AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ...Une ombre de l'ouest s'éleva.

Aller en bas 
AuteurMessage
Elestius
Néophyte
avatar

Messages : 29
[IRL] Surnom : Jahwa

Feuille de Personnage
Guilde:
Niveau: 6
Espèce: Celestin

MessageSujet: ...Une ombre de l'ouest s'éleva.   Jeu 25 Fév - 1:11

Le voyage avait été un véritable supplice, aussi bien pour le monstre que pour les personnes qui l'escortaient. Pourtant, Elestius n'avait pas eu a se plaindre. On le traitait bien, même si ses appartement étaient a l'écart des autres soldats et sous étroites surveillance. La pièce était sobre, mais les deux servantes spécialement déléguées pour lui étaient au petits oignons. On les voyait sans cesse passer dans les couloirs a pas pressé, leur visage encore livide de peur, a la recherche du nouvel objet de caprice du monstre. Le plus souvent, il s'agissait de nourriture. Il fallait dire que le bougre ne s'était pas privé et c'était avec une effrayante sans-gêne qu'il dévorait ce qui se trouvait de plus raffinés.

Et que dire des pauvres servantes, tremblantes de peur a chacune de leur visite. Le chétif et squelettique Elestius s'était remplumé en un temps records et mangeait comme quatre, pour laisser finalement place a un monstre beaucoup plus imposant, ou la silhouette d'épais muscles se dessinaient sous son plumage devenu encore plus sombre et violacé que jamais. Personne a bord ne comprenait comment il faisait pour stocker autant de calories et rester en si bonne forme. Toujours était-il qu'au fur et a mesure du voyage, il se produisait d'étranges choses. Les deux femmes parlaient d'une chambre sombre, ou le moindre souffle de vie semblait avoir été effacé. La lumière d'une bougie avait du mal a disperser les ténèbres qui gagnaient chaque jour un peu plus les corps et les esprits.

Car si le monstre était bel et bien tapis là, au fond de cette pièce grognant a chaque intrusion, ses ailes semblaient, elles, de plus en plus lumineuses pour qui pouvait discerner ses effluves de MANA grandissantes, corrompant tout a proximité, pour peu qu'il y ait un contact prolongé avec lui. Ce n'était pas sans inquiéter les passagers, qui commençaient sérieusement a se poser des questions sur la décision d'Adam. Plus particulièrement les premières concernées. Il arrivait qu'elles tombent malade, sans raison apparente, ou bien quelles soient victime d'un malaise. Si bien qu'au bout du compte, la réputation d'Elestius l'avait rattrapé. La plupart le considéraient comme un fléau prenant dangereusement plus de forces chaque jour. Jours de voyage, devenus interminables, qui les séparaient d'Ithaf. Les nuits de sommeil étaient troublées par d'effroyables cris strident et suraigus, qui gagnaient en puissance a mesure que le monstre grossissait.

Mais même si l'hostilité envers lui montait d'un cran, les gardes restaient confiants. Ils savaient qu'en cas de mutinerie ou de ne serait-ce l'ombre d'une rébellion de la part d'Elestius, il serait vite maitrisé ou tué. Et cela, le monstre l'avait saisi depuis longtemps. Raison pour laquelle il ne faisait pas d'histoires, du moins pas beaucoup... Lui n'avait de cesse de se torturer l'esprit, en plus de la MANA qui se chargeait de son corps. Il n'avait qu'une idée en tête: voir a quoi ressemblait le chef de cette bande de fous.

Vint enfin le moment il arrivèrent en vue de la grande cité. Dés lors, le monstre n'avait eu de cesse de réclamer son entretien avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azariel
Suedel - Fondateur - Tempérance
avatar

Messages : 1491
[IRL] Surnom : Bia

Feuille de Personnage
Guilde: Ordre Ëjid
Niveau: 32
Espèce: Infans Deum

MessageSujet: Re: ...Une ombre de l'ouest s'éleva.   Jeu 25 Fév - 9:38

Ils arrivèrent en début d'après-midi. Comme à chaque fois, le Suedel les attendaient, aux côtés de la grande intendante, sur les docks. Comme à chaque fois, un train privé ithafan les attendait tous quelques centaines de mètres plus haut. Dans l'ombre du Suedel, tout un nouvel équipage se préparait à relancer la navette en direction des ruines de ruchaneim. Au total, une trentaine de personnes dont seize ëjids -dont dix seulement vont embarqué- attendaient le convoi portant l'étendard militaire de Digmard.

Dans leur dos, le vent soufflait avec insistance, avec lui, un timide soleil venait embellir cette journée annonciatrice du printemps. La grande inquisitrice, se battant contre ses longs cheveux blonds continuaient de distribuer ses ordres aux quatre coins de la planète. Wingel toisait l'horizon, impassible, comme à chaque retour de mission, il était froid, prêt à tout, et désireux de la surprise, il refusait les annonces frivoles faites par radio. Comme à chaque fois, il se chargerait personnellement du débriefing du chef nettoyeur et lui assignerait de nouveaux quartiers, la routine était dangereuse. Aujourd'hui, il était de bonne humeur, la messe de ce matin n'avait été qu'une formalité et ses partisans les plus fidèles étaient ressortis ravis.

Les vagues cessèrent, le vent salé s'amplifia et une grande nappe blanche vint ternir le soleil, imprimant sur le sol des docks une immense croix rouge ; le navire accostait. Les voiles se pliaient encore une à une, lorsque des escaliers de marbres vinrent embrasser la terre ferme. Adam menait la danse, deux formateurs et un expérimenciens prirent la route dans l'autre sens, sur ordre de l'intendante. Wingel n'avait que faire des motivations de ces trois hommes, il se retourna et se mit à marcher en direction du train, attendant qu'Adam lui emboite le pas.


[Adam] " Maître. "
" Nettoyeur. "
[Adam] " J'ai ramené un homoncule. "
" Un homoncule ? " Pour la première fois, Wingel tourna les yeux pour mirer ceux de son chef, et son regard était dubitatif voire noir.
[Adam] " Il est intelligent, il maîtrise sa mana et terrorisait les habitants de Manasra. "
" Je vois. Autre chose d'innatendu ? "
[Adam] " Non Maître. "
" Avez-vous reçu le soutient de l'empire lors de l'attaque de l'émirat ? "
[Adam] " Laquelle Maître ? "
" En hélicoptère, au sud de Xurol. "
[Adam] " Non Maître, mais aucun de nos hommes n'a succombé à ses blessures. "
" Luxel n'a pas encore la main mise sur le Royaume... Il va falloir que je m'occupe de ça personnellement. "
[Adam] " Maître. L'homoncule désire que vous lui accordiez un entretien. "
" Que lui as-tu dit ? "
[Adam] " Que j'étais en mesure de le lui procurer. "
" Alors soit, qu'il vienne ici immédiatement.
Nettoyeur, j'apprécie ce que vous avez fait. Sachez que Sued est fier d'avoir un homme comme vous sous son aile. Au revoir, Adam. "

[Adam] " Merci Maître. "

Adam tira sa révérence, il resta penché de longues secondes avant de se lever, et rebrousser chemin. Trois ëjids accompagnaient Elestius, ce-dernier étonnamment coopératif. Adam ne lui fit qu'un signe, et le monstre comprit. Les trois ëjids l'ont laissé partir, et commencèrent à discuter avec Adam, comme si ne rien était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elestius
Néophyte
avatar

Messages : 29
[IRL] Surnom : Jahwa

Feuille de Personnage
Guilde:
Niveau: 6
Espèce: Celestin

MessageSujet: Re: ...Une ombre de l'ouest s'éleva.   Lun 1 Mar - 14:32

Lorsque les ëjids rebroussèrent chemin, Elestius resta planté un instant, contemplatif. Il dévisageait l'homme qui se trouvait un peu plus loin, et il ne pouvait s'empêcher de ressentir un once d'appréhension. Il y avait quelque chose en lui que les autres n'avaient pas, le monstre en était certain. Et ce petit quelque chose n'avait rien d'ordinaire. C'était peut-être pour cette raison qu'il était a la tête de cette organisation, qui restait encore brumeuse a ses yeux.

Le monstre fronça les sourcils et rejoignit ce curieux personnage d'un grand bon, propulsé par un coup d'aile. il atterrit a ses côtés et resta encore un moment silencieux. A vrai dire, il ne savait même pas ce qu'il voulait lui dire. Il voulait juste voir a quoi ressemblait l'homme en question. Mais il s'était déjà fait son opinion sur le sujet: il ne l'aimait pas. Ces vêtements, ce visage...

Sa langue se délia d'elle même au bout de quelques instants. Il parla d'une voix caverneuse, plus que d'accoutumé en tout cas.


Vous êtes bizarre, vous les humains, de recruter des monstres pour chasser des monstres. Vous êtes quoi? Un de ces religieux qui ne vit que pour éradiquer des hérésies comme nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azariel
Suedel - Fondateur - Tempérance
avatar

Messages : 1491
[IRL] Surnom : Bia

Feuille de Personnage
Guilde: Ordre Ëjid
Niveau: 32
Espèce: Infans Deum

MessageSujet: Re: ...Une ombre de l'ouest s'éleva.   Lun 1 Mar - 18:34

Wingel haussa les épaules, souriant avec la plus grande fierté du monde. Son regard propulsé dans les hautes sphères de son imaginaire, il se projetait le lendemain de ses aspirations. Renouant avec le sol et la chaleur de ses épaules, il esquissa un rictus hautain et satisfait. Toujours le regard haut, dressé vers l'horizon, comme attentant à toiser le monde entier, il répondit d'une voix presque méprisante.

" Humains... Quel est cet écrit déjà, qui comparait en ces temps anciens l'humanité à la monstruosité de notre univers... " Il resta là de longues secondes, sondant les entrailles de son esprit à la recherche de cette citation. Puis enfin, il leva la tête, égaillé.
" Pascal a dit :"L'homme n'est ni ange ni bête, mais le malheur est que, qui veut faire l'ange fait la bête". Qu'elle ironie n'est-ce pas ? Dans l'état actuel des choses, il serait blasphématoire de présenter l'antithèse de ces dires. Cela dit, toi comme moi, sommes de par notre chair et notre sang, des monstres. "

Que ne venait-il pas de dire là. Mais toute l'étendue de sa personne, son pouvoir, ses désirs n'étaient en rien résumés par ce cruel fait. Wingel c'était bien plus qu'un être à la tête d'un ordre, d'une idéologie, d'un continent... C'est l'image de deux mille cinq cents ans d'histoire, des plusieurs théologies grotesques et les souhaits du panthéon lui-même...propulsés sur Terra.

" Je ne suis pas humain. Je ne suis pas un religieux, je suis la religion. Je ne recrute ni ne chasse personne, j'épands la lumière jusque les tréfonds des enfers, pour que chaque terran de ce bas monde, vive sainement et simplement. Avec pour seul joug, la pérennité de son univers.
Mais j'ai besoin d'hommes, pour sommer les ombres de se terrer à tout jamais. Une fois les effluves puants de leur inhérente folie tus, Terra vivra dans la plus belle des anarchies. "


Wingel ne put feindre un sourire carnassier et un visage peint de l'enjôleuse horreur que ces exactions à venir lui inspiraient. Sa folie, chaque jour grandissait.

" Je suis l'archevêque Iperre de Xande-Lirra. Père du Suedisme et souverain de Digmard. Et toi, qui es-tu ? "

Car là était la question initiale. Qui était ce démon que ses hommes ramenaient des terres du Sud, qu'est-ce qu'il a de si particulier qui puisse valoir une entrevue privée avec son imminence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elestius
Néophyte
avatar

Messages : 29
[IRL] Surnom : Jahwa

Feuille de Personnage
Guilde:
Niveau: 6
Espèce: Celestin

MessageSujet: Re: ...Une ombre de l'ouest s'éleva.   Lun 22 Mar - 18:48

La mine d'Elestius n'oscilla pas d'un pouce. Du moins de ce que ses plumes sombres laissaient paraître. En réalité, il avait arqué un sourcil en signe d'incompréhension. Il tourna même la tête en suivant le regard de Wingel, comme s'il s'apprêtait a voir lui aussi quelque chose d'invisible. Mais rien, mis a part le ciel, les oiseaux et la mer ne venaient titiller sa rétine. C'est pourquoi il en vint a la conclusion suivante, une fois que cet espèce d'énergumène avait fini son baratin: Il était complètement taré. Et les sbires qui le suivaient dans son sillage de folie étaient tout aussi tarés.

Le monstre se retourna et fixa son interlocuteur en laissant échapper un grognement sourd. La question qu'il avait soulevé n'était pas si anodine que ça, ni dénuée de sens. Et pour cause, lui même ne le savait pas. Au final, qu'était-il venu trouver, ici, là où il était sans doute le plus en danger? Et qui était-il? Encore et toujours ces mêmes questions auxquelles il ne prêtait plus d'importance, même si elles le taraudaient de temps en temps. Sans doute voulait-il voir a quoi ressemblait l'homme qui dirigeait toute cette organisation a la pensée plutôt étrange a ses yeux.

Quoiqu'il en soit, le discours de l'archevêque l'avait laissé de marbre. De convictions tièdes, voire froides, Elestius n'adhérait a aucun mode de pensée, encore plus ceux des humains, peut-être de par ses expériences pour le moins dangereuses. Même si ce que l'autre disait était vrai sur ses origines plus que douteuses, le monstre ne se laisserait pas berner. Cette aventure ne se résumait au final qu'a une folle envie de se défouler. Envie qui était née et s'était développée au fil de son voyage en bateau.il voulait tester ses capacités et surtout savoir si elles pouvaient évoluer, de sorte a ce qu'un jour, il puisse dicter ses propres lois, ne serait-ce que pour lui même, et son définir son propre mode de vie.

Et même si Wingel était excentrique, il fallait bien avouer qu'il intriguait le volatile corrompu. Il passerait peut-être plus de temps que prévu a ses côtés, il ne développerait sans doute pas les mêmes rapports que celui qu'il entretenait avec ses hommes. Il finirait sans doute en sorte d'électron libre, et jouerait carte blanche avec lui, sans concessions. Du moins c'est ainsi qu'il entendait mener sa vie au sein de l'organisation.

Il laissa un blanc, puis finit par hausser les épaules.


Je suis de passage. On m'a dit que vous aviez deux ou trois petites choses a confier un quelqu'un comme moi. ça tombe bien, j'ai besoin d'un peu d'exercice, finit-il en décochant un sourire carnassier.

Un monstre restait un monstre, tuer était dans sa nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ...Une ombre de l'ouest s'éleva.   

Revenir en haut Aller en bas
 
...Une ombre de l'ouest s'éleva.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» kiwi bichon frisé male de 2 ans ( sud ouest)
» Installation d'un comite de gestion des risques pour l'Ouest
» Voyage en ombre et disparition d'armée
» L'Ombre du Vent. [ Free. ][ UC]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novus Genesis - Redemptio ::  :: Continent de Digmard :: Canton d'Ithaf :: Cité d'Ithaf :: Grande basilique Ithafan-
Sauter vers: