AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Annexe] Les nains, plus ample description.

Aller en bas 
AuteurMessage
Kalakiel
Suedel - Administrateur - Sentiments
avatar

Messages : 199

Feuille de Personnage
Guilde: Coalition Pirate
Niveau: 32
Espèce: Suedel

MessageSujet: [Annexe] Les nains, plus ample description.   Lun 23 Nov - 22:11

Z

La race naine


Généralités :

Les nains ont toujours été là, mais leur sectarisme primaire faisant, ils ne se sont jamais vraiment mêlés aux autres populaces et races habitant de bas monde. Certains, marchand de leur profession, arpentent les routes commerciales, plus rarement maritime, pour commercer avec les autres races. Les nains restent souvent sous leur montagne, mais ils établissent des passages pour descendre dans leur cité, afin d'accueillir des voyageurs et autres aventuriers, susceptibles de leur acheter quelques services, ou biens.
A l'origine, tous étaient humains. Lors de temps immémoriaux, les humains se scindèrent en trois. Ainsi naquirent les nains, les elfes, et les humains connus aujourd'hui. Les nain s'installèrent dans le sud du continent de Digmard, établissant là leur place forte, la cité mère et minière de Sham Bala. La cité est construite entre les montagnes, ainsi qu'en dessous. La partie visible de l'extérieur n'est que la partie émergée de l'iceberg. Véritable réseau de galeries, sans guide nains pour s'y retrouver, il est aisé de se perdre. Une autre ville naine fut fondée sur une île, et l'on ne peut y accéder que par des tunnels partant de la cité mère Sham Bala. Il s'agit de la ville de Bhala. Les nains apparaissent comme une nation soudée, mais il existe des castes au sein de la population. Ainsi, les nobles ont le pouvoir et les nains plus pauvres sont des roturiers bien souvent aux services des nobles. Néanmoins, chacun respecte l'honneur d'un autre, si bien que le système fonctionne sans anicroche.

Les nains sont des personnes de petite taille, et il est bon de ne pas les confondre par ceux qu'on appelle plus péjorativement "Nains" dans l'espèce humaine, qui sont ici aussi des personnes de petite taille atteint d'une pathologie nommée nanisme, ils sont différents des nains communs du monde montagneux, et cela est visible au premier coup d'œil. Non pas qu'ils soient si différents des humains de petites tailles, mais ils sont plus bourrus. Ils ont les traits durs et le teint pâle (le plus souvent rosie par la bière cela étant), du fait de vivre la plupart du temps sous la montagne. On en trouve dans certaines forêts, mais ils sont plus marginaux. Enfin, les naines ne sont pas un mythe, et il n'est pas rare d'en voir se battre dans une armée naine quand le besoin s'en fait sentir. Seulement, l'aspect des armures naines fait que le genre sexuel des nains n'est guère reconnaissable au milieu de cet amas d'acier qui compose leur protection.

Caractéristiques physiques nanesques :

On dit que les nains sont les enfants de la montagne, que ce serait elle qui les aurait façonnés, créés, de façon à aérer son ventre trop gonflé. En effet, les nains vivant dans des galeries pas plus haute qu'eux, ils sont manifestement de petite taille. La vie est rude dans la montagne, si bien que les nains sont des personnes robustes et endurantes, à la carrure de baroudeurs graisseux, mais qui cachent des muscles affutés et puissants. Personne n'aime prendre un coup de marteau sur le coin du nez, surtout si celui ci vient d'un nain. Bien entendu, c'est un cliché, car comme chez les hommes, on trouve un peu de tout : Des gros, des maigres, de grands nains et de petits nains – les critères sont bien sur proportionnels. Chez les humains, on trouve le nanisme comme maladie, il en va de même chez les nains, mais dans le sens contraire, le dadisme, (qui provient sûrement de l'expression familière « grand dadet » que l'on retrouve chez les humains) qui est une maladie touchant des nains qui sont alors aussi grand qu'un adulte humain de petite taille.
Ils creusent pour trouver du minerai, forgent de belles armures et de belles armes, et plus généralement, sont des maçons hors-pairs. Ils construisent des cités majestueuses dans le ventre des montagnes, dont le plafond serait invisible tellement il serait haut. Bref, ce qui caractérise un bon nain, c'est la taille de sa barbe. Un nain à la barbe longue et entretenue est un nain respectable, et les hauts dignitaires sont souvent choisis grâce à la prestance toute particulière de leur magnifique barbe aux teintes variées. Ils passent une longue partie de leur toilette à s'en occuper, mais tout cela sera plus amplement détaillé dans la partie 'traditions.'
Les naines, car elles existent, contrairement à un certain folklore humain, ou elfe (plus par dérision que par croyance), sont des humaines en miniature, l'embonpoint en plus, et à la pilosité élevée. Mais rien ne les empêche de s'épiler de temps à autre, ou d'avoir une allure plus svelte comme certains nains. Une naine qui prend soin d'elle est une charmante damoiselle, et peut faire tourner les cœurs de beaucoup de nains, voir d'humain, mais rarement d'elfe, trop fiers. Et n'allez pas croire qu'une naine est chétive, au contraire, elles peuvent manier le marteau, la hache, ou l'arbalète, avec une féroce efficacité. Les nains n'ayant pas un taux élevé de naissance, les femmes savent se battre pour défendre leur foyer en cas de besoin. Heureusement, les nains sont des forces de la nature, et leurs armures complètent plus encore leur vigoureuse vitalité. Il n'est pas rare de voir des montagnes de cadavres autour d'un nain mort, ce dernier se battant jusqu'à son dernier souffle, jusqu'à ce que son armure ne soit plus que débris de fer lacéré.

Caractéristiques mentales :

Les nains sont un peuple avare en paroles, bien que quelques chopines puissent venir à bout des langues les plus liées. Mais il faut encore s'accrocher pour rendre un nain ivre. Les nains ne sont pas des individus facilement abordables. Il faut user de précautions verbales quand on s'adresse à un nain, ce dernier pouvant interpréter les dires d'une manière ou d'une autre. Un nain offensé cherchera toujours à laver cette offense, il en va de son honneur.
La société naine place l'honneur et la fierté avant tout. Tout nain respecte l'honneur d'un autre nain. Ils n'ont pas spécialement de code de conduite, mais ils savent où est la limite d'un acte honorable ou non. Ils ne sont pas dupes, et très durs dans le commerce. Ils sont bourrus et n'hésitent pas à donner leur point de vue quand cela leur semble nécessaire, et croyez le ou non, mais la nécessité semble souvent être au rendez vous avec les nains. Ce ne sont pas des pipelettes, tout ce qu'ils disent est bien souvent argumenté et logique, quoique leur animosité avec certaines races peuvent les gorger d'une mauvaise foi mondialement connue.
Avoir la parole d'un nain est extrêmement difficile. Une fois acquise, le nain ne reviendra jamais dessus. Autant dire qu'il ne faut pas qu'il se sente trahit par la suite, il en va de son honneur à s'être engagé, et vous pourriez très bien le payer de votre vie. Un serment est un serment, et il est impossible pour un nain de s'y soustraire. Et malheureusement pour certains individus d'autres races peu enclin à respecter leur parole, un nain attend la même chose en retour.
Néanmoins, comme dans toute société, certains nains sont roublards et ne font pas honneur à leur coutume. Souvent, ce sont des parias de la société naine.

Traditions
:

Les castes au sein de la société naine : Il existe de nombreuses castes dans la société naine. On retrouve les forgerons, les maçons, les guerriers, les joailliers, les mineurs, les taverniers et aubergistes, etc. Au sein de même caste, il existe encore une différenciation, à savoir, les roturiers, ou le petit peuple, et les nobles, ou le peuple riche et privilégié. Néanmoins, tous les nains, qu'ils soient riches ou pauvres vivent très biens, et travail avec une intensité qu'un humain normal ne pourrait pas suivre. Ces castes, qui ressemblent à si méprendre à des guildes, ont toujours un chef à leur tête, et à tour de rôle, tous les cinq ans, le chef d'une caste prend la tête du peuple nain pour le gouverner.

De la culture du houblon et de la fabrication de la bière : Il est bien connu que les nains sont de sacrés soiffards. Pour fabriquer la bière naine, les nains cultivent eux même leur houblon dans les cavernes. Certes, le végétal a besoin de soleil, et c'est là que tout l'art nain prend sa mesure. Ces derniers ont percé des trous d'aération dans le toit de la montagne, tout en faisant pénétrer la lumière par un habille jeu de reflet grâce au minerai des roches, qui pourrait s'apparenter à des miroirs. Ainsi, certaines cavernes sont fortement éclairées par la lumière du soleil venant de l'extérieure, permettant ainsi la culture de plantes et d'arbre en tout genre. Les cités naines essayent d'être autonome un maximum afin de ne dépendre d'aucune race en particulier. Enfin, dans la bière naine, lors de la fermentation, il n'est pas rare que des champignons qui poussent dans les cavernes soient ajoutés à la concoctions afin de donner un goût particulier, une fermentation particulière, et un degré d'alcool encore un peu plus élevé.

D'un jeu courant : Un jeu assez répandu dans les villes, les mines, les tavernes et autres auberges naines, et de faire croire à un nain que l'on connait quelque chose de guère reluisant sur sa personne, ou sur sa famille. Le nain en question voulant défendre son honneur, va devoir se justifier, à grand coup d'arguments oraux qui finiront forcément par des baffes, si ce n'est des poings, dans la tronche barbue du compère farceur. Néanmoins, tout fini toujours bien autour d'une chopine, les yeux rougis, non pas d'alcool, mais de coups, le tout agrémenté d'éclat de rire gutturaux que les nains savent si bien faire, une fois la farce révélée.

Du mariage : Une fois qu'un nain et une naine ont uni leurs cœurs, c'est pour la vie. Un mariage est indissoluble dans la communauté naine. Néanmoins, le mariage ne concerne que très peu de nains. En effet, les naines représentent un quart de la population naine. De plus, certains nains sont trop préoccupés par leur travail pour courtiser une naine. Il n'est pas rare également d'avoir affaire à des mariages arrangés par les familles de nobles. Cette pratique à tendance à disparaître avec le temps. Le mariage est donc indissoluble, fait qui s'explique que les couples ne se font pas sur un coup de tête. Tout est extrêmement lent et fastidieux d'un point de vue humain. Les nains ne s'engagent dans rien à la légère, et le mariage ne déroge pas à la règle.

Du combat : Les nains utilisent rarement des arcs, ils sont plus portés sur les arbalètes. Ils aiment la poudre, si bien qu'il est encore moins rare de les voir munis de pistolets et autres armes pouvant tirer des projectiles. Mais leur spécialité reste encore le corps à corps. Arnachés d'armures monstrueuses, et de protections en tout genre, ils foncent dans le tas, comptant sur leur force brute. Le style de combat d'un nain ne paraît pas élaboré vu par un nom initié, mais il n'en est rien. Certes, cela se base souvent sur la capacité de leur endurance, à encaisser les coups pour les rendre. Peu d'esquives et de parades donc. Mais ils manient le marteau ou la hache avec une précision insoupçonnée. Il faut une sacrée force pour ferrailler avec un marteau, ou une grosse hache à double tranchant. Ils ont certains enchainements efficace, et ils ont souvent tendance à frapper dans les jambes, moins protégées, avant d'achever l'individu au sol par un coup contondant dans le torse ou en lui écrabouillant la tête.

Dialecte
: Le Shambhallian. C'est le langage parlé dans la ville de Sham Bala, et accessoirement, dans toutes les villes naines. C'est un langage rude et dur à l'oreille, peu enseigné aux autres races. Ainsi les nains peuvent converser entres eux sans se soucier d'être compris par des « grandes gens ». Il correspond au Kuzdul dans l'œuvre de Tolkien. Un peu comme les sramans, les nains utilisent un système de runes pour retranscrire leur dialecte à l'écrit. Les runes naines forgées sur des armes par certains rituels sont mondialement connu, bien que leur secret soit jalousement conservé dans les forges naines.

Des arts nains : Les nains excellent dans beaucoup de domaines. De la forge à l'architecture, en passant par la joaillerie, ils savent exploiter leurs ressources pour en façonner quelques beaux objets. Certes, ils ne valent pas les elfes dans certains domaine de compétences, mais ils ont au moins la prétention de connaître un nombre importants de choses dans des domaines variés. Les armures naines sont connues pour leur robustesse, qui allie légèreté et souplesse, en plus d'être infaillible ou presque. L'architecture naine est très élaborée, creusant sous et sur la montagne des parties de cités qui n'en font plus qu'une, aux formes rectangulaire et pointue, guère arrondie. Enfin, ils savent également faire de jolis bijoux que les dames de compagnies savent apprécier à leur juste valeur. La forge permet aussi, selon quelques rituels secrets, de produire des armes runiques dont les effets peuvent être avantageux dans un combat, ou pour une quelconque utilisation artisanale si l'objet y est destiné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Annexe] Les nains, plus ample description.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description détaillée des nains
» Tactique gobelins contre nains
» [CONSEIL] Nains
» LES NAINS ! ( Jeu con )
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Novus Genesis - Redemptio ::  :: Univers & Lois :: Mémorial Terran-
Sauter vers: