AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Histoire] El'Erhia la cité céleste

Aller en bas 
AuteurMessage
Luxel
Fondateur - VIP
avatar

Messages : 1208
[IRL] Surnom : Shizüri/Lëag

Feuille de Personnage
Guilde:
Niveau: 21
Espèce: Suedel

MessageSujet: [Histoire] El'Erhia la cité céleste   Sam 9 Mai - 21:53

Cette chronique retrace l'histoire du Grand Projet El'Erhia, la fondation et l'histoire de la Cité des Cieux, c'est un ensemble de textes élaborés par divers auteurs au fil de l'histoire et sauvés de la destruction lors de l'effondrement de la Grande Bibliothèque de la Cité des Anges vers 666.


Livre des origines (-600 à -543) Auteurs : Yordom (Nain) et Ar'ghae (Elfe) tous deux participants au projet El'Erhia.



-600 Terra est en proie à des ravages sans précédents; les guerres, le racisme, l'esclavagisme bouleversent ses fondements. Les cultures de chacune des races s'affrontent : Humains, Elfes, Nains, Sramans ne parviennent plus à cohabiter. Les plus destructeurs et dangereux sont les humains dont les défauts, l'indignité, la cruauté et l'impureté s'affichent sans pudeur. Les bases de la culture, la famille, l'honneur, la justice, les sciences sont jetées aux orties.

- 570 Nalwor, un humain , un érudit au fait de la science des astres doublé d'un historien, croit voir dans les évènements un dérèglement bien plus important que les soubresauts habituels qui marquent l'évolution des sociétés. Il passe une dizaine d'années à réunir autour de lui un groupe de savants de toutes natures, mathématiciens, lettrés, historiens, astronomes, originaires sans distinction de chacune des races.

- 565 Ce groupe composé d'une vingtaine de personnes travaille sur la projection du futur, plusieurs théories sont émises, plusieurs modélisations sont effectuées. Toutefois presque toutes les hypothèses aboutissent à la conclusion d'une annihilation à court terme de toute forme de civilisation sur Terra.

- Eté 562 Au cours d'une assemblée houleuse qui réunit le groupe de chercheurs et les principales instances dirigeantes des diverses civilisations de Terra, l'optimisme des humains, le pragmatisme des Nains, la froideur des Elfes et les visions des Sramans s'affrontent.
Toutefois une solution est préconisée: mettre à l'abri pour sauvegarder les espèces une dizaine d'individus de chaque forme de vie existant sur Terra; la création de La Cité des Cieux vient de prendre naissance dans les esprits comme réponse et rempart ultime à la folie destructrice. Au départ il s'agit d'un simple bâtiment, soigneusement isolé, de forme ovoïde dont l'accès est belliqueusement gardé par des nains ; le projet El Ariah est né, il prendra corps et s'envenimera au cours des années suivantes. Quelques mécènes proposent de financer le projet, une convention tripartite est signée entre le groupe des savants, instigateur du projet, les mécènes qui regroupent les plus grands industriels de Terra et les politiques qui assurent le soutien logistique dans la discrétion de cette énorme opération.

- 557 La situation à l'extérieur devient si critique qu'il semble que l'extermination doive s'accomplir plus radicalement et plus vite que prévu. Devant la proximité de la menace les savants soigneusement calfeutrés dans la cité des cieux font face aux pressions de plus en plus insistantes des deux autres groupes qui désirent rejoindre la cité des Cieux afin d'échapper à la folie et à la destruction qui règnent sur Terra. Finalement après maintes tractations, et des exactions sur lesquelles tous ferment les yeux, assassinats, corruption et chantage, la sélection s'opère ainsi :

* La famille Moslor industriels, La Famille Etmos : Sram
* La Famille Ver'yer'ayrr, Ingenth : Elfes
* La famille Yordom et Urnm : Nains
* La famille Kelrilack et Taidar : Humains
* Et le gardien, l'instigateur du projet : Nalwor, entouré du noyau des vingts savants de départ.

Chaque famille est constituée d'un couple sans enfants; les autres postulants au projet sont éliminés physiquement pour que le secret perdure.

- 550 La cité est devenue un immense édifice, chacune des races ayant apporté sa pierre à la construction, se côtoie les dentelles architecturales et ciselées de marbre blanc et noir, la pierre massive et brute des soubassements, les élucubrations colorées et inventives de dômes d'argent massif, les sculptures et statues rappelant le passé. La Cité des Cieux tisse le symbole des liens légers et aériens qui se sont formés entre les quatre races et son écho s'en répercute dans son environnement, pour la plus grande fierté des savants qui en sont les instigateurs.

- 543 A l'extérieur la situation devient incontrôlable, livrée au chaos, Terra semble de plus en plus porter la folie en son sein, au point que la cité elle même soit menacée. En effet ce bâtiment si secret et si riche à la fois suscite des convoitises énormes. L'alliage qui constitue la coque protectrice de la Cité est renforcé, des défenses automatiques sont mises en place. Mais les assauts ne sauraient être contenus encore longtemps.
La décision de se protéger en se coupant de Terra est prise à l'unanimité.

- 543 La cité des Cieux s'envole laissant Terra à ses soubresauts, il ne faudra qu'une cinquantaine d'années pour que l'ombre même de son souvenir s'éteigne dans les mémoires de ceux qui restèrent sur Terra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luxel
Fondateur - VIP
avatar

Messages : 1208
[IRL] Surnom : Shizüri/Lëag

Feuille de Personnage
Guilde:
Niveau: 21
Espèce: Suedel

MessageSujet: Re: [Histoire] El'Erhia la cité céleste   Sam 30 Mai - 7:03

Livre II Consolidarium Auteur Moslor Géniteur de la lignée des Sram, Nalwor, 1er gardien d''El'Erhia (-543 à -400) puis divers anonymes (-400 à 244)


-543 Contrairement aux apparences la Cité des Anges ne s'est pas envolée. Les savants ont mis au point un subterfuge qui a permis son repli dans un continuum espace-temps parallèle. Cela permet d'être invisible de tous les habitants de Terra et surtout de pouvoir suivre de près l'évolution de celle-ci de façon à intervenir dès que possible. La clé de ce repli qui permet de revenir dans la même réalité que Terra consiste en un code, en une succession de chiffres et de lettres dont une partie est confiée à une famille de chacune des races.

- 543 à – 450 Tout doucement la vie à l'intérieur de la Cité des cieux s'organise. La cité est immense mais son développement étant maintenant limité, l'espace est rationalisé. Tout d'abord il y a un espace protégé où ont été transférées les formes de vie dans leurs conditions de vie originelles, ensuite vient l'espace des savants avec les divers quartiers contenant les formes de vie sur lesquelles des expériences sont menées : sélections, mutations, isolations de génotypes, afin d'améliorer les races et de les rendre moins perméables aux altérations qui ne manqueront pas de s'être produites sur Terra quand l'exil volontaire prendra fin. Enfin le dernier quartier et le plus restreint consiste en un habitat collectif qui abrite les différentes familles autour duquel sont regroupées les productions de matières premières et produits finis nécessaires à leur survie.

-543 : Parallèlement un conseil des sages est créé qui regroupe deux représentants "civils" et deux représentants scientifiques ce Conseil a pour mission de prévenir toutes les tensions entre les deux groupes, en passant avant tout par une transparence des découvertes scientifiques et une investigation des problèmes qui se posent suite au confinement. Ce conseil des sages se nomme Messia, il comporte 4 membres : un Elfe et un Humain issus du Groupe scientifique, un Sraman et un Nain issus du groupe civil.
Les nominations sont effectuées pour le 1er Conseil à la majorité absolue. Le 1er Conseiller prend le titre de gardien d’El Ariah. Par la suite, en cas de défection ou démission de l’un des membres, les conseillers eux-mêmes nommeront leurs successeurs après ouverture du recrutement au public.
Les premières missions des scientifiques sont d’étudier et de mettre en œuvre l’envol de la Cité des Cieux, parallèlement à leurs études sur les espèces vivantes de toutes natures. Très vite s’y ajoute un nouveau projet : explorer les possibilités du cerveau des races intelligentes qui ne semblent exploitées qu’à un petit pourcentage.

Messia impose aux civils deux règles fondamentales : (Frame)

- Obligation de travailler 15 heures par semaine dans les unités de production ou de distribution afin d’assurer la survie de la collectivité.
- Obligation de participer aux projets des scientifiques en leur prêtant leur concours pour les expériences sur les races intelligentes. Bien sûr ces expériences ne sauraient en aucun cas être dangereuses.

-399 Mort de Nalwor. Sa succession donne lieu à de nombreux affrontements chez les sages. Finalement c’est un nain Urnum issu de la communauté civile qui l’emporte.

- 390 Le projet de mise en orbite est enfin achevé. Les travaux sur la résistance de la coque ont duré plus longtemps que prévu et ont nécessité un gros effort de production de la part des civils. Cela s’est traduit dans les faits par des restrictions drastiques et une augmentation des quotas de travail.

-15/05/90 La cité des cieux justifie enfin son nom. L’envol donne lieu à des festivités qui durent 10 jours et sera célébré chaque année sous le nom Elevatur.

-250 Des déséquilibres numéraux commencent à apparaître dans la répartition des races En effet les elfes et nains vivent plus longtemps que les hommes et srams, et ont donc plus de descendants.

-240 Le conseil des sages étend ses pouvoirs. Jusque là mis à part le Frame, le conseil des Sages n’intervenait pas dans la vie civile, tous ayant estimé qu’une vingtaine d’individus pouvaient se réguler seuls.

Toutefois à cette époque, la population atteint 10 000 individus, se fait donc sentir le besoin d’un cadre règlementant la société civile : éducation des enfants, meilleure répartition des tâches collectives, distribution équitable des produits. Une réglementation se met en place avec à la clé des sanctions. Messia représente le pouvoir législatif et judiciaire, l’exécutif se retrouve adjugé à des civils, des nains pour la plus grande majorité.

- 200 Les besoins vitaux se font de plus en plus importants, parallèlement aux désirs des individus d’échapper aux tâches rébarbatives. Des recherches en robotiques sont donc amorcées. Les premiers robots intelligents rudimentaires apparaissent en -180.
Les vecteurs d’information deviennent plus organisés, des journalistes d’investigation apparaissent dans la société civile, et diffusent l’information par un nouveau type de communication maîtrisé par les Sramans : la télétransmission (sorte de transmission à distance avec comme émetteur un Sraman télépathe et comme récepteur une machine transcrivant sous sa dictée), ces informations restent sous le contrôle de Messia.

-150 Les recherches sur les mutations aboutissent à la découverte d’une nouvelle molécule : La M.A.N.A dont les premières propriétés découvertes déconcertantes semblent ouvrir des perspectives à la fois nouvelles et dangereuses. Des archives humaines et elfiques datant de -1500 mentionneraient l'existence d'une molécule inconnue probablement extraterrestre aux même caractéristiques que celle-ci.
A cette époque circulent des rumeurs selon lesquelles certains cobayes intelligents auraient trouvé la mort dans des expériences scientifiques. Ces rumeurs sont promptement démenties. Néanmoins des télétransmissions illégales circulent dans toute la cité.

-49 Les unions interraciales sont effectives depuis -400 environ toutefois cette année là voit la naissance d’un Hybride Elfe-humain dont l’existence est immédiatement tenue secrète.

50 Devant l’accroissement important de la population qui approche les 50 000 le Conseil des Sages est amené à discuter de mesures tendant au contrôle des naissances. Urnum 2ème gardien d’El'Erhia se retrouve mis en minorité au conseil car il s’oppose à la mesure qui parait s’imposer à tous : limitation des naissances à trois par femelle. Les Nains se trouveraient désavantagés par cette mesure. Il se retire du Conseil furieux et fomente la prise de contrôle du pouvoir par les Nains.

La révolte des Nains va s’étendre sur 100 ans et sera l’occasion de tester les découvertes majeures en robotiques qui viennent d’aboutir à la création d’une Intelligence Artificielle élaborée.
La fin de cette révolte marque une nouvelle ère.

Vers 150 . Le Conseil des Sages ne comporte plus que 3 membres : Ver'yer une Elfe ayant développé des pouvoirs mentaux, Taidari un humain appartenant à la société civile et chargé en outre du pouvoir exécutif, El Mosi un Sraman journaliste appartenant à la société civile.

En effet les Nains sont définitivement écartés du pouvoir et cantonnés à des tâches subalternes, leur nombre a considérablement diminué suite à la répression sanglante de la révolte. Ils sont chargés notamment d’agrandir les quartiers d’habitation de façon à pourvoir aux besoins grandissants de la population. Le conseil des sages impose un contrôle absolu sur les Robots qui pourraient représenter une menace à court terme selon certains Elfes. Les dons télépathiques et télékinesiques des Sramans sont regardés avec une répugnance de plus en plus vive par les humains.

200 Il est devenu impossible de cacher plus longtemps l’existence des hybrides. Ceux-ci représentent au pire une aberration pour les civils, au mieux un champ d’expérimentation pour les scientifiques. Spontanément des chasses aux hybrides s’organisent et leur extermination est demandée officiellement au Conseil des Sages. Quelques 240 assassinats sont ainsi perpétrés Les parents de tels êtres marqués du sceau de l’infamie se suicident. Les hybrides sont tous exterminés en 240, Messia ferme les yeux.
Enfin la loi de 244 dite « Loi de relation entre les différentes races » règlemente de façon drastique tous les rapports pouvant exister entre les races. Ainsi différents quartiers sont créés répondant soi-disant aux besoins différents de chacune d’elle, les unions interraciales sont punies de mort, les lieux de plaisir sont distincts, dans les pratiques professionnelles et notamment scientifiques les collaborations sont découragées. Ces mesures ont pour but selon le conseil des sages d’éviter les tensions qui naîtraient d’une promiscuité non désirable.

La population est de 250 000 répartie en 120 000 Elfes, 60 000 Srams 50 000 Humains et 20 000 Nains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luxel
Fondateur - VIP
avatar

Messages : 1208
[IRL] Surnom : Shizüri/Lëag

Feuille de Personnage
Guilde:
Niveau: 21
Espèce: Suedel

MessageSujet: Re: [Histoire] El'Erhia la cité céleste   Sam 30 Mai - 7:03

Livre III Hustle (245 à 666)


244 Le maintien de l’ordre est désormais confié à des robots. Ceux-ci seront placés sous le contrôle d’un Elfe et d’un Sraman qui sont seuls à même de détecter une éventuelle déviance. Ces derniers rendront compte au Conseil des Sages de toutes les actions commises. Ils ont néanmoins tout pouvoir pour prendre en cas d’urgence toutes les mesures utiles.

245 Le conseil des sages demande une étude prospective sur l’évolution de la Cité des Cieux. Cette étude révèle à très court terme un risque majeur d’implosion sociale. Les scientifiques sont invités également à rendre compte de l’avancée de leurs travaux, notamment concernant le mana dont les propriétés ont entraîné la mort de plusieurs cobayes. Les savants mettent en avant les énormes potentiels des cerveaux intelligents qui seraient accélérés ou révélés par l’utilisation des la mana. Les expériences sur la mana sous sa forme physique la plus crue et pure, trop dangereuses sont abandonnées, malgré les risques il est décidé de continuer les expérimentations sur le mana à l'état naturel et sous forme de maîtrise spirituelle qui ont moins d'effets secondaires.

248 Les nains bâtisseurs tirent la sonnette d’alarme : si la cité continue de s’accroître, son existence même se verra menacée ; son maintien dans les cieux entraîne de trop grandes dépenses énergétiques et psychiques par rapport à ses capacités. Toute forme d’extension est remise à une date ultérieure

300 Les tensions interraciales sont de plus en fortes. Au lieu de les supprimer, la loi n’a fait qu’exacerber les haines. Des expéditions punitives, des batailles rangées entre habitants des différentes races éclatent un peu partout. Le maintien de l’ordre devient une préoccupation constante. Le Conseil des Sages est désigné par la majeure partie de la population comme responsable de la situation. On lui reproche de trop favoriser les scientifiques et d’être coupé des réalités qu’affronte la population : rationnement, difficulté d’accès aux soins, à l’éducation, manque d’information...

300 à 350 : Le clivage entre les quartiers se fait de plus en plus important. Les scientifiques s’isolent dans leur espace se consacrant à leur travaux, ils sont protégés du reste de la population par les robots. Bientôt un cordon de robots entoure cet espace, qui est en outre protégé par une barrière constituée alliage très résistant. Au centre de cet espace est construit un bâtiment ivoirin en forme de flèche dont Messia fait son quartier général. Les autres zones de la Cité deviennent des zones de non droit où chaque race tente d’instaurer et de faire respecter ses propres droits. Les frontières entre les zones donnent lieu à des guérillas incessantes dont nul ne parvient à sortir vainqueur.

15/05/351 Lors de l’Elevatur des troubles importants éclatent les bandes des quartiers se regroupent et marchent vers l’espace réservé aux scientifiques. La plupart des scientifiques arrivent à s’enfuir, et trouvent refuge dans le bâtiment réservé à Messia. Les autres sont massacrés avec d’autant plus de cruauté que les civils découvrent alors toute l’horreur de l’expérimentation sur des vivants : les expériences à partir du mana ont abouti à la création de monstres ayant développé des pouvoirs surnaturels et dont les caractéristiques physiques sont innommables.

16/05/351 Le retour à l’ordre se fait après instauration de la loi martiale tous les quartiers sont bouclés, tous les Sramans qui pourraient être des vecteurs d’information sont isolés et retenus prisonniers. Une grande conférence est initiée pour le mois de Juillet ou Messia promet de prendre en compte les revendications de tous. Chaque quartier devra déléguer 20 personnes.

Juin 351 Les élections pour la désignation des représentants à l’assemblée se passent dans un calme relatif. Cette annonce a engendré un espoir qui avait disparu des esprits depuis longtemps.

Juillet 351 : Une méfiance énorme s’empare de tous les participants à l’assemblée.
Tous craignent pour la vie de leurs délégués. D’importants moyens de répression sont mis en place La conférence mobilise à la fois tous les esprits et toutes les ressources de la Cité de cieux. Toutefois les premiers moments se passent dans la sérénité et amènent une chute des tensions dans les quartiers.
Les débats sont néanmoins houleux, les reproches réciproques s’étalent en publics, jamais les dissensions n’ont semblé aussi importantes toutefois sous l’impulsion de trois personnes Lee O Neil un sraman, Dervikian un humain et Ingenth un elfe, tous les points de discordes arrivent à être exposés et étudiés.

Les points de tensions principaux sont la prépondérance et l’orgueil des scientifiques, le manque de compréhension entre les différentes race, la méfiance réciproque qui en découle, le fait pour tous d’être obligés de se plier à une loi commune qui au final n’est satisfaisante pour aucune d’elles. Le manque de possibilités d’extension est vécu comme la fin annoncée de l’aventure de la Cité des Cieux.
La conférence aboutit à la décision de revenir à l’objectif premier qui avait été totalement perdu de vue depuis des centaines d’années : le retour sur Terra. Cette fois tous seront mobilisés dans un même but les capacités des civils comme les compétences des scientifiques. Plusieurs groupes d’études sont définis parmi les personnes présentes.

La première préconisation est que les tâches subalternes soient réparties à égalité dans tous les groupes. Les scientifiques sont invités à délaisser leur tour d’Ivoire pour participer au projet collectif. Les corvées seront partagées entre tous. De même les civils pourront s’ils sont intéressés participer et être formés sur les projets scientifiques. La démarcation ne devra plus exister à plus ou moins long terme. Par ailleurs les races ayant chacune des potentiels physiques et psychiques différents, ces différences une fois exploitées et comprises, devront être l’occasion de se compléter et de s’enrichir mutuellement au lieu de faire l’objet de méfiances.

Le seconde préconisation consiste en l’élection des trois membres du Conseil des sages qui auront des comptes à rendre à l'assemblée tripartite. Enfin la troisième préconisation est de préparer dans le délai le plus court possible le retour sur Terra.

Chaque mois l’assemblée tripartite se réunira pendant une journée pour examiner et valider l’avancement et la direction des travaux. Le Conseil des Sages lui est chargé des affaires courantes.

355 Le groupe chargé de la récolte de renseignements sur Terra est très pessimiste. Selon lui il faudrait pour que le retour sur Terra se passe correctement exterminer toute forme de vie car les humains ont modifié en profondeur tout l’éco-système.

450 Les études sur la Cité montrent qu’il est possible de la transformer entièrement en un vaisseau qui le moment venu se poserait sur Terra. Sa coque étant composée d’un alliage constitué en partie de mana désactivée qui s’activerait au contact de Terra empoissonnant l’atmosphère de vapeurs délétères. L’alliage étant en outre conçu après cela pour déverser un feu métallique ravageant tout sur son passage.

500 La cité est prête à son retour sur terre. Chaque membre s’est mobilisé afin que cela soit possible. D’autre part chacune des caractéristiques des races notamment les elfes et les sramans est mobilisée de façon à devenir une arme fatale pour les survivants éventuels à l’épidémie et au feu qui se répandront sur Terra lors du retour.

560 Lors d’une cérémonie officielle chacun des descendants des 4 familles remet le code permettant le retour sur la même réalité que terra.

566 Une nouvelle brigade est envoyée sur terre, en éclaireur. L'atterrissage est imminent.

580 La cité s'impatiente. Personne ne remonte plus de Terra, scientifiques, Messia... Leur passé les rattrape et de houleuses manifestations investissent les rues redevenues trop calmes. Les robots sont dépêchés, les morts évités. Mais la tension redevient palpable. Tous croient en l'ignominie d'une tentative de manipulation par l'espoir. Il n'existe plus de quartier à proprement dit, toutes les races s'accordent à dire qu'elles ont été victime de la mégalomanie du conseil. Sa légitimité est remise en question.

16/03/581 coup d'état. Beta2Delta, un monstre créé à la base de Mana abuse des pouvoirs qui lui furent attribués pour prendre le contrôle de la cité des cieux. Porté par sa bonne étoile, il guidera toute la cité sur le chemin de la foi. Aspirant à un dénommé Sued, il parvint à rallier toute la nation sous un même étendard. Il leur promet à tous le jour béni. Selon lui, aucun engin n'est capable de détruire Terra, et encore moins la vie, ceci ne dépend que de la volonté de Sued.

601 Après vingt ans de recherche et d'expérimentation, la communauté scientifique confirme les dires du messie. L'arme créée par le Messia autrefois est inexploitable et ne parviendra jamais à tuer qui que ce soit.

Juillet 601 la groupe envoyé sur terre quelques années auparavant voit un seul de ses membres revenir. Selon celui-ci Terra serait ravagé par un virus nommé pollution. Quelques échantillons ramenés par ce jeune homme seront analysés par la communauté scientifique. Les dires du messie sont une nouvelle fois confirmés : la pollution dérèglera l'écosystème réveillant la malsaine Mana, celle qui tua lors d'expérience des dizaines de cobayes. Il ne reste alors plus qu'à attendre.

Jusqu'en 666 humains, elfes, nains et sramans tairont leurs différents, patientant pour retrouver leur terre. Une nouvelle société verra le jour, un système scolaire naitra, des objectifs seront fixés à toutes les personne d'El'Erhia. Chaque être aura un but, personnel. Les notions de rêve, de communauté, de cité des cieux sont abandonnés.

06/06/666 La cité des cieux atterrit. Tous sont téléportés aux quatre coins du globe conformément à leurs origines. Le messie et quelques instigateurs du projet sont enfermés dans El'Erhia, celle-ci décolle donc avant de disparaître. Aujourd'hui encore nombreux sont les les anciens membres de la Cité des Cieux qui cherchent les vestiges de leur vaisseau. Plus un seul haut gradé n'est là pour en parler, les personnes de plus de 65 ans ont disparue elles aussi. Certaines rumeurs prétendent avoir vu le messie les empoisonner pendant leur sommeil, la veille du retour sur Terra. Ces mêmes rumeurs assurent que Beta2Delta n'est autre que Dieu lui-même.

---------------------------------

C’est sur cette dernière note que s’achève le récit d’une aventure qui aurait du constituer pour Terra une promesse et qui finalement devrait se révéler son linceul. Les meilleures intentions du monde ne seraient donc que l’esquisse des pires vilenies. Veuille la suite de cette histoire nous convaincre du contraire et ce que vous en ferez atteindre des ambitions plus élevées.


By Wingel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Histoire] El'Erhia la cité céleste   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Histoire] El'Erhia la cité céleste
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La cité de Thelxépia
» Vers la cité volante du nord
» Que se passe-t-il cité Curial?
» La guerre des gangs,problématique mal comprise à Cité Soleil
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novus Genesis - Redemptio ::  :: Univers & Lois :: Mémorial Terran-
Sauter vers: