne voyait plus en les humains que danger de mort. Et pourtant... Quelque chose s'était passé entre lui et cette femme dont il avait tué l'époux. Quelque chose de si infime, comme si une once d'humanité était décelable en lui. Trop tard pour lui. Après tout, ce n'était qu'un démon de plus en ce bas monde.

Son repère lui apparut dans l'obscurité. Une caverne, juchée dans les plus hautes collines, surplombant la forêt avoisinante. Une terrasse naturelle en était l'entrée. C'eut été un petit coin de paradis si l'entrée ne sentait pas la l'animal crevé. L'oiseau se posa lourdement et entra dans son piètre foyé, jonché de carcasses et d'os. Il se tenait l'épaule et boitait, fatigué de sa périlleuse escapade. Et ses ailes le faisaient souffrir le martyre, sans compter la blessure. Des goutes de sang tombaient de ses plumes de temps a autre et s'abattaient sur le sol comme une promesse d'une agonie longue s'il ne se soignait pas dans les plus brefs délais.

Elestius s'allongea sur le tas de feuilles mortes qui lui servait de couche, trop fatigué pour faire quoi que ce soit dans l'immédiat. En position fœtale, ses ailes cachèrent la quasi totalité de son corps. Puis vint le noir, le mana brulant se chargeant de le réchauffer. Au moins avait-ce une utilité. C'est ainsi qu'il s'endormit, emporté par les songes, l'espoir d'une vie meilleure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le plus dangereux voleur   

Revenir en haut Aller en bas
 
le plus dangereux voleur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sénateur Carlos Fritz Lebon: un homme malhonnete et dangereux
» Stats pour un voleur level 10
» Jud [ Voleur ]
» Haïti : Un dangereux précédent par Patrick Elie
» [Scénario] Au Voleur !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novus Genesis - Redemptio ::  :: Continent de Ruchaneim :: Circonscription de Manasra :: Village de Manasra :: Docks-
Sauter vers: