AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Sylvaryr Tessah'Rant

Aller en bas 
AuteurMessage
Tessah'rant
Néophyte
Tessah'rant

Messages : 53

Sylvaryr Tessah'Rant Empty
MessageSujet: Sylvaryr Tessah'Rant   Sylvaryr Tessah'Rant I_icon_minitimeDim 27 Déc - 10:48

Identité







  • Nom : Sylvaryr
  • Prénom :Tessah'rant / Tessa'halla
  • Sexe : Féminin
  • Race : Elfe
  • Espèce : Vastaràlf / Slumàlf
  • Age, Taille, Poids : Inconnu mais d’après les rares êtres qu'elle a croisé, elle aurait une vingtaine d’année, 1m60, 50kg


  • Description physique :

    Les rayons de l'astre de la nuit illuminaient le teint gris d'une jeune métisse elfe, qui observait la faune sur un rocher. Elle s'ennuyait, ses yeux carmin balayant lentement les lieux. Elle descendit de son perchoir sans un bruit, telle une plume tombant du ciel, sans qu'un nuage de poussière se lève sous ses pas. Seules les traces de ses bottes étaient des preuves de son passage. Sa silhouette grande (1m75), fine (55kg) mais musclée démarquait, dissimulée par un ensemble corset, veste et jupe ceinturée. Son physique dévoilait ses origines, l’une Vastaràlf et de l’autre Slumàlf. Un jappement retentit, Tessa ne montrait aucun signe d'intérêt à l'animal. Seules ses oreilles effilées, prononcées et quelque peu dressées la trahissaient. Un parfum vint effleurer le nez fin pendant qu'elle rejetait, de manière vague, des mèches rebelles et sombres derrière son épaule. Ses congénères étaient généralement blonds mais pas elle. Peut-être une union hors clan, il y a de cela des années… Un frisson parcourut son échine, elle jeta un regard vers l'horizon. Il était l'heure de rentrer. Elle rejoignit rapidement sa bâtisse, évitant d’être repérée. Elle ne comptait plus mais ce manège devait durer depuis une vingtaine d'années. Elle jeta un dernier coup d'oeil vers l'extérieur, lasse et laissa place à une autre personne...

  • Description mentale et morale :

    Possédant un caractère neutre quelque soit le tiers avec qui elle discutait, Rant restait tout de même bienveillante (si on oubliait son amertume contre son sang mélé). La jeune elfe était plutôt du genre discrète et impassible, ce qui pouvait servir. Seulement son caractère demeurait un peu passe partout et lui causait aussi des soucis. Elle ne bronchait pas de parler à un humain, tout en gardant une certaine distance glaciale envers son vis-à-vis et n’appréciait pas vraiment les Vastaràlf et leur coutumes bien que son père en soit un. Tessah’rant n’était réellement pas une paria mais on dirait plus qu’on l’ignorait et qu’on la laissait vivre, mieux était sa sérénité. Certes on la jugeait mais elle répondait toujours de manière condescendante face aux êtres stupides qui n’acceptaient pas sa différence. Loin de là d’être fière d’être ainsi, une métisse, elle semblait très solitaire.
    Pourtant un autre détail la rendant encore plus mystérieuse, étrange et particulière… Elle avait une double personnalité, Tessa’halla. La deuxième était plus impulsive, moins réfléchie mais ne sortait que si la première le lui permettait, c’est-à-dire durant les combats ou les moments de fatigue. Halla ne s'en plaignait jamais et laissait donc sa comparse tranquille sans pour autant rester tranquille. Mais il lui arrivait de sortir de ses gongs face aux êtres qui la fustigeaient de murmures stéréotypés, impolis et irrespectueux.
    Toutes deux vivent loin de leurs parents, n’ayant quasi plus aucun lien avec eux, et préfèrent éviter de rencontrer leurs semblables sombres, sachant pertinemment qu’elles ne seraient qu’outrage à chacun. Seuls les elfes de feu, même certains lumineux, ne refusaient pas de leur adresser la parole.
    Rant, en somme, représentait le côté Vastaràlf et Halla, les Slumàlf mais la frontière était si fine due à leur cohabitation qu’elles n’agissaient pas selon les clichés que certains s’imaginaient.
    Nul ne savait que dans le corps de cette elfe se cachaient deux esprits…

    Idéologie : Aucune.



Histoire :


Discutons d’abord de ses parents où plutôt de son père, un elfe sombre. Lui, était téméraire et préférait vivre seul, loin de ses camarades. Pourquoi ? Simplement parce qu’il n’appréciait pas les rites et traditions de son peuple. Certes, il respectait les femmes mais sans les mettre sur un piédestal. Tous étaient sur un pied d’égalité. Le Vastaràlf restait prudent, sachant que ses pensées ne seraient que peu tolérées. Cependant, lors d’une chasse, il fut profondément blessé et vit avec horreur l’aube se lever. Ce fut à ce moment qu’il rencontre une elfe d’une autre espèce. Il grogna et reconnut un Slumàlf. Il ne put pourtant pas se mouvoir et son esprit ne focalisait plus sur l’astre du jour et le sang qui s’écoulait de son flanc gauche. Sa vis-à-vis l’aperçut et se baissa pour observer sa blessure sans un mot. Le père de Tessah’Rant dut se laisser cautériser la plaie, non sans douleur par une inconnue. L’étoile, qui tua Icare, dardait déjà ses premiers rayons et cette fois, la souffrance qu’il dut endurer fut insupportable. Chaque parcelle de peau la tiraillait. Ce fut comme si on la lui arrachait à petit feu. Il ne s’aperçut pas que l’elfe incandescent l’avait soulevé pour le poser sur une monture, tellement qu’il devait se taire pour ne pas hurler. Préséa, celle qui avait donné vie aux deux Tessa, ne se gêna pas pour l’emmener dans la grotte où les Vastaràlf vivaient.
L’accueil fut évidemment glacial mais elle avait encore au moins le répit d’une attaque. Cela était du au fait qu’elle était une « femelle » mais aussi qu’elle emportait avec elle un congénère de leur race.
Elle attendit qu’on se rapproche d’elle pour dire qu’elle avait soigné leur camarade. Mais la chef des lieux, les méprisa, annonçant que Drisal serait banni ayant osé rester hors de leur ville alors que le jour lui infligerait la punition divine et ayant amené une ennemie dans leur enceinte. Préséa ne protesta pas, connaissant les stupides coutumes, selon elles et fut congédiée de suite avec le traître…
Cette histoire n’était que la version connue de Tessah’rant, qui ne chercha pas plus loin.

Drisal disparut dès sa naissance, on n’en savait pas plus. Préséa se doutait pourtant des raisons de ce départ intempestif. La progéniture, bien qu’elle avait des traits liant les elfes sombres et de feu, personne ne l’accepterait vraiment et surtout les espèces autres que les Slumàlf. Cela n’ajouterait qu’un péché de plus pour le Vastaràlf, qui, de toute façon, laissait les jeunes elfes se débrouiller seuls. Il restait des traces des costumes de son peuple dans l’esprit du banni. Cependant, même sa génitrice attendit que Rant puisse se débrouiller seule avant de partir loin. Oui, elle l’avait abandonné mais en prenant soin de lui inculquer des bases pour être indépendante. Tessah savait lire les runes, les écrits humains et ses langues d’origine mais aussi se battre avec des armes blanches et les arts martiaux. Elle avait reçu l’arc et l’épée de Drisal et les notes de Préséa. Mais comment une enfant pouvait vivre alors que les dangers l’environnaient ? Au départ, elle resta là où on lui donna vie. Il y avait suffisamment de vivre pour quelques jours. Elle ne souciait de rien, croyant que sa mère était partie en chasse. Mais la faim, peu à peu, la rongea. Son sang sombre lui dicta d’aller chercher de quoi se nourrir. Affaiblie et ne pouvant user de son héritage, du à sa taille et son manque d’expérience. Elle ne s’éloigna pas de son lieu de vie, ramassant juste des baies et champignons et recueillant de quoi s’abreuver. Cela ne dura quelques temps mais certaines carences se ressentaient.

Elle tomba, un jour, dans un sommeil qu’elle désirait réparateur : elle avait compris que personne ne l’aiderait à survivre. Le poids semblait trop lourd pour elle. Rant n’avait qu’une douzaine d’année, seulement la force la quittait de jour en jour. Tout son mana et sa vie s’évaporaient. La douleur était insupportable, les larmes ne tarissaient pas. Mais son instinct de survie se mua au fur et à mesure en une personnalité, Halla… Malgré le corps en miette, celle-ci remplaça son alter ego pour lire les notes de Préséa et sortit retrouver des forces. Elle se démena pour utiliser l’arc malgré sa masse et sa taille. Bien qu’elle n’ait pas de flèches, elle parvint avec du mal à maîtriser son mana pour créer des projectiles, sacrifiant son énergie. La seconde Tessa la retrouverait après avoir trouvé de quoi manger. Ignorant les risques, elle alla déambuler à travers les environs, se fiant à son acuité. Malheureusement sa témérité lui coûta cher, elle rencontra un monstre qui la blessa. Elle faillit y laisser la vie mais ce fut sans compter la peur. Seuls les arts martiaux la sauvèrent mais le coma la submergea. Le réveil n’apporta que davantage de souffrance. Halla rampa près d’un arbre, la respiration saccadée. Elle avait essayé de faire de son mieux et voilà le résultat. La haine, la tristesse l’assaillirent, perturbant sa raison. Ce fut comme si on plantait des lames sur tout son corps. Cela était injuste, elle n’avait pas mérité cela et dans le cas contraire quel crime avait-elle commis ? Elle s’évanouit dans les méandres de la nuit noire…

Rant s’éveilla quelques secondes sans douleur avant que la douleur la saisisse, ne sachant pas qu’en elle, se trouvait son alter ego. Elle retint un cri, ne reconnaissant pas les lieux. Comment avait-elle atterri ici ? Pour la première fois, les deux se rencontrèrent et ce firent un pacte de s’entraider, si jamais elles s’en sortaient. Oui, leur relation était autre que la plupart des schizophrènes. Pour l’instant, il fallait qu’elles parviennent à se sustenter. Un chant d’oiseau les attira. Un nid… Rant laissa place à Halla. Le volatile s’envola et l’elfe ramassa un caillou pour l’avoir. Elle y parvint et attrapa avec peine l’amas de branches. Elle s’excusa auprès de l’animal et se leva du mieux qu’elle put. Elle titubait et dut s’aider des arbres pour se déplacer. Sur son chemin, elle rencontra des arbustes de baies comestibles et par ci par là des fruits ainsi que des plantes médicinales. Elle profita de sa chance pour rentrer au chaud. Elle avait oublié un détail. Lorsqu’elle parvint à l’orée des bois, le Soleil lui brûla en douceur ses yeux. La métisse devait se dépêcher de rejoindre son foyer. Une fois arrivée elle attendit de récupérer (cela dura quelques heures) et se prépara avec avidité des mets simples mais si appétissants à ses yeux et des infusions en tout genre, s'aidant du carnet de sa mère. Enfin la force affluait à nouveau dans ses veines…

Cette aventure la marqua à vif et dès lors, par tous les moyens qu’elle possédait, elle décidait de tout faire pour survivre et devenir plus forte. Ce fut seulement là que l'elfe se lia avec la nature et qu'une osmose naissante se forma entre l'être et la dite nature. Elle savait que sa survie n'était du qu'à cette relation. Elle n’avait confiance qu’en elle et vivait en voyageant. Avec les notes de Préséa, elle avait acquit un bon niveau de combat, suffisant pour se défendre… Depuis, elle errait parmi les diverses contrées évitant tout contact avec un tiers. Dès qu’elle entrait en ville, elle entrait, s’il y avait des librairies, à l’intérieur pour y lire. Elle avait soif de connaissances et aimait dévorer les ouvrages. Mais elle restait solitaire et vivait loin des cités…




Fiche Technique
[à définir]




  • Équipement : Tessah’ possède un arc en métal noir mais pas de flèches (puisqu’elle crée des flèches via son mana où elle mêle ses sorts mais aussi une épée gravée avec précision, qui, malgré sa taille, reste solide et légère . Chacune des armes correspond au caractère des deux personnalités.
    Spoiler:
     

  • Style de combat : Halla aime le combat rapproché donc user de l’épée. Elle est très friande des éclats de sang et d’éliminer le plus d’ennemis possible. A l’inverse, Rant apprécie plus la distance, d’où l’arc, et utiliser des sorts. La première a toujours eu un certain attrait pour la violence et la torture alors que la seconde préfère un travail sans bavure et rapide. L’une agit plus par instinct et l’autre dans la raison. Mais on peut dire qu’elles se complètent. En général, c’est toujours Rant qui agit la première pour faciliter les attaques d’Halla plus puissantes. Chacune maîtrise les deux armes cependant.

  • Style magique : Comme les Vastaràlf, Rant maîtrise la magie noire, elle aime jouer sur les sens de ses adversaires et leur causer des effets comme la paralysie, la confusion, l’empoisonnement.


  • Techniques :


    Lecture de l'Environnement

    Tout manipulateur de mana maîtrise cette technique. Grâce à elle, il peut sentir les effluves de mana dans un rayon plus ou moins grand selon son niveau. Sachant que chaque élément naturel comprend un peu de Mana, il faut vraiment que celle-ci soit en quantités conséquentes pour être repérée par ce sixième sens assez obsolète la plupart du temps. Cela permet donc de ressentir une présence sans pouvoir la localiser, une sorte de sensation, dans un rayon de quelques mètres. Pour échapper à cet instinct primaire, il faut cacher volontairement son aura ce qui demande une certaine concentration.


    Vague de Mana
    Tous autant que vous êtes, vous pouvez dés lors que vous maîtrisez une technique à base de Mana, effectuer une vague de mana. Cette vague est assimilable à un vent, plus ou moins puissant selon votre niveau, un vent qui porte les exacte caractéristique de vos pouvoirs mais qui ne peut remplacer une technique.

    Pression de Mana
    Tout comme la vague de mana, il suffit d'être un simple utilisateur pour pouvoir exercer une pression de mana sur ce que bon vous semble. Cette pression est plus ou moins importante en fonction de votre niveau. Si l'écart de niveau est trop grand, cette pression peut étouffer, tétaniser votre cible (à partir de 30 niveaux de différence). Malheureusement une pression de mana est éphémère, et très courte, on ne peut donc tuer avec une simple pression, c'est de lors de 15 secondes grand maximum.

    Vague d'Apaisement
    Si deux personnes, usant régulièrement de la magie, se connaissent suffisamment bien pour lire l'un en l'autre, ils ont la possibilité de partager leur mana. Simplement en touchant amicalement, délicatement votre camarade vous pouvez lui offrir votre soutien, une partie de votre mana. Les effets de cette technique sont très variés, ils diffèrent en fonction de ce que peut ressentir sa cible ; cela peut guérir une blessure de coeur, offrir un peu de mana, de vitalité ou encore faire naître un sourire.


    Techniques instinctives elfiques


    Osmose naturelle
    Tout elfe est capable à différents niveaux, de ressentir la Nature et de coopérer avec cette dernière. Elle est très souvent source de précieuses informations.

    Science d'Aïga
    Les elfes ont une grande connaissance des plantes. Ils sont capables de créer de puissants poisons et remèdes.

    Science des arts martiaux
    Les elfes incandescents sont naturellement très doués dans les arts martiaux. Ils possèdent toutes les qualités requises à l'expression de ces arts.


    Techniques des elfes sombres


    Devor'âme (2 ST)
    Cette technique permet aux elfes sombres de voler de la mana à leur cible par l'intermédiaire du touché. En posant la paume de leurs mains sur l'épiderme d'un être ils sont capables d'avaler sa mana et d'ainsi augmenter la leur. Cette technique ne coûte (cela va de soit puisqu'elle en offre) pas de mana. Cependant, elle nécessite une certaine concentration et il est impossible de la joindre à une autre technique.




  • Technique Spéciale (TS) :



Histoire simple mais entre l’ordi qui plante et Internet qui coupe sans arrêt… J’ai décidé de faire simple.
Pour les techniques j’avoue que je n’ai pas vraiment d’idées (certains sauront que j’ai toujours eu du mal pour doser la puissance de ces dernières X3)


Dernière édition par Tessah'rant le Mar 23 Fév - 11:51, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sylvaryr Tessah'Rant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01.01/30.L.Little Italy - recherche d'emploi...
» Demande d'interpretation
» Assassean, l'assassin itinérant { Validé }
» [PNJ] Un vendeur pour le magnétiseur
» revenir en conquérant (moelee)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novus Genesis - Redemptio ::  :: Fiches technique :: Fiches Techniques en Activité-
Sauter vers: