AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Journal des rêves d'Amaya

Aller en bas 
AuteurMessage
Amaya
Néophyte
Amaya

Messages : 138
[IRL] Surnom : Bug

Feuille de Personnage
Guilde:
Niveau: 6
Espèce: Sramans

Journal des rêves d'Amaya Empty
MessageSujet: Journal des rêves d'Amaya   Journal des rêves d'Amaya I_icon_minitimeMer 3 Fév - 18:30

Rêve Premier: Un jour, je volerai à nouveau.

Le soleil se levait sur la mer encore assoupie.
A cette heure de la journée, mer et ciel se mélangeaient prenant les teintes du feu.
Ciel en feu, mer en feu. Le vent soufflait, attisant les flammes du jour nouveau.
Tout était silencieux, de ce silence solennel des grands moments. Rien ne troublait la quiétude de cette prairie enflammée.

Elle se tenait droite au bord de la falaise. Son regard reflétait le brasier du matin.
Le vent soufflait. Il venait caresser son visage, son corps et ses ailes.
Elles étaient blanches, comme les nuages dans le ciel.
Blanches, comme la pureté.
Blanches, comme la neige.
Des plumes. Blanches, fragiles. A chaque brise, le vent aurait pu les briser, faire voler ces rêves de liberté en éclat. Pourtant, elles résistaient. Elles ne disparaissaient pas.
Elle ne bougeait pas. Immobile, scrutant l’horizon. Pour elle, le temps s’était arrêté. Chaque seconde lui semblait être une éternité, l’éternité une seconde.

La créature déploya ses ailes, cherchant à se séparer de la terre familière. Elle cherchait à changer de vie, changer de destin, changer de monde. Elle se jeta dans le vide. Oser. Aller vers l’inconnu. Tomber. Chuter.

La chute ne dura pas longtemps. Elle commença à planer puis à battre des ailes, se rapprochant de l’eau en feu. Il était agréable de voler ce matin.

Amaya, l’être ailé, sentait le vent s’engouffrant sous ses ailes, lui permettant de quitter la terre ferme. Elle sentait la brise sur son visage, douce et agréable. Elle sentait la force de ses ailes, l’énergie qui lui était nécessaire pour voler. Elle sentait chaque muscle bouger en harmonie avec le reste de son corps, elle sentait la force qu’elle investissait dans chaque battement d’ailes, elle sentait chaque plume qui bougeait. Elle pensait à chaque mouvement, appréciant cet instant.
Maintenant, elle comprenait. Elle comprenait ce que pouvait ressentir un oiseau quand il vole. Elle comprenait ce sentiment d’infinie liberté. Ce sentiment de ne dépendre de rien ni personne. Ce sentiment de n’être attachée nulle part, à rien ni à personne. Ce sentiment de ne pas avoir à revenir.
Du bout de ses doigts, tout en continuant à voler, elle effleura la mer. Elle voulait se diriger vers l’horizon, toujours plus loin. Le passé, la terre ferme, c’était derrière elle. Elle volait vers un nouveau futur, un nouveau lendemain.

Mais un jour, il fallait bien qu’elle se pose à nouveau.
Elle savait qu’un jour, elle finirait par voler à nouveau.

----
Elle ouvrit les yeux. Ce n’était qu’un rêve...
Elle devait retourner à la réalité. Ses ailes avaient disparu.
----

Fin du rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Journal des rêves d'Amaya
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’après Gousse se négocie déjà (source : journal Le matin)
» Journal intime d'Aelita Stones
» Journal d'une Ombre ♉
» journal intime d'une psychopathe.
» « Aristide doit revenir et se battre devant les tribunaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novus Genesis - Redemptio ::  :: Utopie-
Sauter vers: